Search results: Found 11

Listing 1 - 10 of 11 << page
of 2
>>
Sort by
Soigner ou punir ? : Un regard empirique sur la défense sociale en Belgique

Authors: --- ---
ISBN: 9782802804192 DOI: 10.4000/books.pusl.3606 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:51
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En Belgique, la loi de défense sociale de 1930, modifiée par la loi du 1er juillet 1964, prévoit un régime d’internement pour l’auteur d’un fait qualifié infraction considéré à la fois comme irresponsable sur le plan pénal et dangereux sur le plan social. Cette loi a fait l’objet de nombreuses critiques, portant notamment sur l’ambiguïté de la mesure d’internement, entre soin et sécurité, ou sur les lacunes du soin tant en annexe psychiatrique de prison que dans les établissements de défense sociale. La loi de défense sociale a fait l’objet d’une réforme récente, par une « Loi relative à l’internement des personnes atteintes de trouble mental » du 21 avril 2007 dont l’entrée en vigueur n’est toutefois pas prévue avant 2012. Le régime de défense sociale, tel que prévu par la loi de 1930, est donc actuellement toujours en vigueur. Assez curieusement, peu de recherches empiriques ont été consacrées au fonctionnement concret du régime actuel de la défense sociale : comment se prend la décision qui oriente un inculpé vers le circuit de la défense sociale ? Quels sont les rapports qui se nouent entre le juge et l’expert psychiatre à ce stade de la décision ? Quels types de profils retrouve-t-on en défense sociale ? Quelles sont les trajectoires des personnes internées ? Comment fonctionne l’internement, entre souci de soin et de sécurité ? Quelle différence pour l’interné entre l’annexe psychiatrique de prison et l’établissement de défense sociale ? À quelles conditions concrètes répond la mise en liberté des internés ? Autant de questions auxquelles ce livre, fruit d’une recherche de terrain menée en 2008-2009 en Belgique francophone par une équipe des FUSL, offre un début de réponse. Fondée à titre principal sur une méthode originale d’analyse en groupe d’acteurs et de chercheurs, la recherche dont il est issu propose un éclairage de l’intérieur sur les réalités vécues en défense sociale. Ce livre doit beaucoup à tous les intervenants qui ont accepté de participer à la construction de l’analyse qu’il propose.

La clandestinité en Belgique et en zone interdite (1940-1944)

Author:
ISBN: 9782490296156 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

"Aimée des ombres", "volontaires de la nuit", les qualificatifs ne manquent pas pour designer les résistants qui agissent en clandestins, c'est-à-dire dans le secret et l'illégalité. Ce volume publie les actes du quatrième colloque de Bondues, consacré à La clandestinité en Belgique et en zone interdite pendant la seconde guerre mondiale. Il cerne et identifie plusieurs aspects et plusieurs pratiques de l'activité clandestine comme la commémoration inversée des fêtes autorisées par l'occupant, la mise en œuvre de la solidarité au quotidien et sa répression. Il offre une analyse neuve des sources de financements qui soutiennent l'action des clandestins. Il propose une lecture renouvelée de l'aventure de La Voix du Nord clandestine à partir de documents rassemblés par André Diligent pendant près de trente ans et des archives déposées au musée de Bondues. Plusieurs témoignages inédits apportent des éclairages neufs sur le vécu quotidien des clandestins.

Belgitude et crise de l’État belge

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782802803720 DOI: 10.4000/books.pusl.5454 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:51
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'État belge est arrivé aujourd'hui à un tournant sans doute décisif de son histoire. De cette crise, on parle beaucoup, au point qu'un inquiétant sentiment de lassitude s'est emparé d'un grand nombre de citoyens. Mais qui en parle en dehors de la classe politique et des groupes de pression ? Pourquoi les intellectuels et les artistes participent-ils si rarement au débat politique en Belgique ? Récemment, des intellectuels des deux côtés de la frontière linguistique ont souligné l’urgence d’une réflexion sérieuse et ouverte à tous les points de vue, sur la coexistence des identités culturelles qui se manifestent en Belgique et sur la question de l’identité belge. C'est pour répondre à cet appel que, dans une perspective universitaire et scientifique, la Faculté de droit des FUSL a organisé, le 24 novembre 1988, un colloque consacré aux rapports entre la crise de l'État belge et le thème controversé de la « belgitude ». Quatre grandes questions volontairement abruptes ont structuré les débats : y a-t-il un État belge (approche juridique) ? Y a-t-il une société civile belge ; (approche sociologique) ? Y a-t-il une Nation belge (approche historique) ? Y a-t-il une culture belge (approche littéraire et artistique) ? Les textes publiés ici traitent ces questions de manière beaucoup plus développée que lors du colloque.

