Département des études, de la prospective et des statistiques

http://books.openedition.org/deps

About

Within the Secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication, the Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS), a ministerial statistical service delegated by INSEE, has been publishing the results of its research and studies on cultural phenomena in various formats and media for almost fifty years.

Peer review info

License info

OpenEdition Licence for Books – All our books are protected by French Law (droits d’auteur). All our open access books are free to read for everybody, without limitation. All our open access books are free to share with our embeddable reader, in any context, without limitation.


Browse results: Found 120

Listing 1 - 10 of 120 << page
of 12
>>
Les activités marchandes de spectacle vivant en 2010

Authors:
ISBN: 9782111398627 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 2010, les entreprises marchandes qui exercent leurs activités dans les secteurs des arts du spectacle vivant, dans le soutien au spectacle vivant et dans la gestion des salles de spectacles réalisent un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros et dégagent une valeur ajoutée de près de 1,5 milliard d’euros. L’intégration nouvelle de ces secteurs du spectacle vivant dans le dispositif des statistiques structurelles d’entreprises de l’Insee permet de les situer dans l’économie marchande française : ainsi les entreprises du spectacle vivant, hors unités majoritairement subventionnées qui sont non marchandes et associations non-employeuses, contribuent à 11 % du nombre des unités des secteurs culturels marchands, à 5 % de leur valeur ajoutée et à 3 % de leur excédent brut d’exploitation. La rentabilité comptable des secteurs du spectacle vivant est positive en 2010, alors que leurs charges d’exploitation sont élevées et leur taux de marge relativement inférieur à la moyenne des secteurs culturels marchands. Les secteurs du spectacle vivant marchand sont composés d’un tissu important de petites entreprises principalement installées en Île-de-France : 96 % des entreprises de moins de 10 salariés réalisent 56 % du chiffre d’affaires total par l’exercice de leur activité principale de création, production, diffusion et soutien au spectacle vivant.

Approche générationnelle des pratiques culturelles et médiatiques

Authors: ---
ISBN: 9782111398047 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:50
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’approche par générations – c’est-à-dire par groupes d’individus nés au même moment et ayant par conséquent le même calendrier de vie – permet de distinguer les effets d’âge des effets de génération. Appliquée aux résultats des quatre vagues d’enquête sur les pratiques culturelles des Français (1973, 1981, 1988, 1997) cette approche confirme la nature générationnelle de la plupart des évolutions constatées depuis le début des années 1970 en montrant qu’elles ont été généralement initiées par une génération particulière, puis poursuivies et amplifiées par les suivantes. La montée en charge de l’audiovisuel par rapport à l’imprimé, par exemple, apparaît comme une mutation amorcée il y a trente ans par le recul de la lecture de la presse quotidienne, poursuivie par l’augmentation du temps passé devant le petit écran au moment de l’explosion du PAF et, un peu plus tard, par une relative désaffection pour la lecture de livre, puis enfin amplifiée ces dernières années par la généralisation des ordinateurs. L’analyse rétrospective confirme que la plupart des pratiques culturelles et médiatiques traditionnellement mesurées depuis le début des années 1970 semblent s’acheminer vers un déclin plus ou moins marqué au cours des prochaines années, à l’exception de l’écoute de la musique enregistrée. Cette tendance générale apparaît d’autant plus probable que ces dernières années ont été marquées par l’émergence d’une culture numérique que les jeunes générations ont massivement investie et dont on peut penser par conséquent qu’elle est amenée à se développer dans les années à venir du simple fait du renouvellement générationnel. Il est donc difficile, dans une perspective prospective, de ne pas penser que l’essor de cette culture numérique en devenir ne se fasse, au moins en partie, au détriment des pratiques culturelles et médiatiques antérieures, en raison de la concurrence qu’elle crée en termes de budget et de budgettemps, mais aussi en raison de la nature même de l’offre qu’elle propose, tant au plan des contenus culturels écrits, audio ou vidéo que des possibilités de diffusion pour les anciens médias (presse, radio, télevision).

Approche statistique européenne de la culture : Synthèse des travaux européens ESSnet-Culture, 2009-2011

Authors:
ISBN: 9782111399044 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Sous l’égide d’Eurostat, l’Office statistique de l’Union européenne, le réseau du système statistique européen sur la culture (ESSnet-Culture) a dirigé, de 2009 à 2011, quatre groupes de travail consacrés à la définition du cadre statistique de référence, au financement de la culture et aux dépenses culturelles, à la mesure des secteurs culturels et de l’emploi, et enfin aux pratiques culturelles et à leurs aspects sociaux. La définition de la culture, la prise en compte de ses différentes dimensions, la question de la mesure des activités culturelles ont été des questions préalables à l’exercice de mesure et de comparaison statistiques. ESSnet formule plusieurs recommandations méthodologiques pour garantir une meilleure comparabilité des statistiques culturelles entre États membres. Publié conjointement dans la collection « Culture méthodes », Conceptualisation statistique du champ de la culture revient sur les différentes nomenclatures statistiques existantes en France, en Europe et à l’échelon international, en précise les principes d’emboîtement, et vient compléter utilement la présente synthèse des travaux européens.

