Publications scientifiques du Muséum

http://books.openedition.org/mnhn

About

The National Museum of Natural History has been a scientific publisher since 1802 in the field of natural sciences and humanities. Nowadays it publishes journals, book series and monographs, as well as titles co-published with other major institutions.

Peer review info

License info

All our books are protected by French Law (droits d’auteur). All our open access books are free to read for everybody, without limitation. All our open access books are free to share with our embeddable reader, in any context, without limitation.


Browse results: Found 26

Listing 11 - 20 of 26 << page
of 3
>>
The drawings of Antoine Nicolas Duchesne for his Natural History of the Gourds

Authors:
ISBN: 9782856539071 DOI: 10.4000/books.mnhn.5128 Language: English
Publisher: Publications scientifiques du Muséum
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

For the first time, this book makes available to a wide readership, not only to an educated audience, high-resolution reproductions of all the 258 paintings of gourds of the genus Cucurbita, figuring about a hundred cultivars, kept at the Bibliothèque centrale of the Muséum national d’Histoire naturelle, made in the 18th century by the talentuous Antoine Nicolas Duchesne, of the Royal Garden in Versailles, a forerunner of genetics and evolution. This book by Dr. Harry Paris, a leading expert of Cucurbitaceae, is written both in English and French and is aimed at scientists (e.g., botanists, geneticists, agronomists, horticulturists, science historians) as well as more general readers including gardeners, above all those very numerous fond of cultivated plants, particularly of Cucurbitaceae. Its large format (320 x 440 mm), the diversity and magnificence of its plates and the beauty of its presentation will also attract bibliophiles. This volume is not only the first publication to contain Duchesne’s naming and classification of the three economically most important species of Cucurbita, it also contains Duchesne’s summary of his investigations with this genus. The plates are accompanied by reprinting of appropriate abstracts from Duchesne’s Essai sur l’histoire naturelle des courges together with, by Harry Paris, commentaries on the illustrations with an analysis of existing published and unpublished documents concerning these plates. As for his work on strawberries, here once again is stressed the unfailing tenaciousness and extraordinary sense of observation of Antoine Nicolas Duchesne coupled with quite original and premonitory evolutionary ideas.

Keywords

botany

Du Jardin au Muséum en 516 biographies

Authors: ---
ISBN: 9782856538531 DOI: 10.4000/books.mnhn.2065 Language: French
Publisher: Publications scientifiques du Muséum
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Fondé en 1635, le Jardin royal des plantes médicinales devint sous la Révolution le Muséum national d'Histoire naturelle, un établissement dont les chaires magistrales furent supprimées en 1985. Une période de trois cent cinquante ans se trouve ainsi délimitée, durant laquelle plus de cinq cents femmes et hommes de science œuvrèrent au sein des deux institutions successives. De tous les personnages concernés, si certains comme Buffon, Cuvier ou Claude Bernard évoquent encore quelques souvenirs auprès du grand public, la majorité reste aujourd'hui méconnue hors d'un cercle restreint de spécialistes. La vie et l'œuvre des savants du Jardin royal et du Muséum méritaient donc d'être rapportées, dans le cadre d'un dictionnaire biographique qui ne recense pas moins de cinq cent seize noms. Ces femmes et ces hommes, d'origines sociales, de formations et de tempéraments très divers, explorèrent tous les domaines des sciences physiques, naturelles ou humaines. Ils élargirent le champ des connaissances, favorisèrent l'émergence de disciplines ou d'institutions nouvelles, constituèrent des collections, participèrent à la diffusion du savoir. Certains occupèrent parallèlement des postes de cadres civils ou militaires, devenant parfois très proches du pouvoir central. Savants de cabinet ou grands voyageurs, personnalités éminentes ou modestes fonctionnaires de la science, tous furent acteurs de l'histoire du grand établissement qui s'attacha leurs services.

Exposer l’humanité : Race, ethnologie et empire en France (1850-1950)

Authors:
ISBN: 9782856538838 DOI: 10.4000/books.mnhn.4174 Language: French
Publisher: Publications scientifiques du Muséum
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Exposer l’humanité propose une traversée de l’histoire de l’anthropologie en France. Mettant particulièrement l’accent sur la formation de la discipline au cours de la Troisième République et du régime de Vichy, cet ouvrage montre l’imbrication des notions scientifiques de race et de culture entre 1850 et 1950. Il explore le rôle de deux générations d’anthropologues et d’ethnologues — et des musées qu’ils créèrent — dans la mise en place du racisme et de l’anti-racisme modernes. Alice Conklin porte ainsi un nouveau regard sur les relations tumultueuses entre science, société et empire à une époque où l’impérialisme français et le fascisme en Europe connaissent leur apogée.

