Search results: Found 10

Listing 1 - 10 of 10
Sort by
L’avenir des administrations locales en Europe : Leçons tirées de la recherche et de la pratique dans 31 pays

Authors: --- ---
ISBN: 9782111294417 Year: DOI: 10.4000/books.igpde.5426 Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:35
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au cours des dernières décennies, les administrations locales en Europe, de plus en plus pressurisées, ont fait face à de multiples défis. Il en a résulté une vague de réformes politiques et administratives, visant à alléger cette pression, qui a modifié la gestion des collectivités locales dans de nombreux pays. D’une part, les collectivités locales sont responsables de l’efficience de l’administration, de la délivrance de services de très haute qualité, et de la bonne application de la règlementation. D’autre part, elles sont garantes de la légitimité, de la participation démocratique et de la confiance, tout ceci dans un contexte d’austérité. Cet ouvrage présente les résultats des recherches effectuées dans le cadre d’un projet international sur le service public local dans 31 pays et en tire des leçons pour les décideurs politiques afin de dessiner l’avenir des collectivités locales en Europe. Les auteurs abordent les thèmes de réformes classiques ainsi que les caractéristiques majeures de la gouvernance locale telles que l’autonomie, la performance et la participation. Cet ouvrage vise un public de chercheurs, d’étudiants et de praticiens intéressés par le futur des collectivités locales.

Les modalités de paiement de l’État moderne : Adaptation et blocage d’un système comptable

Author:
ISBN: 9782111294165 Year: DOI: 10.4000/books.igpde.4577 Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:35
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Si on connaît le poids de l’armée, de la marine ou du service de la dette, les circuits internes qu’emprunte, au XVIIIe siècle, l’argent de l’État redistributeur demeurent encore obscurs. Les dotations des principales caisses centrales, les transferts de fonds de caisse à caisse, les ordres de paiement, notamment sur les caisses provinciales, et finalement l’acquittement des dépenses auprès des nombreux destinataires des fonds publics n’ont pas été étudiés en tant que tels. Or, apprécier la manière dont l’État organise la gestion de ses dépenses, met en œuvre les modalités de redistribution de l’argent public, et fait face (ou non) à ses obligations de paiement, nous renseigne utilement sur les relations financières qu’il entretient avec la société. Comment l’État paye les Français ? Qu’il s’agisse du paiement des soldes, gages, rentes, remboursement des corvées militaires, exemptions, remises fiscales, indemnités des expropriés, pensions, gratifications..., par quelles voies les fonds parviennent-ils à leurs destinataires ? Selon quel ordre de priorité, quelle forme (espèces, billets), quel délai ? Les travaux issus de cette journée d’études s’intéressent aux paiements de l’État moderne en observant l’administration monarchique dans un rôle plutôt gratifiant celui de dispensateur des deniers royaux, sans pour autant oublier que cette capacité de redistribution constitue l’exact pendant d’une capacité de prélèvement rendue possible par le monopole de la violence légitime.

Les routes de l’argent : Réseaux et flux financiers de Paris

Author:
ISBN: 9782111287617 Year: DOI: 10.4000/books.igpde.106 Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Entre 1789 et 1815, tout le nord-ouest de l’Europe continentale passe, à la faveur des conquêtes et des annexions, sous contrôle français. Densément peuplé et en cours d’industrialisation rapide, ce territoire se prévaut également d’une tradition négociante qui a fait sa richesse. Ces multiples attraits expliquent la présence de manieurs d’argent privés, à l’image du négociant lillois François-Charles Briansaux, attirés par les multiples affaires à conclure à l’intérieur de ce grand marché en construction et pour partie protégé de la concurrence anglaise par le « blocus continental ». Ils sont rejoints par les fonctionnaires financiers chargés « d’exporter » le système fiscal français dans les 130 départements du Grand Empire. On veut alors croire à l’efficacité d’une administration unique et aux vertus d’un fisc égalisateur, sans pourtant faire disparaître certaines spécificités locales, reflet des temporalités et modalités de la conquête. En portant une attention particulière aux relations réciproques entre l’ancienne France et les départements réunis, entre Paris et Lille, Bruxelles, Amsterdam ou Hambourg, ce livre éclaire la façon dont s’articule à l’intérieur d’un territoire, celui des routes septentrionales, le mouvement combiné des affaires privées et de la finance publique.