Keywords

Belgique --- culture belge --- état --- Flandre --- Wallonie

La Résistance en France et en Belgique occupées (1914-1918)

Author:
ISBN: 9782490296231 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Si les combattants, du fait de l'intensité des batailles et du nombre de ceux qui y sont engagés, concentrent l'intérêt historique, les populations des « régions envahies » en France du nord et du nord est et en Belgique, inventent quelques formes « d'une résistance sans armes » selon les termes utilisés dès les années 1920. Aide à l'évacuation des soldats qui veulent éviter la captivité, recherche de renseignements sur des objectifs militaires, publication des journaux clandestins, illustrent quelques-unes des pratiques de civils volontaires qui s'engagent au sein d'une population hostile au travail pour l'Allemand malgré les difficultés de la vie quotidienne. Quelques noms ont échappé à l'usure du temps. Gabrielle Petit ou Édith Cavell en Belgique, Léon Trulin, Eugène Jacquet, Louise de Bettignies, en France du Nord, offrent des exemples de ce patriotisme qui agit de part et d'autres de la frontière. Cette publication est le fruit des recherches menées par des historiens français et belges qui ont confronté leurs analyses au cours de la cinquième journée d'études bisannuelles tenue, en partenariat la ville et le Musée de la Résistance de Bondues, en janvier 2010.

Voix et voies musulmanes de Belgique

Author:
ISBN: 9782802803591 DOI: 10.4000/books.pusl.11501 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:50
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La population musulmane de Belgique est principalement constituée de personnes issues de l'immigration ouvrière originaire du Maghreb et de Turquie. Nombre d'entre elles vivent l'exclusion et la discrimination sociales. Qu'ils soient pratiquants ou non, les musulmans affrontent souvent l'incompréhension. Leurs modes de vie font régulièrement l'objet de stigmatisations. L'ouvrage poursuit deux objectifs. Il vise à établir une synthèse des déterminants socio-économiques, politiques et culturels de la marginalisation des musulmans. Il cherche ensuite à saisir les constructions identitaires et les stratégies d'insertion, qui émergent face à l'exclusion. Il tente de rendre compte de la multiplicité des appartenances identitaires et des pratiques sociales de cette population. Le lecteur est ainsi invité à prendre conscience de l'« islamophobie » qui transparaît dans les attitudes de certains responsables politiques et de nombreux professionnels du monde éducatif, socioculturel, juridique et médiatique. Les musulmans apparaissent trop souvent comme des personnes « à sauver » de l'obscurantisme religieux et d'une communauté oppressante. Or l'ouvrage montre comment ces immigrés et leurs enfants prennent appui à la fois sur les solidarités communautaires et sur les opportunités offertes par la société belge. Au-delà de l'apport scientifique, pour mieux cerner les enjeux normatifs liés à la situation de la population musulmane, le livre propose également des recommandations politiques qui visent à lutter contre la marginalisation de cette population.

L'engagement dans la Résistance (France du Nord - Belgique)

Author:
ISBN: 9782905637772 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:11
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La Résistance, longtemps lieu de débat entre des mémoires antagonistes, offre à l'historien un champ d'unvestigation où exercer la confrontation entre la mémoire et l'analyse scientifique. De plus, en adoptant une démarche comparative, les auteurs entendent mettre en évidence les caractères communs et les spécificités de la Résistance en France du Nord et en Belgique. L'engagement dans la Résistance soulève de nombreuses questions parce qu'il renvoie à des motivations complexes et de références intelelctuelles, culturelles, sociales et politiques. Mais il relève aussi de phénomènes d'ordre moral et psychologique. C'est un acte de désobéissance civile et civique par lequel le Résistant refuse un état de fait et premeut une conviction forte, celle de la nécessité et de la légitimité du combat pour reconquérir la liberté perdue. Faisant fi des risques individuels encourus, les Résistants s'engagent dans ce combat qui devient vite colelctif. En s'appuyant sur la mémoire des acteurs et des témoins, les historiens qui appartiennent aux universités régionales et à l'Université libre de Bruxelles soulignent la très grande diversité des itinéraires, la précocité d'une résistance dans la région interdite sui se souvient de 1914-1918, la conjonction des facteurs qui lui donnent des formes patriotiques, mais aussi intelelctuels et humanitaires.

Les services publics et la Résistance en zone interdite et en Belgique (1940-1944)

Author:
ISBN: 9782490296118 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Des procès récents ont mis l'accent sur les responsabilités des services publics dans des exactions commises au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il est vrai que les services publics sont au coeur des contradictions et des paradoxes qui caractérisent l'Occupation de 1940 à 1944. Se soumettre aux ordres de l'autorité d'occupation c'est accepter l'accomodement voire la collaboration. En revanche, s'y refuser c'est rompre avec une éthique classique chez les fonctionnaires et les personnels qui leur sont assimilés, c'est-à-dire celle du souci du service public dans le cadre de la loi et des réglementations. Dès lors, les choix sont difficiles et complexes. En confrontant des situations différentes, des administrations diverses, des chercheurs du CEGES de Bruxelles, des universités de Lille et d'institutions régionales, montrent que l'éventail des prises de position est large mais que les choix sont généralement individuels. Entrent en résistance non pas des services mais des fonctionnaires qui, tout en poursuivant leur mission ou leur fonction, font le choix de participer à des mouvements ou à des organisations de résistance extérieurs à leurs services. Prudence liée à la vie clandestine du résistant mais aussi efficacité et respect de l'éthique professionnelle jouent un rôle décisif dans le comportement. Le deuxième colloque de Bondues. dans une perspective d'histoire sociale de la Résistance, apporte des éclairages nouveaux sur les années noires de de l'Occupation en Belgique et dans la région du Nord-Pas-de-Calais.

