Publications de l’École nationale des chartes

http://books.openedition.org/enc

About

Since 1821, the École nationale des chartes in Paris has contributed to developing and teaching disciplines linked with historical methodology, cultural heritage and preservation. The École publishes monographies, critical editions of texts, collected papers, as well as textbooks, building a collection of references for research in specialised fields in the Humanities and social sciences: paleography, philology, diplomatics, history of law, history of books, art history… Since its foundation, the École nationale des chartes has been invested in a dynamic of openess, transmission and evolution, expressed today through its digital publications.

Peer review info

License info

All our books are protected by French Law (droits d’auteur). All our open access books are free to read for everybody, without limitation. All our open access books are free to share with our embeddable reader, in any context, without limitation.


Browse results: Found 34

Listing 1 - 10 of 34 << page
of 4
>>
Archéologie d'un document d'archives : Approche codicologique et diplomatique des cherches des feux bourguignonnes (1285-1543)

Authors:
ISBN: 9782357231221 DOI: 10.4000/books.enc.1518 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les dénombrements des feux réalisés au cours des XIVe et XVe siècles par les états de Bourgogne sont bien connus : depuis la fin du XVIIIe siècle, les archivistes en ont réalisé de bons catalogues et les historiens les ont largement exploités en matière de démographie et d'anthroponymie, d'histoire du peuplement et des institutions. Il restait à les étudier en soi, à analyser les conditions tant matérielles qu'intellectuelles de leur élaboration : quelles matières ont été mises en œuvre (papier, parchemin, reliure), par qui et selon quel processus les enquêtes ont été effectuées (commis, itinéraires, nomenclatures), comment est organisée l'information (directives et applications, réglure et mise en page), comment est-elle traitée (feux réels et feux fiscaux, mise d'assiette, collecte) ? L'étude, à la fois codicologique, diplomatique et quantométrique, de la centaine de registres conservés ouvre bien des perspectives sur les techniques administratives et comptables en usage en Bourgogne à la fin du Moyen Âge et au début des Temps modernes ; elle livre ainsi de précieuses informations sur les concepts et les pratiques gouvernementales, la politique du prince, la stratégie des représentants aux états, les réactions des populations.

Archives et nations dans l’Europe du XIXe siècle

Authors: ---
ISBN: 9782357231191 DOI: 10.4000/books.enc.640 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dans l'Europe du XIXe siècle, des virtualités nationales s'affirment et aspirent à une consécration étatique. Chaque instance nationale, reconnue ou émergente, voulait alors se fonder sur une tradition d'histoire, sur une inscription monumentale dans les annales politiques. Cette prétention de mémoire comportait des aspects archivistiques singuliers. La constitution d'archives nationales pouvait ainsi devenir un enjeu politique puissant, représenter une sorte d'attribut de la souveraineté. Les travaux des érudits et des historiens cherchaient à appuyer les écrits des poètes et des politiques. Plus trivialement, les réalités des archives, leur caractère massif ou résiduel, les nécessités de l'administration courante se conjuguaient avec la culture politique pour justifier l'érection de nouveaux lieux du savoir. Cette carte des nouveaux dépôts nationaux pouvait, ou non, se confondre avec celle des États. Chaque projet archivistique suscitait sans doute sa part de transferts, de démembrements, de destructions ou de sauvegardes de fonds d'archives. Des bâtiments médiocres ou solennels, plus ou moins fonctionnels, pouvaient être les traductions architecturales de ces choix. Des conséquences historiographiques en résultaient certainement. L'interaction des enjeux politiques et des évidences matérielles des fonds offraient sans doute plusieurs modèles possibles, selon les conjonctures propres à chaque nation. De nombreuses pistes de recherche sont donc ouvertes : rapports de la chronique archivistique et des histoires politiques nationales, comparaison avec les évolutions contemporaines des autres lieux de savoir (musées, bibliothèques), liens avec d'autres mouvements culturels, influences sur l'écriture de l'histoire et son enseignement, etc.

