Search results: Found 45

Listing 1 - 10 of 45 << page
of 5
>>
Sort by
Byzance face aux ottomans : Exercice du pouvoir et contrôle du territoire sous les derniers Paléologues (milieu xive-milieu xve siècle)

Author:
ISBN: 9791035101107 DOI: 10.4000/books.psorbonne.36735 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au cours du xive siècle, l’Empire byzantin connut un fort déclin de sa puissance qui entraîna la conquête de son territoire par les Turcs ottomans. Les causes de la disparition de Byzance sont encore loin d’être élucidées, mais les chercheurs ont souvent évoqué un fort amenuisement de l’autorité de l’État dans les provinces. L’évolution économique des xie-xive siècles aurait conféré un pouvoir croissant aux grandes familles de l’aristocratie, provoquant la fragmentation du pouvoir politique et l’effacement de la puissance impériale. Cet ouvrage offre une nouvelle interprétation du déclin de l’État byzantin, à travers l’étude des mesures prises par les empereurs de la dynastie des Paléologues pour freiner l’avance ennemie et pour préserver les frontières de l’Empire. S’il apparaît que l’aristocratie joue un rôle décisif dans l’exercice du pouvoir impérial dans les provinces, l’Empereur continue d’exercer l’essentiel de ses prérogatives, militaires et fiscales, mais sur un territoire qui devient tellement restreint que l’objectif est désormais inatteignable.

Exprimer le génocide des Arméniens : Connaissance, arts et engagement

Authors: --- ---
ISBN: 9782753555679 DOI: 10.4000/books.pur.46034 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cent ans après les faits, le génocide des Arméniens n'est toujours pas reconnu par la Turquie, héritière de l'Empire ottoman. Devenu au cours du XXe siècle un enjeu politique, le génocide est, dans le cas arménien, non seulement un objet d'Histoire mais aussi un objet politisé, ce qui influe sur les formes de ses représentations et les discours historiographiques, et détermine les textes et les discours qu'il a produits. Les contributions de cet ouvrage proposent une approche pluridisciplinaire, analysant à la fois la réception de l'événement en France et les formes de ses représentations dans la littérature et les arts. Si la négation du génocide s'est constituée en politique d'État en Turquie, la société civile progresse vers la reconnaissance, initiant un dialogue des mémoires arménienne et turque. Ces lectures croisées invitent à un parcours heuristique au cours duquel l'événement 1915 est mis en tension dans le temps de l'Histoire collective et individuelle et dans les différents espaces qu'il occupe. Alors que l'Arménie est le pays garant de la transmission, la Turquie continue à en porter les stigmates béants et la diaspora, éclatée de par le monde, explore un deuil infini.

Keywords

Arménie --- génocide --- Empire ottoman

Villes et territoires dans le bassin du Douro à l’Époque romaine

Authors: --- ---
ISBN: 9782356132734 DOI: 10.4000/books.ausonius.876 Language: French
Publisher: Ausonius Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le bassin du Douro, bien délimité par l’histoire comme par le relief et autres accidents naturels, a été jusqu’ici peu étudié. Or, dans cette partie de l’Hispanie, où l’on ne fonda pas de colonies et où l’émigration italienne fut très faible, les populations ont conservé, dans les cadres romains, des traits de culture et de civilisation remarquablement originaux. Prendre en compte l’histoire de ces sociétés confrontées à l’urbanisation de type romain, observer les interactions entre tradition indigène et nouveautés issues de l’administration romaine, étudier enfin les rapports économiques et sociaux que les cités ont entretenus avec leur territoire, tels ont été les objectifs de la recherche dont les résultats forment le contenu de ce livre.

Keywords

cité --- territoire --- Empire romain --- colonie

Vie d’un derviche tourneur : Doctrine et rituels du soufisme au xviie siècle

Author:
ISBN: 9782271129871 DOI: 10.4000/books.editionscnrs.24106 Language: French
Publisher: CNRS Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Figure emblématique du monde spirituel ottoman, le derviche tourneur fascine les Occidentaux depuis des siècles. Si la doctrine de la Mevleviye, cette confrérie soufie fondée par Rumi au xiiie siècle, a fait l’objet de nombreux travaux érudits, la vie des derviches, leurs pratiques, leurs rituels quotidiens, demeurent encore méconnus. S’appuyant sur le parcours et l’œuvre d’Ankaravî (mort en 1631), principal disciple de Rumi, cette étude analyse le soufisme à un moment où le pouvoir ottoman cherche parmi les confréries des responsables à sa décadence. Ecrivain célèbre, auteur de textes savants et mystiques dont l’influence perdure, cheikh du tekke de Galata à Istanbul, Ankaravî a rédigé le Minhâc’ül-fukara, maître-livre de la confrérie, à la fois défense des derviches et véritable manuel initiatique. Alberto Fabio Ambrosio présente, traduit et analyse ici l’ensemble des textes qui permettent de comprendre les pratiques des derviches tourneurs dans leurs formes et leurs structures. Une initiation lumineuse à l’histoire et à la symbolique de la voie mevlevîe.

