Search results: Found 39

Listing 1 - 10 of 39 << page
of 4
>>
Sort by
Les élites rurales : Dans l’Europe médiévale et moderne

Authors: ---
ISBN: 9782810708994 DOI: 10.4000/books.pumi.8794 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Coq de village, batlle, serf opulent, paysan-marchand : voilà de bien singulières figures qui se détachent de la vision lisse des sociétés villageoises. Acteurs majeurs de la vie économique, ils mènent de subtiles stratégies d’accès pour conquérir et préserver les positions dominantes. Ils occupent une position ambiguë entre le seigneur et les habitants, représentants de leurs semblables, mais aussi au service du puissant. Pleinement insérés dans leur village, mais s’en distinguant par des pratiques sociales d’affirmation et de distinction, ils sont hors du « commun ». Historiens et archéologues ont recherché, sur la longue durée, mais aussi par études de cas significatives, moins à établir une nouvelle typologie de ces élites rurales qu’à penser plus globalement leur rôle, leurs manières d’exister au monde et d’animer son évolution.

Eaux et conflits : Dans l’Europe médiévale et moderne

Authors: ---
ISBN: 9782810709045 DOI: 10.4000/books.pumi.9421 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

On n’a jamais autant parlé de guerre de l’eau qu’aujourd’hui. Et pourtant, les conflits suscités par la maîtrise et l’usage de l’eau ont une longue histoire. D’abord perçus comme le signe de tensions sociales et de dysfonctionnements, ces litiges apparaissent au contraire, à la lumière des travaux récents menés en histoire, en droit et en anthropologie, comme un moyen de comprendre la reconfiguration des rapports sociaux, économiques et politiques autour de l’enjeu essentiel que constitue la gestion de l’eau. À travers près de mille ans d’évolutions en Europe occidentale, du xe au début du xixe siècle, cet ouvrage analyse la façon dont interagissent les acteurs sociaux dans leurs usages de l’eau ou lors d’opérations d’aménagement hydraulique, avec une attention particulière accordée à l’échelle micro-historique (seigneurs, entrepreneurs, communautés villageoises…) et à la façon dont les villes et les États ont composé avec ces pouvoirs ruraux. À l’heure où l’eau devient un enjeu environnemental majeur, l’approche historique éclaire ainsi d’un jour nouveau le rôle des initiatives locales dans la longue durée.

Keywords

époque moderne --- eau --- conflit

Cultures temporaires et féodalité : Les rotations culturales et l’appropriation du sol dans l’Europe médiévale et moderne

Authors: ---
ISBN: 9782810709069 DOI: 10.4000/books.pumi.9694 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’alternance des cultures et des friches est une façon ancienne de gérer l’exploitation des terres, qui fut décriée par les Modernes mais très appréciée des sociétés que l’on disait traditionnelles. Dans les campagnes de l’Europe médiévale et moderne, une grande partie des terres était ainsi cultivée un ou deux ans avant d’être laissée en pâturages ou en broussailles pendant deux, trois ou cinq ans, dix ou vingt parfois. Les recherches rassemblées dans ce volume permettent de mesurer l’importance et la variété de ces pratiques de cultures temporaires, d’en préciser les chronologies et d’en redessiner les géographies. Partout, en effet, sur les landes britanniques comme dans les forêts nordiques, dans les maquis italiens comme sur les monts galiciens, le succès de ces cycles culturaux interroge les logiques historiographiques. Loin d’apparaître comme des techniques archaïques, extensives et peu efficaces, les cultures temporaires s’y révèlent comme des adaptations complexes et parfois très récentes, qui exigeaient un lourd investissement en travail mais offraient en contrepartie des rendements spectaculaires. Elles dévoilent un monde longtemps ignoré, où les défrichements ne sont plus le geste fondateur d’une conquête définitive des terroirs, mais des pratiques courantes et répétitives où s’actualisait en permanence, à travers la distribution des usages de la terre, une grammaire élémentaire de l’appropriation du sol.