Keywords

nation --- Europe --- archive --- État --- XIXe siècle

Les Cartulaires méridionaux

Authors:
ISBN: 9782357231214 DOI: 10.4000/books.enc.1357 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Transcriptions d'actes à des fins juridiques ou économiques, les cartulaires ont été également envisagés, depuis peu, comme des constructions volontaires, révélatrices d'une idéologie, témoignant des systèmes de valeurs à l'honneur dans les milieux qui les ont élaborés. Les études réunies dans le présent volume, attentives aussi bien aux spécificités codicologiques de ces registres qu'au contexte historique qui les a vu naître, montrent en quoi le Midi méditerranéen se distingue, en ce domaine de la production de l'écrit, par une culture juridique et notariale précoce, imprégnée du souci de l'authenticité, et par la diversité des autorités commanditaires, parmi lesquelles se singularisent les seigneuries laïques et les villes. Si l'image des cartulaires ne sort pas simplifiée de la lecture de tels travaux, le bilan méridional ici dressé permet de l'enrichir grâce à la variété même - mais aussi parfois à la convergence - des approches et à la finesse d'analyse de chaque cas pris comme spécimen. Sur les phénomènes de mémoire et d'oubli, sur l'instrumentalisation de l'archive au service d'un projet politique ou d'une défense patrimoniale, lorsque la mise en page et la mise en série des chartes procèdent d'une subtile mise en scène, mais aussi sur la perception de l'espace vécu et administré, des perspectives fécondes sont ainsi ouvertes pour donner sens à la rédaction des cartulaires.

Les clercs et les princes : Doctrines et pratiques de l’autorité ecclésiastique à l’époque moderne

Authors: ---
ISBN: 9782357231122 DOI: 10.4000/books.enc.335 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Fruit de la collaboration interdisciplinaire associant des juristes, des historiens, des canonistes et des théologiens, français comme étrangers, ce volume aborde les multiples facettes des relations d'autorité entretenues tant au sein de l'institution ecclésiale qu'entre les princes et les clercs à l'époque moderne. Les approches sont nombreuses qui permettent de saisir ces dialogues riches et nuancés tenus par ceux qui servent tout à la fois monarchie et pouvoir spirituel. Formulation de normes juridiques subtiles, souvent susceptibles d'exceptions ; invention d'un pragmatisme sous l'empire des circonstances. Telle est la réalité quotidienne, politique, religieuse, sociale, et telles sont les relations entre les divers degrés de la hiérarchie ecclésiastique ou avec les monarques souverains. La modernité connaît le phénomène conjugué de la centralisation pontificale et de la centralisation monarchique, en pleine croissance, parallèlement à l'essor d'une sécularisation dans laquelle spirituel et temporel s'affirment, voire s'affrontent, en deux sphères bien distinctes. Roi, ministres, parlement, doctrines politiques séculières ; pape, évêques, curés, religieux, orientations canoniques ; inspirés par la raison d'État ou celle d'Église, tous président ensemble aux destinées des populations. Leur coexistence et l'harmonie de leurs actions, pour être désirées et même idéalisées, ont-elles toujours résisté à l'épreuve de l'histoire ?

Des femmes et des livres : France et Espagne, XIVe-XVIIe siècle

Authors: ---
ISBN: 9782357231344 DOI: 10.4000/books.enc.985 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au centre de la journée d'étude « Des femmes et des livres » se trouve la question de l'appropriation des livres par les femmes. Les analyses de nature sociologique, qualifiant les livres en tant que productions culturelles à partir de l'identité non seulement sociale mais « générique » de leur public, y croisent les études visant à cerner la signification des livres à partir de leur fonctionnement linguistique et littéraire. Les études de cas alternées avec les approches synthétiques soumettent à des éclairages divers, sur une période de quelque trois siècles, les domaines de la France, de l'Espagne et de la Nouvelle-Espagne, et l'ensemble de la chaîne de production littéraire, de l'auteur et de l'imprimeur-libraire jusqu'à la bibliothèque, au lecteur et à la lectrice.