Keywords

Empire ottoman --- rituel --- conférie --- soufisme

Littérature et exotisme, XVIe-XVIIIe siècle

Author:
ISBN: 9782357231320 DOI: 10.4000/books.enc.1034 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le croisement de l'érudition historienne avec une analyse rigoureuse des textes littéraires permet d'éclairer l'une par l'autre l'histoire littéraire et l'histoire sociale ; la litterature, envisagée comme « document », dévoile les positions politiques, éthiques ou religieuses des individus et des groupes dans un espace et dans un temps déterminés. Tel est le propos du cycle « Textes littéraires et sociétés, XVe-XVIIIe siècle », dans le cadre duquel l'École nationale des chartes souhaite offrir un lieu de rencontre et d'échange à des chercheurs venant de traditions scientifiques différentes. Le premier volume des Études et rencontres de l'École des chartes comprend quatre conférences de ce cycle, prononcées au cours de l'année 1994-1995, sur le thème « Littérature et exotisme », par Frank Lestringant, Laura Alcoba, Michèle Longino et Barbara Vinken. Ces études visent à mettre au jour quelques-uns des ressorts idéologiques d'une topique, celle de l'ici et de l'ailleurs, du semblable et du différent. Elles balisent un large champ, de Rabelais à Rousseau en passant par Corneille et l'anonyme Viaje de Turquía, de l'empire ottoman à la « France Antarctique » et jusqu'à l'île de Nulle Part.

Keywords

exotisme --- orient --- empire ottoman --- sérail

La naissance du Reich

Authors: ---
ISBN: 9782379060007 Language: French
Publisher: Presses Sorbonne Nouvelle
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:40
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Treize études analysant les causes, les circonstances et les conséquences de la fondation de l'Empire allemand en 1871, ainsi que les répercussions du processus d'unification allemande en France.

Imaginaire social et folie littéraire : Le Second Empire de Paulin Gagne

Author:
ISBN: 9791036503764 DOI: 10.4000/books.pum.20782 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'histoire de la littérature ne se souvient plus guère de Paulin Gagne (1808-1876). Contrairement à Gustave Flaubert, à Louise Colet et à Tristan Corbière, elle ne sait plus rien de l'auteur du Suicide, de La philanthropophagie, de L'Unitéide et d'Omégar, pour épingler quelques titres d'une production surabondante. Tout au plus, elle le considère comme un « fou littéraire », catégorie floue et par là inopérante. Au rebours de cette histoire obsédée par les classements et les palmarès, Pierre Popovic montre que Gagne est un « absorbeur sémiotique », qu'il a entendu, et bien entendu, ce que disait l'« imaginaire social » du second Empire et qu'il est donc un excellent révélateur de la culture dix-neuviémiste et de ses fantasmatiques. Pour reconnaître cela, il faut prendre au sérieux les discours de celui qu'on a longtemps décrit comme le poète qui faisait rire de lui. Lire Paulin Gagne aujourd'hui, c'est dépouiller des journaux, interroger les aliénistes, étudier les chroniqueurs de la vie littéraire, replonger son œuvre dans la masse des discours contemporains. C'est montrer par l'exemple quelle peut être la valeur d'un saut dans l'étrangeté, d'un travail sur le plus déclassé des poètes. C'est le faire dialoguer avec Chateaubriand, avec George Sand, avec Auguste Comte, voire avec les deux Napoléon. C'est accepter d'entendre la douleur du plus isolé des littérateurs. C'est aussi rendre au xixe français une partie de son épaisseur perdue.