Auteurs du livre affiliés à l'Agessa : dégradation des perspectives de revenus au fil des générations

Authors:
ISBN: 9782111399419 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Arts in general --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis la fin des années 1970 et la création du régime social spécifique pour les auteurs de l’écrit, 11 800 auteurs ont été affiliés au moins une fois à l’Agessa, l’organisme de gestion qui leur est dédié. En 2013, ils sont 5 300 à être affiliés, soit 3,4 fois plus que trente ans plus tôt, un accroissement qui s’inscrit dans le mouvement général d’expansion des professions culturelles. Au sein des auteurs de l’écrit, on compte 47 % d’écrivains, 31 % d’illustrateurs et 22 % de traducteurs en 2013. Ce sont ces deux dernières catégories d’auteurs qui ont particulièrement augmenté depuis la fin des années 1990. Les femmes sont de plus en plus présentes et représentent désormais la moitié des auteurs. Depuis une quinzaine d’années, on entre dans le statut professionnel d’auteur de plus en plus tard et l’âge médian de première affiliation recule : il est de 39 ans en 2013 contre 34 ans en 1980. Pour autant, les durées d’affiliation s’allongent et passent de neuf ans pour la génération d’auteurs affiliés entre 1985 et 1989, à douze ans pour celle affiliée entre 1995 et 1999. La population des auteurs de l’écrit tend à vieillir sur trente ans, un phénomène qui touche toutes les catégories d’auteurs : plus de la moitié des auteurs affiliés ont plus de 45 ans en 2013, alors que les 18-29 ans forment 4% seulement de l’ensemble de cette population. Si le revenu d’auteur progresse au fil des années d’affiliation, pour atteindre en médiane 25 000 euros (avant impôts) après quinze ans d’affiliation, on observe que les perspectives de revenus se dégradent pour les auteurs affiliés depuis les années 2000. À durée d’affiliation égale, les générations plus jeunes d’auteurs déclarent des niveaux de revenus inférieurs à ceux de leurs aînés au même moment de leur carrière. En conséquence, les jeunes auteurs sont de plus en plus nombreux à ne pouvoir vivre que de la création et à cumuler différentes sources de revenus. Ces résultats pointent la nécessité d’une attention accrue pour la jeune création, afin de veiller au renouvellement de cette profession dans le contexte d’une dynamique économique défavorable.

Cartes et chèques culture : dispositifs et mise en œuvre

Authors:
ISBN: 9782111398931 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Political Science --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Destinés à favoriser l’accès à la culture, les cartes et chèques culture permettent à un public souvent spécifique (lycéens, jeunes…) de bénéficier d’une réduction partielle ou d’une exonération totale du prix d’accès à des biens ou services culturels (spectacles, musées, livre, disque, cinéma…). Si les collectivités territoriales se sont rapidement approprié ces dispositifs depuis le milieu des années 1990, avec des modalités de mise en œuvre très diverses (montant de l’offre, public bénéficiaire, accompagnement culturel ou non des publics), il reste à apprécier leur efficience auprès des publics visés.

Collectionneurs d’art contemporain : des acteurs méconnus de la vie artistique

Authors: --- ---
ISBN: 9782111399143 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Arts in general --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:50
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Qu’est-ce qu’un collectionneur ? Si le nom a fait officiellement son entrée dans le dictionnaire en 1789*, sa définition recouvre des pratiques différentes : certaines approches mettent en avant la valeur subjective attachée à l’objet, tandis que d’autres soulignent l’importance du processus d’accumulation et de sélection. De nombreux traits semblent pouvoir définir communément les collectionneurs, quel que soit l’objet de la collection, coquillage, timbre, papillon ou encore œuvre d’art. Toutefois, les collectionneurs qui soutiennent l’art « en train de se faire » se distinguent par des pratiques plus variées que celles usuellement relevées chez leurs homologues. En effet, en plus d’être acquéreur, le collectionneur d’art contemporain est susceptible d’agir sur la vie artistique, notamment grâce au soutien matériel apporté aux artistes et en contribuant à la construction de la valeur artistique. Cette particularité est d’autant plus notable que l’engagement du collectionneur n’est pas l’apanage d’une seule élite fortunée, comme le montre la typologie des profils de collectionneurs établie ici. Il apparaît en effet que les pratiques de collectionneurs se déploient le long d’un continuum allant du collectionneur acquéreur, mû par le besoin de posséder une œuvre, au collectionneur acteur, pour lequel l’acquisition n’est que l’expression de sa volonté de contribuer à la vitalité de la scène artistique. * « Collectionneur, euse. s. (on prononce les deux ). Celui, celle qui fait des collections. Collection. s. f. réunion de plusieurs objets qui ont ensemble quelque rapport. Il a une belle collection de tableaux, de livres, d’antiques, de médailles, de plantes, de coquilles, etc. » Dictionnaire de l’Académie française, 1789 (7e édition).

