Search results: Found 2

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Les Arméniens dans le commerce asiatique au début de l'ère moderne

Authors: ---
ISBN: 9782735118489 DOI: 10.4000/books.editionsmsh.11283 Language: French
Publisher: Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La poussée de la navigation occidentale au-delà du cap de Bonne Espérance et l'activité connue des diverses compagnies des Indes sont les références habituelles auxquelles renvoie le commerce de l'Asie entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Les Européens ont pourtant rencontré sur les routes de l'Asie, maritimes ou continentales, des communautés marchandes bien établies qui, au gré des circonstances et avant la colonisation, ont été aussi bien leurs concurrents que leurs partenaires. Les Arméniens, déjà présents en Europe, sont l'une d'elles ; le principal réseau commercial qui les représente à partir du XVIIe siècle est celui de la Nouvelle-Djoulfa, un faubourg arménien fondé près d'Isfahan après la déportation de l'Arménie du Centre-Est par le chah de Perse Abbas Ier en 1604-1605. En se déployant d'Amsterdam au Bengale et au Tibet, et jusqu'aux îles Philippines, en prenant appui sur toute une série de ports et d'étapes répartis des rives de la Baltique ou de la Méditerranée à celles de l'océan Indien ou de la mer de Chine, le réseau commercial formé par les Arméniens de la Nouvelle-Djoulfa a de quoi susciter la curiosité, sinon la passion de l'historien. Il n'a pas manqué de surprendre aussi les contemporains : de la Nouvelle-Djoulfa, dont il découvre le faste grandissant, le chevalier de Chardin dira qu'il est peut-être le plus gros bourg du monde ; Gabriel de Chinon y verra, lui, une petite république. Pourvoyeurs d'épices, de tissus, de soie, des produits les plus variés des Indes ou de l'Europe, les marchands arméniens sont aussi les financiers du chah de Perse, les ambassadeurs de l'empereur d'Éthiopie; ils deviennent armateurs dans l'océan Indien, maîtrisent les techniques comptables et commerciales en usage en Orient ou en Occident, négocient avec les souverains ou les compagnies. Ils tentent également, alors que se construit le monde moderne, d'y faire une place à leur nation, à la fois ancrée dans un pays partagé et déterritorialisée. Dans la lignée de quelques travaux pionniers, ce livre réintègre dans le champ de l'histoire un long moment du commerce intercontinental, significatif non seulement des cheminements du capitalisme, mais d'une étonnante aspiration à mettre les nations sur le rang des États.

Temps croisés II

Authors: ---
ISBN: 9782735116607 DOI: 10.4000/books.editionsmsh.1761 Language: French
Publisher: Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Temps croisés II reprend certaines des réflexions produites dans le cadre de l’« Université d’automne », programme de formation, d’échanges et de recherche qui se tient depuis plus de cinq ans à Shanghai et qui associe enseignants, chercheurs et étudiants européens et chinois. Les représentations du temps constituaient l’axe privilégié du premier volume. Celui-ci s’attache à l’une des grandes questions internationales actuelles : la tendance, plus ou moins contrariée, à l’intégration régionale, ses réussites et ses difficultés. Historiens français et européens (Russie, Italie, Allemagne, Royaume-Uni) mêlent leurs analyses à celles des historiens chinois, sur l’Europe comme sur l’Asie. L’aventure de la construction européenne est à penser sur la durée et dans ses limites géopolitiques, externes et internes. Mais la construction européenne est surtout une volonté, celle de ses acteurs, un rythme, ponctué pat quelques grands moments comme l’unification allemande en 1990, et pat de grands enjeux à considérer à l’échelle planétaire. L’Asie est-elle dans le même état d’esprit ? Malgré l’existence de l’ASEAN et son implication dans un espace asiatique plus large, l’expérience européenne y est diversement appréciée. Il est vrai que la Chine, qu’il faut sans doute redéfinit à l’heure des réformes, est beaucoup plus vaste et plus peuplée que l’Europe elle-même. L’expérience européenne bute sur les réalités asiatiques. Comme l’Université d’automne, dont provient l’essentiel de ces textes, cet ouvrage témoigne sur ce sujet du dialogue intellectuel qui se développe entre chercheurs des deux mondes, européen et chinois

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Narrow your search

Publisher

Éditions de la Maison des sciences de l’homme (2)


License

OpenEdition Licence for Books (2)


Language

french (2)

-->