Search results: Found 10

Listing 1 - 10 of 10
Sort by
L’épistémologie historique : Histoire et méthodes

Authors: --- ---
ISBN: 9791035105426 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.39172 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Qu’est-ce que l’« épistémologie historique » ? À cette question ce volume répond en esquissant le portrait d’un Janus bifrons, dont l’une des faces est tournée vers le « style français » traditionnel en histoire des sciences et l’autre vers les avancées épistémologiques anglo-saxonnes les plus contemporaines. Quels sont les échanges, les continuités et décalages, les convergences et divergences entre des philosophes ou historiens des sciences aussi divers que Gaston Bachelard, Georges Canguilhem, Michel Foucault, Ian Hacking, Hans-Jörg Rheinberger, Peter Galison ou Lorraine Daston ? De même que l’on peut distinguer différentes époques et versions de l’épistémologie historique et de l’historical epistemology, de même les « méthodes » mobilisées dans des contextes scientifiques particuliers sont très diverses. Ce volume vise à réfléchir plus avant, à partir de l’étude de cas précis, sur les modalités selon lesquelles des objets et des concepts émergent historiquement à l’intérieur des diverses sciences. Les objets mathématiques ont-ils une histoire ? Comment des sujets humains sont-ils devenus les objets d’une science de l’observation ? Le traitement statistique des données est-il la seule issue possible pour les sciences médicales ? En donnant ces exemples, parmi d’autres, des possibilités d’interactions entre sciences, philosophie et histoire, ce volume veut montrer que l’épistémologie historique n’est pas un « livre de recettes » méthodologiques, mais bien plutôt un champ de questionnement ouvert : la flexibilité de l’épistémologie historique lui permet de répondre à bon nombre des défis posés par la philosophie des sciences contemporaine.

Misère de l’historiographie du « Maghreb » post-colonial (1962-2012)

Author:
ISBN: 9782859446871 9782859448707 Year: Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Added to DOAB on : 2017-10-26 09:33:12
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet essai de synthèse est consacré à l'historiographie du Maghreb contemporain. Qui a écrit, et qui écrit l'histoire de l'Afrique du Nord, devenue Maghreb, depuis la fin du XIXe siècle ? Un demi-siècle après les indépendances, sans doute est-il nécessaire de revenir sur ce champ de recherches extrêmement idéologique. L'historiographie du Maghreb en langue française se présente comme une succession de séquences politiques et idéologiques qui se chevauchent rapidement. Pour éclairer ces interr...

Clément

Author:
ISBN: 9791035101497 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.26379 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ceci n'est pas une biographie. Ni une histoire de la papauté sous le règne du pape Clément VI (1342-1352), non plus qu'une monographie consacrée à sa prédication et à sa bibliothèque. Si ce livre tient un peu des trois, son propos est différent. Il fait entrer dans l'atelier de travail d'un intellectuel de la première moitié du xive siècle, Pierre Roger, devenu professeur à l'université de Paris, cardinal puis pape sous le nom de Clément VI. Ses livres et sa parole ont été les instruments essentiels de son parcours et de son exercice du pouvoir. Leur étude montre la construction d'une pensée et d'une action politiques, saisies dans leur exercice concret. Trajectoire sociale et discours savant se construisent l'un par l'autre dans une histoire qui lie les savoirs rhétoriques, théologiques et scolastiques, et le pouvoir d'une papauté affaiblie par l'échec du projet théocratique de Boniface VIII et reformulant son ambition institutionnelle lors du séjour avignonnais. Étudier Clément VI au travail permet de mieux comprendre cette figure de pape éloquent, savant et mécène, et surtout d'éclairer un moment charnière dans l'usage gouvernemental des savoirs médiévaux et dans l'interrogation de l'Église sur elle-même et sur sa place dans la société du xive siècle.

L'histoire et les nouveaux publics dans l'Europe médiévale (XIIIe-XVe

Author:
ISBN: 9791035102296 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.24353 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le développement des grandes monarchies féodales de l'Occident et celui des grandes cités italiennes et allemandes rend dans toute l'Europe médiévale lancinante la question de l'identité nationale et/ou civique ; l'histoire, créatrice d'identité et de légitimité, devient un enjeu crucial. En même temps, le changement complet du statut de l'écrit dans la culture médiévale permet à un public plus large, souvent laïque, d'accéder directement à la connaissance historique. Cette situation nouvelle transforme profondément l'écriture même du texte historique que les auteurs ou leurs patrons vont adapter aux nouveaux besoins. Les études rassemblées dans ce volume font le point sur ces processus complexes ; elles sont issues du second colloque organisé par la Fondation Européenne sur l'Historiographie Médiévale en Europe.