Genèse d’une découverte : La division des infusoires (1765-1766)

Authors:
ISBN: 9782856538777 DOI: 10.4000/books.mnhn.3315 Language: French
Publisher: Publications scientifiques du Muséum
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Quels outils un chercheur doit-il créer pour identifier un nouveau fait scientifique ? Qu’y a-t-il de commun entre la construction du fait et sa réception ? Comment les contenus d’un cahier de laboratoire interagissent-ils avec les réseaux de correspondances et les publications ? L’ouvrage de Marc ­Ratcliff aborde ces questions en reconstruisant la découverte de la division des infusoires — micro-­organismes ­unicellulaires des eaux douces ou saumâtres — par le savant genevois Horace-Bénédict de ­Saussure (1740-1799) et sa réception par une communauté d’acteurs. En reliant l’enquête microhistorique à l’analyse épistémologique pour comprendre le double parcours du chercheur et de son objet, l’auteur propose une nouvelle lecture des relations entre construction, découverte et réception des pratiques scientifiques.

Histoire d’une question anatomique : La répétition des parties

Authors:
ISBN: 9782856538517 DOI: 10.4000/books.mnhn.1965 Language: French
Publisher: Publications scientifiques du Muséum
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

De nombreux organismes sont composés de parties répétées, identiques ou modifiées (segments de vers de terre, vertèbres, etc.). Ce mode d’organisation fait l’objet depuis la fin du XVIIIe siècle, de nombreuses interrogations de la part des biologistes : quelle est sa signification anatomique, comment se met-il en place lors de l’embryogenèse, que peut-on en déduire sur l’évolution des espèces, etc. ? Ce livre retrace l’histoire de ces questionnements, des théories et des concepts qu’ils ont suscités depuis deux siècles. Il montre que ce problème de la répétition des parties n’a cessé d’occuper une position centrale, au carrefour de plusieurs disciplines biologiques, et ce jusqu’à nos jours.

Hommage à Théodore Monod, naturaliste d’exception

Authors: ---
ISBN: 9782856538432 DOI: 10.4000/books.mnhn.1569 Language: French
Publisher: Publications scientifiques du Muséum
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Il y a plus de trois quarts de siècle, en 1921, Théodore Monod entrait au Muséum national d’Histoire naturelle, une institution qui allait devenir pour lui la "maison mère" et où il continue à l’âge de 95 ans de se rendre encore chaque jour. Nul mieux que Théodore Monod n’a su illustrer au XXe siècle l’une des vocations scientifiques initiée par les plus célèbres savants du Jardin du Roy, celle de naturaliste voyageur. Dans toutes les disciplines scientifiques auxquelles il a apporté sa contribution, Théodore Monod l’a fait avec autant de rigueur et d’exigence qu’en est capable un homme dont la vie entière a été vouée à la science. L’Afrique, avec en particulier le désert du Sahara, est très vile devenue son terrain de prédilection. La création de l’IFAN (Institut Français d’Afrique Noire, devenu en 1965 Institut Fondamental d’Afrique Noire) qu’il dirigea pendant plus de 25 ans lui a permis de développer, à l’image du Muséum national d’Histoire naturelle, une institution dédiée au continent africain. À travers son œuvre de naturaliste, Théodore Monod a su conserver l’intérêt scientifique, mais aussi le respect et l’amour que lui ont dès son plus jeune âge inspiré toutes les formes de vie, jusqu’à ses plus modestes représentants. Cet ouvrage rassemble une série d’articles au cours desquels ses collègues et amis rendent compte de sa contribution scientifique dans des domaines aussi variés que la géologie, la botanique, la zoologie, la paléontologie, la préhistoire ou l’histoire. Il complète ainsi le portrait de l’humaniste bien connu du grand public par un hommage à l’homme de science.

Keywords

naturalisme --- ichtyologie --- Sahara --- foi

Le Jardin d’utopie : L’Histoire naturelle en France de l’Ancien Régime à la Révolution

Authors:
ISBN: 9782856538555 DOI: 10.4000/books.mnhn.2175 Language: French
Publisher: Publications scientifiques du Muséum
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Fondé en 1635, le Jardin des plantes a acquis, sous la direction de Buffon, une grande réputation. Contrairement à d’autres institutions monarchiques, il a non seulement survécu à la Révolution mais il y devint l’un des plus grands établissements scientifiques publics : le Muséum national d’histoire naturelle, aujourd’hui encore en pleine activité. L’ouvrage retrace les stratégies scientifiques, administratives et politiques à l’origine de cette transformation dans laquelle l’agriculture et l’élevage aussi bien que la classification et les collections occupaient une grande place. Ceci montre l’importance qu’accordaient à l’histoire naturelle les dirigeants politiques de la France d’alors. Emma C. Spary démontre dans cet ouvrage que la permanence de l’institution tout autant que sa transformation, le maintien de son emprise spatiale aussi bien que son accroissement, la conservation des spécimens comme leur entrée dans les collections, résultent de l’action constante de ses acteurs. On voit comment ceux-ci, après avoir inséré leurs activités dans le système de relations hiérarchiques de l’Ancien Régime finissant, ont négocié ensuite une transformation des rapports - entre eux et avec l’extérieur -, en même temps qu’ils ont mis en scène une présentation de l’ordre de la Nature accordée à l’“utopie” républicaine d'une régénération naturelle et sociale. Mais le succès du Muséum apparaît aussi comme une conséquence de la rhétorique révolutionnaire utilisée par son personnel scientifique : celui-ci a pu suggérer que l’institution, en donnant le spectacle de l’ordre naturel, pouvait aider à forger un peuple républicain éduqué et policé. L’histoire naturelle se présentait ainsi comme une source indispensable de prospérité nationale et de vertu individuelle.