Conceptualisation statistique du champ de la culture

Authors:
ISBN: 9782111398696 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Political Science --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La définition du champ statistique de la culture a fait l’objet de travaux européens de 2009 à 2011, après que les nomenclatures nationales (nomenclature d’activités françaises, NAF Rév. 2) et européenne (nomenclature statistique des activités économiques dans la Communauté européenne, NACE Rév. 2) ont été rénovées en 2008. Sous l’égide d’Eurostat, l’Office statistique de l’Union européenne, un groupe de travail européen (Task Force 1) a conçu la structure du nouveau cadre statistique européen constitué d’une trentaine d’activités culturelles, dans un souci d’harmonisation des outils méthodologiques et pour garantir une meilleure comparabilité des résultats publiés. Le cadre européen s’insère dans le cadre international défini par l’Unesco pour les statistiques culturelles et croise dix domaines culturels – patrimoine culturel, archives, bibliothèques, livre et presse, arts plastiques, audiovisuel et multimédia, architecture, création publicitaire, artisanat d’art – avec six fonctions économiques : création, production et édition, diffusion et commercialisation, conservation, formation, administration et management culturels. La publication revient sur les différentes nomenclatures existantes en France, en Europe et à l’échelon international et précise leur principe d’emboîtement. Publiée conjointement dans la collection « Culture études » du DEPS, Approche statistique européenne de la culture est la synthèse des travaux du réseau européen de statistique ESSnet-Culture et vient compléter utilement le présent document méthodologique.

Les connaissances artistiques des Français : Éléments de comparaison, 1988-2008

Authors:
ISBN: 9782111399198 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Molière, Beckett, Kandinsky, Pina Bausch, Gainsbourg, Mahler, Dalí… : les noms de trente artistes couvrant la plupart des formes artistiques, des plus populaires aux plus légitimes, ont été proposés dans le cadre de l’enquête Pratiques culturelles des Français en 1988 et en 2008, afin de disposer, au-delà des pratiques, d’une mesure des connaissances artistiques des Français. Chaque personne interrogée devait indiquer si elle les connaissait et, le cas échéant, quelle était son opinion à leur égard. La comparaison des résultats à vingt ans d’écart montre que la proportion de Français déclarant spontanément connaître les artistes de la liste ne serait-ce que de nom a progressé en vingt ans dans la grande majorité des cas, mais que la véritable connaissance, en revanche, mesurée par la capacité à préciser le domaine d’activité de l’artiste, est restée stable. Cette stabilité masque une double dynamique générationnelle : la connaissance des artistes a progressé parmi les générations nées avant la moitié des années 1960 mais recule parmi les jeunes générations âgées de moins de 45 ans. Cette érosion générationnelle concerne tous les noms de la liste relevant de la culture scolaire ou classique, à l’exception des grands noms du patrimoine artistique – Molière, Mozart et Van Gogh – dont la notoriété a progressé : ainsi Flaubert, Nerval mais aussi Mahler ou Boulez sont non seulement moins connus des jeunes générations mais également moins appréciés, signe d’un effacement relatif de la légitimité de la culture scolaire ou cultivée.

Contemporary Art Collectors: The Unsung Influences ont the Art Scenes

Authors: --- ---
ISBN: 9782111399150 Language: English
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Arts in general --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:50
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

What is a collector? Although the French term collectionneur was first officially recorded in the dictionary in 1789*, its definition covers a range of different practices: for some, the main emphasis is on an item's subjective value, whilst others focus more closely on the accumulation and selection process. Whether they collect shells, stamps, butterflies or works of art, collectors share a number of things in common. However, those who support “emerging” art have a more varied set of practices than those generally observed in their counterparts. In addition to simply being a buyer, the contemporary art collector has the ability to influence the artistic life, especially through the material support provided to artists and by contributing to the construction of artistic value. This particular characteristic is all the more notable as the collector's involvement in artistic life is not solely the prerogative of a narrow wealthy elite, as the collector profiles here demonstrate. Indeed it seems that collector practices may fall anywhere across a scale which ranges from the acquisitive collector, motivated by the desire to possess a work, to the actor collector, for whom the actual acquisition of a work is merely the expression of his willingness to contribute to the vitality of the artistic scene. * « Collector, -s (n). One who collects. Collection, -s (n). A number of objects gathered together under a common theme. A beautiful collection of paintings, books, antiques, medals, plants, shells, etc. » Dictionnaire de l’Académie française, 1789 (7th edition).

La création dans l’industrie du jeu vidéo

Authors:
ISBN: 9782111398887 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La filière du jeu vidéo a atteint une maturité dont témoignent une troisième génération de créateurs et l’apparition de nombreux studios de développement. La création joue un rôle essentiel dans cette filière pour permettre un renouvellement de la production de jeux qui tire parti de potentialités techniques en constant développement et de formes renouvelées de jouabilité. Or la création, par ses formes collectives d’organisation au sein des studios et du fait de ses coûts et de ses risques, peine à être reconnue au sein d’une industrie mondialisée où le poids des consoliers et des éditeurs est particulièrement important. Ce sont donc les formes de reconnaissance de cette création (statut, rémunération, organisation sociale, etc.) qui sont explorées dans la perspective de rendre pérenne sa vitalité et, partant, celle du secteur vidéo-ludique en France.

Listing 1 - 10 of 120 << page
of 12
>>