Fonder les savoirs, fonder les pouvoirs, XVe-XVIIIe siècle

Authors:
ISBN: 9782357231368 DOI: 10.4000/books.enc.1191 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Du XVe au XVIIe siècle, la mise en valeur des implications concurrentes de philosophies venues de l'Antiquité, la découverte du Nouveau Monde, l'établissement de multiples réseaux de spiritualité, l'application de nouveaux principes dans la vie politique et sociale semblent imposer le pluriel des interprétations. Le recours collectif ou individuel aux textes fondateurs, à l'autorité des récits de fondation, permet l'appropriation ou la réappropriation des savoirs et des pouvoirs, l'affermissement ou la stabilisation, qui n'est jamais dénuée de violence, de nouveaux milieux de savoirs et de pouvoirs. Les différentes analyses présentées ici permettent, à partir d'études de cas bien circonscrites, de saisir quelques modalités et quelques enjeux importants de la fondation/refondation des savoirs et des pouvoirs aux XVe-XVIIe siècles.

La France et les Français en Russie : Nouvelles sources et approches (1815-1917)

Authors: --- ---
ISBN: 9782357231085 DOI: 10.4000/books.enc.1241 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

De Pierre le Grand à la seconde guerre mondiale, les relations de la France et de la Russie, tour à tour alliées ou opposées, ont toujours été importantes pour l’histoire de l’Europe, dans tous les domaines, tant politiques, diplomatiques, militaires, culturels, commerciaux ou industriels. Toutefois, l’historiographie française s’est principalement intéressé aux relations réciproques de ces deux états et des hommes au siècle des Lumières et, à l’opposé, d’autres chercheurs, avec des optiques diverses, ont travaillé sur la Russie depuis la révolution d’Octobre. En revanche, la période qui s’étend entre les révolutions de 1789 et de 1917, mis à part l’épisode napoléonien, était presque une terra incognita, tant du point de vue des sources conservées dans les deux pays que des recherches effectuées. C’est cette lacune que l’ouvrage publié ici comble largement. Un tableau des sources existantes, tant aux Archives nationales qu’au ministère des Affaires étrangère, est présenté en même temps qu’un aperçu sur les ressources des archives bancaires. Comment connaître la communauté française en Russie, conduire une recherche prosopographique ? Quels regards portaient les voyageurs français civils et militaires ? La culture française en Russie à travers l’édition, les bibliothèques et l’enseignement, mais aussi la formation de collections sont explorés, sans oublier le développement des études slaves en France. Les échanges économiques prennent un essor remarquable à partir du milieu du XIXᵉ siècle, l’industrie précède la finance qui précède l’assurance. L’implantation des industriels, leurs réalisations sont remarquables ainsi que le rôle des industriels français dans le développement de l’industrie russe à la veille de la révolution d’Octobre. Dont le regard des assureurs nous donne une vision objective.

Keywords

XIXe siècle --- culture --- France --- industrie --- art --- histoire --- Français --- source --- XXe siècle --- Russie --- archive

François de Dainville : Pionnier de l’histoire de la cartographie et de l’éducation

Authors:
ISBN: 9782357231184 DOI: 10.4000/books.enc.587 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

François de Dainville se familiarise tout jeune avec les cartons d'archives en compagnie de son père chartiste. Il entre en 1928 dans la Compagnie de Jésus, où il fait ses premières expériences pédagogiques. Son doctorat d'état, qu'il défend à l'aube de la guerre, embrasse les savoirs des géographes humanistes et leur mode de transmission. Dès l'après guerre, il renonce à en publier le troisième volet et élargit ses contacts avec les sciences humaines. Historien de la pédagogie et de la cartographie, il marque ses auditeurs de l'École pratique des hautes études et de l'École des chartes. Il publie des documents inédits qui piquent la curiosité, des ouvrages qui sont de vrais guides de recherche. En 1964, il réalise la première synthèse sur les signes des cartes anciennes et réfléchit à l'élaboration d'un langage pour les atlas thématiques. Les contributions de ce volume témoignent de l'homme, de sa place dans la communauté scientifique et des travaux qu'il a inspirés.

