Search results: Found 14

Listing 1 - 10 of 14 << page
of 2
>>
Sort by
La différenciation sociale : modèles et processus

Author:
ISBN: 9791036503795 DOI: 10.4000/books.pum.21109 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage étudie la différenciation sociale considérée comme un processus économique, politique, culturel et normatif qui fonde les catégories sociales liées au sexe, à l’ethnicité, à la « race », à l’âge et à la région. Le premier chapitre, signé par Danielle Juteau, constitue une introduction à la différenciation sociale. Les autres chapitres examinent successivement : la différence sexuelle et le monde du travail : emplois standard/non standard ; la différenciation en fonction de l’âge dans la population active ; les minorités visibles et la diversité « raciale » ; les Autochtones et les politiques sociales ; la différenciation sociale selon les régions, urbaines ou rurales ; la politique sociale et les droits de la citoyenneté. Ce livre, signé par des spécialistes de la question, invite les lecteurs à une prise de conscience des facteurs de différenciation sociale et de leurs effets dans la vie quotidienne des individus et sur l’avenir des collectivités.

Le corps, la famille et l’État : Hommage à André Burguière

Authors: --- ---
ISBN: 9782753567696 DOI: 10.4000/books.pur.103920 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Pour André Burguière, « les idées politiques ne flottent pas au-dessus des corps ». C’est dans cette ligne que s’est construit ce volume d’hommage à l’historien. Suivant une démarche qui est celle de l’École des Annales, André Burguière a exploré les diverses dimensions du double lien, de parenté et national, sur qui se fonde la cohésion des sociétés d’Ancien Régime, peut-être aussi celle des sociétés contemporaines. La parenté apparaît alors comme une situation héritée ou comme un choix volontaire, et ses formes répondent à des constructions de l’esprit et à des élans affectifs autant qu’à des contraintes et des conjonctures. Les multiples facettes du mariage ou de la famille ici analysées témoignent de la faculté d’adaptation des communautés humaines. Les connivences entre l’imaginaire de la parenté et celui de la nation peuvent alors être interrogées à partir des pratiques de la citoyenneté et de la société politique, C’est donc une réflexion sur les corps physiques et les groupements familiaux, les contraintes qui pèsent sur eux et les conduites qui tentent de conjurer leurs diktats ou leurs menaces ; sur le genre, catégorie nouvelle apte à penser l’ordre social et ses partages ; sur le lien social, l’État, les pouvoirs, qui anime cet essai collectif en fidélité aux travaux d’André Burguière.

Les dynamiques des parcours sociaux : Temps, territoires, professions

Authors: --- ---
ISBN: 9782753563063 DOI: 10.4000/books.pur.67551 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les parcours sociaux se trouvent aujourd'hui bouleversés. Ils ont été transformés en profondeur par un ensemble de dynamiques sociales puissantes : allongement de l'existence, désinstitutionnalisation du cours de vie, globalisation, processus de singularisation, accélération des changements sociaux. Aussi sont-ils désormais plus complexes, moins linéaires, moins standardisés, plus réversibles qu'ils ne l'étaient il y a quelques décennies. Fort de ce constat, cet ouvrage se propose de contribuer aux réflexions actuelles sur le concept de parcours social en donnant à voir comment les parcours sociaux contemporains se construisent à la croisée des contraintes sociétales et des choix individuels. Réunissant de riches études de cas, il approfondit l'analyse de trois dimensions clés des parcours sociaux – leurs dynamiques temporelle, résidentielle et professionnelle – tout en s'interrogeant sur les interactions entre ces différentes dimensions.

Le fleuve, le barrage et les poissons : Le Sinnamary et le barrage de Petit-Saut en Guyane française

Author:
ISBN: 9782709924757 DOI: 10.4000/books.irdeditions.22733 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Added to DOAB on : 2019-07-31 11:25:14
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Entre 1990 et 2002. l’IRD a mené des études approfondies sur les peuplements piscicoles du fleuve Sinnamary en Guyane française, afin d’évaluer les effets du barrage hydroélectrique de Petit-Saut, mis en eau en janvier 1994. Quatre années d’observations avant la construction du barrage et neuf années après ont permis une description détaillée des peuplements de poissons dans le fleuve et une analyse de leur évolution sous l’effet de la perturbation majeure subie par ce bassin tropical. Cet ouvrage constitue une synthèse de ces études. Il est exceptionnel, en milieu tropical, de disposer de données exhaustives concernant les conséquences d’un barrage sur les peuplements de poissons. La prise en compte d’études parallèles sur les autres compartiments de l’écosystème (invertébrés, végétation, chimie des eaux, hydrologie) rend possible une interprétation des mécanismes en jeu dans les transformations, seule à même d'anticiper les changements et d’en limiter les impacts négatifs. Accessible à un large public grâce à une présentation didactique des méthodes scientifiques utilisées, l'ouvrage intéressera également les spécialistes à travers les interprétations des résultats présentés. Il constituera une référence utile dans le cadre d’autres projets de barrage ou d’aménagements similaires en région tropicale.