Les gouverneurs et les provinciaux sous la République romaine

Authors: ---
ISBN: 9782753568181 DOI: 10.4000/books.pur.109422 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le colloque tenu à Nantes en mai 2010 a permis d'affiner la connaissance de l'administration concrète des provinces de la République romaine par la prise en compte simultanée des textes littéraires, des inscriptions et de l'archéologie, avec un souci de casser les divisions géographiques entre l'Est et l'Ouest de ce qui devenait un empire territorial. Cet ouvrage regroupe en quelques grands thèmes les articles de spécialistes des provinces romaines. Les relations entre les autorités romaines et les cités provinciales, principalement leurs élites, ont été privilégiées pour guider une réflexion commune concernant l'administration de l'empire. Si les premières contributions analysent des prérogatives traditionnelles mais peu étudiées des gouverneurs, recrutement de soldats auxiliaires provinciaux et activités religieuses romaines, voire la réalité de la présence des représentants de Rome dans un cas particulier, la Grèce balkanique, d'autres articles précisent la communication entre les cités passées sous la domination romaine et le Sénat romain ou les processus de fondation de cité par des gouverneurs, en Hispanie et dans le Pont. Des enquêtes ayant pour objets les clientèles ou la sociabilité apportent un regard neuf sur les Cornelii Balbi en pleine ascension ou sur le cérémonial d'accueil et les réceptions réunissant gouverneurs et provinciaux. Enfin quatre études de la documentation attachée à des personnalités romaines soulignent les contrastes d'une époque souvent troublée : s'il exista d'une part les proconsulats encensés de Mucius Scaevola et Servilius Isauricus en Asie, l'analyse d'autre part des réquisitions du blé sicilien par Verrès et la discussion relative à l'authenticité des Lettres grecques de Brutus rappellent l'existence de gouvernements moins respectueux des provinciaux. Il en résulte une image renouvelée des relations entre les gouverneurs et les provinciaux de l'époque républicaine.

L’Empire romain et les sociétés provinciales

Author:
ISBN: 9782356133106 DOI: 10.4000/books.ausonius.8426 Language: French
Publisher: Ausonius Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Jean-Pierre Bost a été professeur d’Histoire ancienne et d’Antiquités nationales à l’Université de Bordeaux 3 (Institut Ausonius). Il est l’auteur d’une œuvre de premier plan dans le domaine de l’histoire romaine et plus spécialement dans celui de l’Aquitaine et de la péninsule Ibérique antiques. Il fait partie de cette génération de chercheurs qui a su manier avec une égale aisance toutes les disciplines de la science historique, l’archéologie, l’épigraphie et la numismatique. Il a contribué au long et patient travail d’élaboration de plusieurs grands corpus de sources ; son érudition et la finesse de ses analyses ont permis de renouveler bien des perspectives de recherche ; enfin, il a su, par la simplicité et la qualité de son écriture, susciter l’intérêt d’un public plus large que celui des seuls spécialistes. C’est à la fois la diversité et la richesse de ce parcours d’historien que ce livre veut illustrer à travers un choix d’articles et de contributions qui en retracent les apports essentiels et en révèlent toute la fécondité.

Les Maures et l’Afrique romaine (IVe-VIIe siècle)

Author:
ISBN: 9782728310036 DOI: 10.4000/books.efr.1395 Language: French
Publisher: Publications de l’École française de Rome
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’effondrement final de la romanité en Afrique du Nord a longtemps été expliqué par ce que Christian Courtois appelait « l’insuffisante assimilation du monde berbère » : ceux que les Anciens désignaient par le nom de Maures se seraient, à partir de la fin du IVe siècle, détachés progressivement de la civilisation romaine, avant, grâce à l’aide de «Néoberbères» chameliers venus de Libye, de multiplier les révoltes à l’époque byzantine, préparant ainsi en quelque sorte le succès de la conquête arabe au VIIe siècle. Constamment réaffirmée depuis presque deux siècles, cette théorie n’était pourtant en fait qu’une hypothèse, qui n’avait jamais été vérifiée par une véritable recherche scientifique. Fruit d’une enquête de près de vingt ans entreprise pour mettre fin à ce paradoxe historiographique, l’ouvrage place pour la première fois les Maures eux-mêmes au centre de la problématique, en s’interrogeant longuement sur l’identité et la construction identitaire des populations que ce nom recouvrit du IVe au VIIe siècle. Après avoir établi le caractère mythique de la migration des Néoberbères, il met ainsi en évidence l’existence et la constitution progressive non d’une, mais de deux communautés maures, différenciées fondamentalement par leur rapport à la romanité et au christianisme, et il montre comment cette bipartition permet d’expliquer la nature et les incohérences apparentes des révoltes africaines des IVe-VIIe siècles, et aussi les réactions contrastées des «Berbères» face à la conquête arabe de 643 à 698.

Listing 1 - 10 of 45 << page
of 5
>>
Sort by