L’extinction d'espèce : Histoire d'un concept & enjeux éthiques

Authors:
ISBN: 9782856538630 DOI: 10.4000/books.mnhn.2482 Language: French
Publisher: Publications scientifiques du Muséum
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

« Durant les neuf derniers millénaires, l’humanité s’est conduite en tant qu’espèce pionnière invasive. Cette espèce est individualiste, agressive et envahissante. Elle tente d’exterminer ou de supprimer d’autres espèces » : ce constat implacable du philosophe Arne Naess nous invite à repenser la nature écocidaire de l’espèce humaine. Comment cette destruction massive et inconsidérée de nos espèces-soeurs a-t-elle pu rester si longtemps invisible et impensée ? Contre quelles résistances théologique, scientifique, culturelle ou encore morale l’émergence de ce concept a-t-elle buté ? Et aujourd’hui, sur quelles bases éthiques fonder le deuil des espèces perdues et la conservation des espèces en danger ? Cet ouvrage, qui envisage le phénomène d’extinction d’espèce dans ses dimensions historiques, scientifiques et morales, nous invite à prendre du recul face à l’urgence actuelle de la crise de la biodiversité. Il aborde l’origine historique du concept d’extinction ainsi que ses racines mythologiques. Il rappelle la formalisation progressive de ce phénomène par des savants aussi divers que Palissy, Hooke, Cuvier, Lamarck ou Darwin. Il replace les débats sur les extinctions dans la perspective des sensibilités à la nature. Il interroge la nature même de ce concept d’extinction d’espèce par opposition à la notion de mort individuelle. Et si les espèces pouvaient « revivre » ? Cela changerait le jugement que l’éthique environnementale porte sur la disparition des espèces et la « sixième extinction de masse » qui s’annonce. Au final, l’auteur propose la définition d’une norme de vie (la sauvageté) à même de réconcilier espèces humaine et non-humaines au sein de l’odyssée de l’évolution.

Michel-Eugène Chevreul : Un savant, des couleurs !

Authors: --- ---
ISBN: 9782856538418 DOI: 10.4000/books.mnhn.454 Language: French
Publisher: Publications scientifiques du Muséum
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cent trois ans ! Une extraordinaire longévité a donné à Michel-Eugène Chevreul une stature scientifique et historique exceptionnelle. Père de la chimie organique, inventeur de nouvelles substances, cet homme de laboratoire sut appliquer ses connaissances scientifiques à la technologie des colorants et à la perception de la couleur. Du Muséum à l’atelier des Gobelins, il transposa la méthode analytique des corps gras aux phénomènes colorés. Sa renommée, consacrée par les formidables fêtes qui célébrèrent son centenaire, gagna l’Europe et le Brésil. Cet ouvrage constitue une synthèse originale sur l’oeuvre de Chevreul. Des spécialistes de la chimie des corps gras et des colorants, de l’épistémologie et de l’histoire des sciences, de la vision des couleurs, de l’histoire de l’art, des textiles et de l’architecture ont apporté des points de vue croisés sur les rapports de Chevreul avec la science et la technique, ainsi qu’avec la communauté scientifique et la communauté nationale du XIXe siècle.

Keywords

chimie --- couleur --- art

Le Muséum au premier siècle de son histoire

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782856538456 DOI: 10.4000/books.mnhn.1645 Language: French
Publisher: Publications scientifiques du Muséum
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

1793. En pleine Terreur, la Convention nationale crée le Muséum national d’Histoire naturelle. Le décret du 10 juin confie, à ce qui fut le Jardin du roi, la tâche d’enseigner les sciences naturelles au peuple. Le présent ouvrage retrace les grandes étapes du développement du Muséum en tant qu’Institution, en tant qu’organisme de recherches et en tant que modèle pour l’Europe et le monde. Sur un siècle d’histoire, défilent les difficultés de sa construction administrative dans un contexte politique mouvementé, l’organisation et le développement du travail scientifique de ses savants, la participation de l’établissement aux grandes missions de découvertes comme aux débats scientifiques qui agitent le monde de cette époque. Un siècle, trois générations c’est beaucoup et c’est peu, de la période cruciale de sa fondation, à l’« âge d’or » jusqu’en 1850, jusqu’à la période incertaine précédant la 1ère Guerre mondiale. Ce livre, qui se présente sous forme de contributions d’éminents spécialistes d’histoire des sciences, aborde dans une langue claire et accessible l’histoire des idées et l’histoire d’une institution prestigieuse. À cet égard, son public est aussi vaste que celui qui fréquente le Muséum : chercheurs du monde entier, connaisseurs du patrimoine, amoureux du Jardin des Plantes.

Listing 11 - 20 of 26 << page
of 3
>>