Les luttes anti-seigneuriales : Dans l’Europe médiévale et moderne

Authors: ---
ISBN: 9782810709014 DOI: 10.4000/books.pumi.9070 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La Jacquerie française de 1358 et la révolte des paysans anglais de 1381 ont durablement marqué les mémoires, révélant une aspiration manifeste dès le Moyen Âge : le désir de libération des masses populaires. Du Nord au Midi de l’Europe, la paysannerie s’est engagée dans des luttes ouvertes contre les pouvoirs en place, contre les princes et les seigneurs. Mais ces combats ont été parfois plus feutrés et la résistance à l’autorité s’est souvent exprimée par la voie de la justice ou de l’arbitrage. Comprendre les causes et les enjeux de ces résistances à l’autorité constitue un chantier historiographique en plein renouveau. Les pistes explorées dans cet ouvrage mettent en lumière le rôle sociopolitique de la noblesse, le poids des redevances seigneuriales, l’oppression des officiers locaux, l’essor de la fiscalité étatique, la genèse de l’État moderne et l’impact de la Réforme - permettant d’appréhender les mobilisations populaires dans leur diversité.

La dîme : Dans l’Europe médiévale et moderne

Author:
ISBN: 9782810709021 DOI: 10.4000/books.pumi.9193 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les historiens en conviennent volontiers : la dîme fut l’une des principales institutions de l’Occident médiéval et moderne, quand bien même on la réduirait à un simple impôt ecclésiastique. Elle occupe pourtant une place négligeable dans l’historiographie des dernières décennies. Or quel fut son rôle véritable dans l’évolution des structures économiques et sociales de l’Europe occidentale ? La question est neuve, et lourde d’enjeux fondamentaux. Il s’agit notamment d’évaluer l’impact relatif des prélèvements fonciers, fiscaux et décimaux sur les populations assujetties. Plus encore, il est nécessaire de comprendre les rapports entre la dîme et des phénomènes aussi essentiels que la seigneurie, le fief, la paroisse ou la communauté d’habitants. Pour ce faire, il fallait mieux connaître les conditions concrètes de son prélèvement et de sa redistribution. Les contributions rassemblées dans ce volume mettent en évidence une variété des formes qui n’avaient jamais été prises en compte. Elles soulignent la fonction cruciale du prélèvement décimal dans l’organisation des rapports sociaux à l’échelle locale, régionale et européenne.

L’hérétique au village : Les minorités religieuses dans l’Europe médiévale et moderne

Author:
ISBN: 9782810709038 DOI: 10.4000/books.pumi.9291 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Hérésies et dissidences religieuses se sont propagées jusque dans les villages les plus reculés de l’Europe médiévale et moderne, et s’y sont même parfois implantées durablement. Cet aspect de la vie rurale a pourtant longtemps été négligé par les historiens parce que les villes semblaient concernées en priorité, mais surtout parce qu’il demeure inhabituel de considérer la société villageoise sous l’angle de la diversité, de l’hétérogénéité, du conflit ou de la coexistence malaisée. À rebours des idées reçues, ce livre propose donc de redécouvrir les réseaux et les clivages qui favorisèrent dans les campagnes la diffusion et le maintien de groupes dissidents parfois majoritaires : cathares et vaudois, lollards et protestants, anabaptistes ou même morisques… Au cœur des villages, le développement et la survie des minorités confessionnelles ont dépendu des équilibres démographiques, des réseaux économiques et sociaux, des structures politiques tout autant que des représentations de soi et de l’autre. Et dans ce contexte de profonde interconnaissance, l’engagement religieux a pris assurément un relief particulier.

Les industries rurales dans l’Europe médiévale et moderne

Authors: --- ---
ISBN: 9782810709052 DOI: 10.4000/books.pumi.9553 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les industries n’ont pas été exclusivement localisées en ville et en banlieue, elles n’ont pas attendu la « Révolution industrielle » pour se développer et les usines n’en furent pas le seul espace de production : nombreux sont aujourd’hui les travaux qui permettent de le démontrer. L’industrie est née dans les campagnes européennes. Mais que furent exactement les industries rurales au Moyen Âge et à l’Époque moderne ? Comment les reconstituer, les définir pour mieux en étudier les spécificités ? Pour y parvenir, les études rassemblées dans ce volume analysent les structures d’intégration des activités industrielles : l’organisation spatiale de la production et les circuits de sa commercialisation, la pluriactivité des producteurs et, à l’interface des processus productifs et marchands, les fonctions multiples de l’entreprise inscrites dans les campagnes dès le Moyen Âge.