Les halles de Paris et leur quartier (1137-1969) : Les halles de Paris et leur quartier dans l'espace urbain (1137-1969)

Authors:
ISBN: 9782357231054 DOI: 10.4000/books.enc.209 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Comment approvisionner une ville de la taille de Paris ? C'est à cette nécessité que répond le quartier des Halles depuis le XIIe siècle. Ce qui n'était alors qu'un marché né spontanément à l'intérieur du cimetière des Champeaux, à la périphérie de la ville, est peu à peu devenu le poumon économique de la capitale, sous l'effet de la croissance urbaine et des efforts des autorités publiques. Celles-ci n'ont cessé d'aménager les Halles pour mieux les contrôler : construction des deux premiers bâtiments destinés aux marchands par Philippe Auguste en 1183, réforme d'Hugues Aubriot au XIVe siècle, Réformation du XVIe siècle, construction des pavillons Baltard en 1857 et enfin transfert à Rungis en 1969. Ces opérations ambitieuses ne résument cependant pas l'histoire des Halles : le foisonnement, souvent désordonné, de l'activité marchande, l'impuissance à contenir et à organiser cette dernière, l'abandon auquel fut laissé le quartier à certaines époques, à la fin du Moyen Âge ou pendant les trois siècles qui précédèrent les aménagements du Second Empire, ont aussi laissé leur marque dans le paysage urbain. Épisodes de déclin ou périodes florissantes, ces phases témoignent toutes de l'enfermement auquel furent soumises les Halles et leur activité, au nom de la conception qu'architectes, urbanistes et dirigeants se faisaient d'un marché au cœur de la ville. C'est cette histoire qu'Anne Lombard-Jourdan s'attache à reconstruire dans sa globalité, en suivant les marchands de tous horizons venus alimenter Paris, en décrivant halles, rues, places et étaux au gré des évolutions urbaines, en scrutant les témoignages textuels et iconographiques de la physionomie changeante du quartier. Fruit de trois quarts de siècle de recherche, son ouvrage offre ainsi un panorama éclairant de ce que furent les Halles de Paris.

Juger le faux : (Moyen Âge - Temps modernes)

Authors:
ISBN: 9782357231092 DOI: 10.4000/books.enc.253 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le discrimen veri ac falsi appartient depuis les Temps modernes à l’art de l’historien. Récemment le couple vrai/faux est entré uni dans le langage de l’historien qui a cherché ce que le faux lui apprenait de vrai sur la société qui l’avait vu naître, prospérer et souvent demeurer indétecté. Il est peu fréquent cependant que l’on se penche sur les circonstances qui ont déterminé un faux à être repéré et dénoncé, puis que l’on s’attarde sur la manière dont ce dernier était saisi, discuté, éventuellement puni par la justice. Les contributions rassemblées ici prennent le faux comme point de départ et non comme point d’arrivée, autrement dit s’intéressent moins à sa fabrication, à ses modèles ou aux motivations de son faussaire qu’à l’aval de son histoire, depuis la découverte ou la dénonciation jusqu’à son jugement ou sa condamnation, en passant par les moyens et les hommes qui permettent d’établir son caractère falsifié. Ce livre constitue un élément d’une plus vaste enquête engagée autour de l’écrit comme moteur, et non plus seulement symptôme ou instrument, de la construction de l’État et de ses rapports avec la société.

Keywords

histoire --- livre --- Moyen Âge --- temps modernes --- faux --- faussaire

Listing 1 - 10 of 34 << page
of 4
>>