Genèse des marchés : Colloque des 19 et 20 mai 2008

Authors: --- ---
ISBN: 9782821853966 Year: DOI: 10.4000/books.igpde.3889 Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Du Moyen Age à aujourd’hui ce livre présente non pas un marché unique et omnipotent, mais des marchés : ceux de l’information, des capitaux, des produits et des services, de l’immobilier, de la terre et du travail. Ils sont vus comme des institutions concrètes et des espaces socio-économiques où s’affirment des pratiques de l’échange inégal, où s’expriment des hommes et des femmes pleins de projets comme d’inquiétudes et où se confrontent des manières de penser l’économie, la société, la culture. Le livre ne se borne donc pas à les prendre comme des mécanismes qui contribuent à coordonner les actions et les décisions d’agents en principe indépendants et qui donnent matière à conceptions intellectuelles et politiques. Il fait leur part respective aux marchés et aux biens publics. Pour comprendre l’émergence et les transformations des marchés dans le temps et l’espace, ce livre offre trois perspectives complémentaires. Les différentes échelles d’abord. Les places de marché, de la ville médiévale aux marchés financiers d’aujourd’hui. Les échanges entre marchés, depuis le colportage, les marchés et les foires locaux, le commerce intérieur jusqu’au commerce international, depuis la circulation des écrits jusqu’aux échanges numériques dématérialisés, de l’économie souterraine aux grands marchés continentaux. Ensuite les différences et convergences entre les valeurs et l’impact des trois grandes religions révélées sur les pratiques successives des acteurs comme des pouvoirs publics et sur la moralité des affaires. Enfin la diversité et les contradictions des doctrines économiques que développent les entreprises, les administrations et les États, ou qui naissent de la pratique des comptables et des ingénieurs, ou que créent les universitaires. Ce livre répond à l’intensité des questions actuelles sur les marchés, leur accès, leurs règles, usages, réseaux, dynamiques et crises en associant les travaux d’historiens, juristes, économistes, sociologues et les témoignages d’acteurs publics et privés.

L’éthique de la gestion publique : Stratégies nationales et internationales de prévention de la corruption

Authors: ---
ISBN: 9782111294059 Year: DOI: 10.4000/books.igpde.4253 Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’éthique est, indubitablement, la pierre angulaire de l’action publique. Son enracinement dans la conscience et la pratique des agents publics conditionne le respect et la confiance que les citoyens accordent à leur administration. Quels que soient le niveau d’instruction et de développement des peuples ou leur culture administrative et politique, l’exigence d’une gestion publique rigoureuse, soucieuse du bon usage de l’impôt et de l’intérêt général, se répand dans le monde en accompagnement de la globalisation de l’information et de la transparence accrue qu’elle implique. C’est ainsi que l’éthique, en tant que concept, tend à se diffuser et à être plus fortement visible dans les agendas politiques. Mais sa mise en œuvre au quotidien demeure difficile. La conciliation entre bonnes intentions, cadre législatif et pratique effective est au centre du présent ouvrage, issu des 12e Rencontres internationales de la gestion publique. Il confronte les résultats de recherches scientifiques sur la nature, les causes et les techniques d’éradication de la corruption, et les témoignages de praticiens issus d’administrations d’État et d’organisations internationales sur les stratégies globales et sectorielles de prévention et de lutte contre ce fléau. Une attention particulière est portée aux marchés publics, qui constituent autant une source de difficultés qu’un élément de solution.

L’État, moteur du progrès : Le ministère du Commerce et de l’Industrie, 1870-1914

Author:
ISBN: 9782111294097 Year: DOI: 10.4000/books.igpde.4303 Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au début de la Troisième République, le gouvernement se préoccupe de trouver des solutions aux problèmes provoqués par la stagnation économique et l’essor de la concurrence internationale. Constitué en 1881 par Gambetta, le ministère du Commerce, renommé ministère du Commerce et de l’Industrie en 1886, doit répondre aux attentes des milieux économiques, mais aussi aux espoirs des « couches nouvelles » de la société (petits commerçants, artisans et ouvriers), pour qui il incarne l’idée de progrès, mise en avant par les dirigeants politiques. À partir d’une source peu exploitée, les rapports de la commission du budget de la Chambre des députés, Jean-Philippe Dumas retrace les principales réformes mises en œuvre par les services chargés du Commerce et de l’Industrie entre 1870 et 1914. Il s’intéresse ainsi au droit commercial, à la propriété industrielle, aux exportations, à la police du travail, mais aussi aux expositions universelles ou à l’enseignement technique. Son travail met en évidence la responsabilité de plus en plus grande des hauts fonctionnaires dans les décisions publiques. Si certains préparent la mobilisation économique de la Première Guerre mondiale, d’autres envisagent la construction d’une économie plus juste, perspective qui influencera durablement la haute fonction publique au XXe siècle.

En finir avec le New Public Management

Authors: ---
ISBN: 9782111294493 Year: DOI: 10.4000/books.igpde.5756 Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:35
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

« En finir avec le New Public Management » est un livre qui mêle un constat et une espérance. Le New Public Management (NPM) est en passe de ne plus être revendiqué comme étendard des réformes administratives, c’est le constat mais il porte également l’espérance que vienne la fin du NPM au profit d’autres modèles d’inspiration de l’action publique. Par-delà les multiples définitions dont il a fait l’objet, le NMP renvoie à la volonté et à l’action de transposer les outils, modes de gestion et d’organisation du secteur privé vers le secteur public. Cet ouvrage est tout entier consacré aux problèmes que le NPM pose. Les contributions qu’il contient se répartissent en trois catégories : tout d’abord, des recherches qui circonscrivent le NPM en analysant son origine, son contenu et sa portée sur les administrations, en France, en Europe et dans le monde ; ensuite des recherches qui énoncent les vices dissimulés et les effets imprévus du NPM et, enfin, des travaux qui explorent les formes que prennent ou pourraient prendre l’action publique après le NPM.