Femmes et Résistance en Belgique et en zone interdite

Author:
ISBN: 9782490296125 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En consacrant leur troisième rencontre scientifique, en janvier 2006, aux Femmes et à la Résistance pendant la Seconde guerre mondiale, le Musée de Bondues et ses partenaires universitaires de l'IRHiS de Lille et du CEGES de Bruxelles, poursuivent leur recherche comparée sur la Résistance en Belgique et dans la « zone rattachée ». Comprendre la diversité des engagements et des itinéraires, mesurer la part des femmes dans l'action résistante, évaluer la « résistance au féminin » dans une conjoncture où les risques sont très élevés, tant de la part de l'occupant allemand que du gouvernement de Vichy, sont autant de pistes ouvertes qui permettent de réfléchir à l'évolution du statut et du rôle des femmes dans la vie sociale et politique du premier vingtième siècle. La publication des Actes offre aussi la possibilité de faire connaître, dans une forme « d'histoire au quotidien » des témoignages précieux sur la vie de résistante.

L’introduction des écotaxes en droit belge

Author:
ISBN: 9782802803843 DOI: 10.4000/books.pusl.13223 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:50
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le livre III de la loi ordinaire du 16 juillet 1993 visant à achever la structure fédérale de l'État a introduit en droit belge un régime d'écotaxes. La mise en place d'un tel régime a suscité un premier débat sur le bien fondé du recours aux instruments économiques dans la conduite d'une politique de protection de l'environnement. Si les questions juridiques ne sont pas restées à l'écart de ce débat, celles-ci ne furent pas pour autant examinées exhaustivement lors de la rédaction de la loi. Le présent ouvrage reprend les rapports, tels que présentés par les orateurs au colloque consacré à « L'introduction des écotaxes en droit belge » organisé le 14 octobre 1993 par le Centre d'étude du droit de l'environnement. Ces rapports analysent la nouvelle législation sous l'angle de sa compatibilité avec différentes disciplines juridiques : le droit communautaire primaire et dérivé, le droit public, le droit fiscal, le droit relatif à la politique des déchets et le droit de l'environnement.

Arts premiers dans les musées de l’Europe du Nord-Ouest (Belgique, France, Pays-Bas)

Authors: ---
ISBN: 9782490296293 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:11
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les arts premiers semblent n’avoir été représentés que rarement dans la peinture ou la littérature du Moyen âge à la fin du 18e siècle. Difficile à attester, il est cependant certains que des sculptures et objets « exotiques » faisaient bien partie de la cargaison des navires marchands européens. Les pièces les plus fragiles, celles en bois, ont souvent disparu victime du temps, alors que les ivoires font partie des artefacts les mieux conservés parmi ces artificialia : « Les collections ethnologiques, incluses dans ces lieux, ont rarement bien survécu. De temps à autre des écrits, postérieurs en gardent trace. Ainsi le fils d’André Tiraqueau, ami et protecteur de Rabelais, détenait une collection africaine du début du siècle, mais perdue depuis. Quelques années plus tard Charles le Bold rechercha et acheta des pièces africaines en 1489, à l’embouchure du Congo, pour le compte du roi du Portugal. Parmi elles se trouvaient des sculptures en ivoire et des étoffes en fibres végétales. Il apparaît quasiment impossible de connaître la date d’arrivée en Europe » indique Josette Rivallain, maître de conférences au Muséum national d'histoire naturelle (« Cabinets de curiosité, aux origines des musées », Outre-mers, 2001, Volume 88, p. 20). Repérer la mention d’objets ethnographiques dans les archives de cette période n’est guère plus simple, la provenance géographique de ces objets hétérogènes amassés pèle mêle n’étant souvent pas indiquée. Un des cabinets de curiosités les plus connus est celui du physicien hollandais Bernadus Paludanus (1550-1633) qui constitua une collection d’ethnographie africaine en 1580 à Enkhuizen aux Pays-Bas. La réflexion sur les artefacts non occidentaux prit une nouvelle envergure/dimension au début du 19e siècle. On assista alors à la naissance d’un changement de regard vis-à-vis de ces objets qui désormais furent classés et décrits par leurs possesseurs.

Listing 1 - 10 of 11 << page
of 2
>>
Sort by