La Réalité a perdu sa voix

Author:
ISBN: 9782357680944 DOI: 10.4000/books.eua.1927 Language: French
Publisher: Éditions Universitaires d’Avignon
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

J’ai vécu en un temps où ce qu’on pouvait appeler la justice a été déchiqueté, ce qui veut dire que notre être humain, aussi, a été déchiqueté. (...) Et donc cette question de la justice nous est présentée, à nous. (...) L’art dramatique n’est aucunement un luxe, c’est le fondement même de la civilisation. Le théâtre tel que nous le connaissons fut créé par les Grecs et, sans doute, encore aujourd’hui, c’est le théâtre qui a le plus à nous dire. Les Grecs ont eu besoin de créer le théâtre parce qu’ils créaient la démocratie, la première vraie démocratie urbaine. Ils disposaient pour cela de trois institutions principales : l’Assemblée (...), le Tribunal. (...) Ces deux institutions avaient trait à la loi. La troisième était le Théâtre qui, lui, n’avait rien à voir avec la loi : le Théâtre avait à voir avec la justice, (...) la culture grecque est née de là.

Les tendances actuelles de l’histoire du Moyen Âge en France et en Allemagne

Authors: ---
ISBN: 9791035102098 DOI: 10.4000/books.psorbonne.20623 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Automne 1997 : une vingtaine d’historiens médiévistes allemands viennent en France dresser devant leurs collègues français un bilan de leurs recherches depuis trente ans. Un an plus tard, jour pour jour, les médiévistes français leur rendent leur visite pour se livrer en Allemagne au même exercice. Chaque délégation a choisi en toute indépendance les thèmes mis en avant comme étant les plus représentatifs des recherches menées actuellement dans les deux pays. Dans la fresque historiographique qui ouvre chaque partie de ce diptyque, comme dans la présentation des principaux programmes de recherche en cours - sur les structures sociales (l’oral et l’écrit, les rituels et la liturgie, la parenté, la différence des sexes), la culture matérielle (l’archéologie des palais princiers, l’occupation de l’espace, la production et les échanges), les croyances (la religion, la memoria, l’imaginaire), le politique (la royauté, les normes) -, les points de vue qui se découvrent sont suffisamment proches et différents à la fois pour permettre un dialogue authentique et enrichissant. Non seulement ce livre fournit une foule d’informations inédites sur les résultats des travaux entrepris depuis plusieurs dizaines d’années des deux côtés du Rhin, mais il montre comment les historiens des deux pays s’interrogent sur leur métier, sur leurs concepts et leurs méthodes. Il exprime le souci qu’ont les uns et les autres de l’historicité de leur discipline dans un long XXe siècle marqué par deux guerres franco-allemandes, la catastrophe du nazisme, la Guerre Froide et la chute du Mur, la construction européenne et l’internationalisation planétaire du savoir. Les thèmes abordés et les discussions résumées témoignent de l’ouverture de plus en plus large de l’histoire médiévale aux autres sciences humaines et sociales, mais avec des orientations propres à chaque pays. Médiévistes français et allemands savent qu’ils ne parlent pas la même langue. Mais ils se savent aussi trop proches pour ne pas aspirer à mieux communiquer, à collaborer davantage, à chercher ensemble. Les deux rencontres de Sèvres et de Göttingen resteront des repères essentiels pour une histoire des échanges intellectuels et scientifiques entre la France et l’Allemagne dans le cadre européen.

Fortunes urbaines : Élites et richesse dans les villes de l’Ouest à l’époque moderne

Authors: ---
ISBN: 9782753568389 DOI: 10.4000/books.pur.123864 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La richesse serait indispensable pour « tenir son rang », s’élever dans la société, exercer certaines charges, entretenir un réseau ou contribuer au Bien commun. C’est ce que cet ouvrage veut démontrer, en étudiant les élites sociales dans un espace précis : les cités d’un Ouest français entendu au sens large, et en abordant des exemples très variés, de Rouen à Quimperlé. Ici, les élites sont analysées avant tout dans ce qui les réunit, dans les rapports communs qu’elles entretiennent avec l’argent et la richesse. Pour ce faire, trois thèmes ont été dégagés : l’analyse des revenus et les stratégies familiales ; les formes de la consommation et leurs finalités ; enfin l’usage des richesses dans la sphère publique et les discours qui leur sont liés. Des questions de méthode fondamentales sont abordées, aussi bien sur les évaluations des fortunes que sur l’homogénéité relative des pratiques culturelles liées à la richesse. On découvre que, chez les élites, la richesse et l’enrichissement sont indissociables de la polyactivité et de l’efficacité des réseaux sociaux. La richesse est également un instrument de distinction sociale, à travers des pratiques culturelles de consommation propres aux élites, et en particulier un jeu subtil entre ostentation et modération. Pour ces riches, le don occupe une place essentielle, à commencer par la charité envers les pauvres. Mais plus largement, l’argent des élites irrigue toute la cité, via des investissements ou des offres de crédit. La richesse est, pour finir, une voie d’accès aux cultures politiques, de l’évergétisme à la contribution fiscale. Les dix auteurs qui ont participé à cet ouvrage montrent ainsi que le rapport des élites à l’argent constitue un sujet de recherche particulièrement fructueux, parce qu’il nécessite de croiser des analyses sociales, économiques, politiques et culturelles.