Génération Y et gestion publique

Authors: ---
ISBN: 9782821828315 Year: DOI: 10.4000/books.igpde.924 Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Il est souvent question, dans la presse, de ces jeunes nés entre le début des années 80 et le milieu des années 90, qui ont grandi avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), notamment les médias sociaux, et que l’on qualifie de « génération Y ». Pourtant peu de travaux analysent les conséquences de leur arrivée sur le marché du travail. Alors que les administrations publiques, confrontées au départ en retraite des « baby boomers », vont bientôt recruter des jeunes en grand nombre, il est indispensable de s’interroger sur les caractéristiques professionnelles de ces derniers qui semblent assez distinctes de celles de leurs aînés. La première partie de l’ouvrage souligne, à partir de travaux de chercheurs, certains traits de la génération Y, notamment son étroite relation avec les NTIC. Dans un second temps, ce sont les modalités d’adaptation des administrations françaises, européennes et étrangères qui sont analysées. Comment créent-elles un écosystème propice à l’accueil de ces nouveaux entrants ? Au-delà d’une réflexion sur les pratiques de gestion des ressources humaines, cet ouvrage invite les managers, du public comme du privé, à une assez profonde mutation culturelle.

Le Bureau des finances de la généralité de Lyon. XVIe-XVIIIe siècle : Aspects institutionnels et politiques

Author:
ISBN: 9782821828407 Year: DOI: 10.4000/books.igpde.1439 Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Subject: Business and Management --- History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Gérer l’argent du roi… Voilà la mission prestigieuse et délicate que se charge d’accomplir le Bureau des finances de Lyon dans sa généralité, l’une des plus importantes du royaume, sinon par sa taille du moins par la densité de sa population. Impositions, domaine royal et voirie forment les activités de ce collège de magistrats à la fois moqué, redouté, envié, plusieurs fois supprimé mais toujours rétabli. Les notions de maîtrise des finances publiques, de contrôle budgétaire et comptable s’affinent lentement. Ces opérations, expressions parmi les plus sensibles du pouvoir parce qu’en prise directe non seulement avec les populations mais encore avec l’Histoire, donnent corps à un droit administratif qui tend à se différencier de plus en plus du droit privé. Elles reflètent l’affirmation d’un pouvoir royal en pleine expansion. Elles éclairent aussi le développement d’une province qui cherche à asseoir sa spécificité et à faire reconnaître son identité. Au travers d’archives exceptionnellement bien conservées, Karine Deharbe retrace le destin de cette institution de 1577 à 1790. Elle offre ici un nouvel éclairage de l’histoire financière, politique et administrative d’une région qui faillit devenir capitale de la France.

Parcours d’un enfant des Trente Glorieuses

Author:
ISBN: 9782111294257 Year: DOI: 10.4000/books.igpde.4369 Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

D’origine modeste, orphelin très tôt, Louis Bréas connut une enfance ballotée d’une famille d’accueil à une autre, naturellement accompagnée d’une scolarité erratique. C’est néanmoins avec le grade d’administrateur hors classe, le plus élevé de la hiérarchie, qu’il terminera sa carrière à l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Au début des années soixante, en période de plein emploi, cette institution nouvelle proposait de belles perspectives professionnelles et aussi une aventure intellectuelle qui avait de quoi griser ceux qui s’y engageaient. De fait, en prenant la mesure des choses par la puissance du calcul, une nouvelle voie d’accès au réel s’ouvrait. Le pouvoir, de plus en plus confronté à la recherche de l’efficacité économique, cherchait à s’y engager. Le récit de vie de Louis Bréas est à resituer dans cette dynamique des Trente Glorieuses. Sa carrière, largement portée par la vague de l’informatisation, s’inscrit dans un mouvement soutenu de développement des connaissances et pratiques statistiques. Mais derrière la froideur des tableaux chiffrés et des organigrammes, l’auteur nous révèle la richesse des relations humaines. Et au-delà de « l’administrateur » Louis Bréas, se dévoile un homme avec son caractère, ses ambitions, ses convictions, ses doutes. Premier prix du concours autobiographique des anciens agents de l’Insee, ce texte, écrit sans fard, nous fait vivre une époque faste de cette administration en perpétuelle évolution.

Listing 1 - 10 of 10
Sort by
Narrow your search

Publisher

Institut de la gestion publique et du développement économique (10)


License

OpenEdition Licence for Books (10)


Language

french (10)


Year
From To Submit

2019 (1)

2018 (1)

2016 (3)

2015 (1)

2012 (1)

2011 (1)

2010 (1)

2007 (1)