Le cimetière au village dans l’Europe médiévale et moderne

Author:
ISBN: 9782810709076 DOI: 10.4000/books.pumi.9790 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis les travaux de Philippe Ariès dans les années 1970, la mort et les morts sont entrés dans le champ des études historiques. Nourrie d’approches diverses, de la philosophie à l’anthropologie sociale en passant par la paléodémographie ou l’archéologie, l’analyse des vestiges funéraires du passé offre un regard original sur les sociétés anciennes et non sans écho avec les questionnements actuels. En effet, autour du cimetière, se construisent des identités religieuses, politiques, sociales, qu’il donne à voir dans ses formes spatiales, dans son organisation monumentale, dans sa conformité (ou non) avec les normes édictées par les autorités ou les communautés qui le gèrent et le contrôlent. C’est ainsi qu’entre la fin de l’Antiquité et les temps modernes se formalise le modèle du cimetière paroissial, situé au sein de l’habitat, autour de l’église, réunissant les morts et les vivants dans une conception de l’ecclesia à la fois communauté, institution et lieu englobant. Les 35e Journées de Flaran consacrées à ce thème ont centré la focale sur le cimetière rural, quelque peu délaissé jusqu’alors par les historiens. Articulées à plusieurs échelles, de celle globale de l’Europe aux cas régionaux, les communications ont permis de mettre à l’épreuve certains modèles théoriques et, par là même, de les amender et de les nuancer. En considérant la société rurale à la fois dans son ensemble et dans ses composantes particulières, religieuses ou sociales, et en portant une attention particulière à des circonstances spécifiques de mortalité de masse, ces études transdisciplinaires offrent une vision plus riche et plus fondée des sociétés européennes anciennes, sur lesquelles se construit la nôtre.

Keywords

époque moderne --- cimetière --- religion --- mort

Le monde de l’itinérance : En Méditerranée de l’Antiquité à l’époque moderne

Authors: --- ---
ISBN: 9782356132789 DOI: 10.4000/books.ausonius.1608 Language: French
Publisher: Ausonius Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les travaux sur la circulation des personnes ont souvent privilégié l'immigration ; les études réunies dans ce volume concernent son avers, l'émigration, ainsi que l'itinérance qui constitue le mode de vie de populations entières. Il s'agit plus précisément, en suivant le mouvement des hommes, d'examiner les procédures mises en place pour l'encadrer et les logiques qui les sous-tendent, et d'en explorer les représentations dans les sociétés du passé. L'émigration et l'itinérance sont des laboratoires exceptionnels pour analyser les modes de gestion des flux migratoires, parce qu'elles semblent mettre en question les structures sociales et les institutions, construites du point de vue des populations stables. Cet ouvrage montre les complémentarités bien réelles de la sédentarité et du mouvement et invite à réfléchir sur les conditions de possibilité de la liberté de circuler.

Les États du dialogue à l’âge de l’humanisme

Authors: --- ---
ISBN: 9782869065383 DOI: 10.4000/books.pufr.8149 Language: French
Publisher: Presses universitaires François-Rabelais
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Durant la Renaissance, le dialogue est partout, dans tous les champs du savoir et de l'expression « littéraire » comme dans tous les pays d'Europe. Ses formes sont d'une déconcertante diversité, s'adaptant et se déployant selon des temporalités elles-mêmes très variables. L'on pourrait s'amuser à dire, en partant du constat qu'il faut attendre le dernier tiers du XVIe siècle pour voir apparaître ses premières théorisations (Carlo Sigonio, Sperone Speroni, Torquato Tasso), que, pendant longtemps, s'il est partout, le dialogue n'est à proprement parler nulle part : il reste sans territoire défini, ni même sans doute définissable, dans l'univers des genres de l'écrit et a fortiori dans ses relevés cartographiques. Sans territoire circonscrit au sens propre non plus, puisque né dans sa forme « moderne » en Italie (avec Pétrarque comme initiateur), mais en un âge que caractérisent la densité et la continuité des échanges entre lettrés de différentes « nations », il semble étendre inexorablement et durablement son aire d'extension. Absolument et définitivement sans territoire ? L'observateur attentif pourra cependant distinguer des « couleurs locales » : outre le cas, italien, le mieux connu sans doute, le plus logiquement marqué par des studia humanitatis, y aurait-il un filon espagnol, marqué par un esprit de sérieux couplé à la promotion résolue des langues vulgaires, castillan au premier chef, et volontiers tourné vers les horizons géographiques nouveaux ? Une veine française, très sensible à l'hybridation, voire à la déconstruction ? Et qu'en est-il des aires laissées de côté, l'anglophone notamment ?

Listing 1 - 10 of 39 << page
of 4
>>
Sort by