Deux cents ans de progrès éducatifs dans la France septentrionale (1808-2008) : bicentenaire de l’académie de Douai-Lille

Author:
ISBN: 9782757421291 DOI: 10.4000/books.septentrion.40047 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: Education
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:52
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Illustré de nombreux documents, accompagné d’une utile bibliographie, cet ouvrage, fruit du séminaire du 4 juin 2008 organisé à l’Université de Lille 3, à l’occasion du bicentenaire du décret du 17 mars 1808 qui organise l’Université impériale, permet de percevoir les grandes évolutions des structures éducatives de la France septentrionale aux xixe-xxe siècles. Il présente de vastes synthèses sur l’histoire des enseignements primaire (Marc Loison), secondaire (Philippe Marchand) et supérieur (Jean-François Condette) de l’académie de Douai-Lille. L’académie de Douai apparaît en effet en 1809, en application du décret du 17 mars 1808, et regroupe alors les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Plusieurs fois modifiée dans sa composition départementale (elle regroupe ainsi l’Aisne, les Ardennes, le Nord, le Pas-de- Calais et la Somme entre 1854 et 1962), voyant son siège transféré à Lille en 1888, l’académie retrouve en 1964 sa configuration initiale. Les trois premières contributions permettent de mesurer les continuités et les principales ruptures de l’histoire éducative septentrionale et de mieux saisir l’importance des décisions d’État mais aussi des initiatives locales, souvent relayées par les recteurs. La quatrième contribution (Claude Durand- Prinborgne) mais aussi l’ouverture et la conclusion du séminaire (Bernard Dubreuil) permettent de percevoir les grandes mutations de la fonction rectorale depuis 1945 et de comprendre les défis auxquels est confrontée l’académie de Lille aujourd’hui.

Fish & Ships : Production et commerce des salsamenta durant l'Antiquité

Authors: ---
ISBN: 9782491788063 DOI: 10.4000/books.pccj.1507 Language: French
Publisher: Publications du Centre Camille Jullian
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les poissons et leurs dérivés sont durant l’Antiquité une des bases de l’alimentation en Méditerranée. Pour autant, l’état de nos connaissances sur ces produits souffre aujourd’hui encore de nombreuses lacunes, que cet ouvrage tente partiellement de combler. Pour cela, il était nécessaire de réunir des études de spécialistes de différents horizons, d’une part pour faire le point sur des zones qui désormais sont les vitrines de nos disciplines - l’Afrique et la péninsule Ibérique notamment -, et d’autre part pour mettre l’accent sur des aires géographiques ou des périodes qui sont encore trop peu connues ou étudiées. Cet ouvrage, articulé autour de trois thèmes respectivement dédiés à des approches historiographiques et technologiques, à des études archéologiques sur l’Afrique et, enfin, à d’autres consacrées au reste de la Méditerranée, est majoritairement composé d’articles écrits par de jeunes chercheurs dont les travaux récents constituent un apport documentaire fondamental pour le renouvellement des problématiques qui sont à l’origine de la rencontre publiée ici. En ce sens, ce volume marque une étape dans l’avancée de nos connaissances en ce domaine.

Communautés d’habitants au Moyen Âge : (xie-xve siècles)

Author:
ISBN: 9791035105761 DOI: 10.4000/books.psorbonne.53888 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La formation des communautés d’habitants (sous une forme villageoise ou urbaine, groupée ou non) est un phénomène clé qui a touché l’ensemble de l’Occident latin à partir du xie siècle. Son étude a connu une certaine vogue dans le dernier quart du xxe siècle, dans divers pays d’Europe, où l’on s’est toutefois appuyé sur des présupposés notionnels et méthodologiques très variables qui ont abouti à des résultats intéressants mais peu articulés. Le travail collectif mené dans le cadre du LaMOP (Paris 1) a visé à dépasser l’hétérogénéité des points de vue, à l’aide d’hypothèses de travail spécifiques. En particulier, il s’est agi de prendre au sérieux le fait social qu’est « l’habiter », impliquant entre autres que la cohésion des communautés reposait moins sur des rapports de parenté que sur l’idée d’appartenance commune à un lieu. Cet attachement se fondait quant à lui sur la définition d’un certain nombre de ressources réservées et liées à l’habitat lui-même, d’une part, et sur la définition de pôles d’attraction durable et eux aussi monopolistiques : les églises paroissiales et leur cimetière. Avec ces deux référents que sont l’habitat et la paroisse, le statut dépendant des tenanciers paysans passe à l’arrière-plan : les agriculteurs dépendants ne sont donc plus pensés par rapport à leurs seigneurs mais par rapport à leur lieu de résidence et de culte. Les dépendants sont ainsi transformés en habitants, et les communautés d’habitants peuvent donc être considérées comme des formes d’enchantement, de la domination sociale, contribuant ainsi à la reproduction à long terme du système seigneurial.

Listing 1 - 10 of 14 << page
of 2
>>
Sort by