La mémoire perdue : À la recherche des archives oubliées, publiques et privées, de la Rome antique

Author:
ISBN: 9791035102340 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.25020 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'ambition de cet ouvrage collectif est de poser les jalons d'une vaste enquête historique sur les documents dans la Rome antique. Ne sont pas envisagées ici la valeur subjective ni la valeur d'échange des documents considérés comme moyen de la recherche historique ; bien au contraire, il s'agit ici des documents tels qu'ils étaient conçus et utilisés par les Anciens eux-mêmes pour leur propre usage, clairement ressentis et acceptés comme tels par les acteurs de l'histoire que nous voulons comprendre. Ces documents, publics et privés, puisque dans l'Antiquité comme de nos jours les frontières entre les deux domaines étaient sinon entièrement floues, du moins penetrables, il faut en écrire l'histoire propre : suivre leur élaboration, leur publication, leur consultation, et enfin leur conservation. Ce premier volume, amorce d'une moisson future, rassemble huit études qui, toutes, traitent de séries documentaires rédigées dans l'Antiquité romaine. Produits d'un état plus bureaucratique qu'on ne le croit généralement, les archives romaines doivent d'abord être inventoriées dans leur état de spoliation, dans les traces négatives qu'elles ont laissées, avant d'être interrogées comme l'irremplaçable reflet d'un monde que nous avons perdu. Contributions de Jean ANDREAU. Maria BATS, Michel CHRISTOL, Marianne COUDRY. Claude MOATTI. Philippe MOREAU, Claude NICOLET, John SCHEID.

Écritures de l’espace social : Mélanges d’histoire médiévale offerts

Authors: --- --- ---
ISBN: 9791035101756 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.11009 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'histoire sociale du Moyen Âge est aujourd'hui en pleine évolution : elle redéfinit ses objets et, construisant des approches originales, délaisse vieux paradigmes et anciennes périodisations, sans rien renier pour autant de l'acquis transmis par les générations précédentes. Ce livre s'empare des thématiques les plus renouvelées depuis les années 1990 - l'espace, l'écriture, la vie économique comprise comme l'une des modalités de la domination sociale. Ces différentes approches témoignent du dynamisme d'une discipline qui se place délibérément à la croisée des sciences de l'homme et de celles de la société, n'hésitant pas, pour enrichir ses analyses, à mobiliser les concepts de la sociologie et de l'économie. Des sciences plus classiques et plus techniques, comme la paléographie et la diplomatique, sont de la même façon convoquées pour saisir les raisons de l'inscription des choses et des faits dans des listes ou dans des récits. Au cœur de ces problématiques se retrouvent les notions de territoire, seigneurie, paroisse mais également des sujets qui rénovent l'histoire sociale, telle l'anthroponymie. L'histoire économique, quant à elle, dépassant les débats qui ont structuré son historiographie dans la seconde moitié du XXe siècle, cherche à définir les notions-clés de crise ou de commercialisation et s'interroge sur le fonctionnement concret de la société paysanne. Conçu comme un hommage à Monique Bourin et à son œuvre d'historienne, ce livre atteste de la richesse et de la fécondité de son enseignement ainsi que de son talent à transformer un champ d'études en guidant et fédérant les travaux de très nombreux chercheurs.

Le petit peuple dans l’Occident médiéval : Terminologies, perceptions, réalités

Authors: --- ---
ISBN: 9791035102050 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.13848 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le petit peuple est le mal-aimé de l'histoire, soit que l'historiographie lui préfère les élites à qui profite leur propre discours, soit qu'elle le pousse en ses marges jusqu'à donner à ce très grand nombre la figure de l'exclu, soit qu'elle le qualifie de pauvre pour en faire un intermédiaire privilégié entre Dieu et les hommes. Pourtant le petit peuple existe au sein même du commun, et il se nourrit autant de la faiblesse de ses revenus, de ses souffrances et de ses aspirations que du jugement que portent sur lui les autres membres du corps social. Ces quarante-huit communications ont donc eu à cœur de cerner le vocabulaire complexe qui désigne le petit peuple au Moyen Âge, de décliner les perceptions d'une réalité sociale qui, loin d'être lisse, laisse apercevoir des strates internes, juridiques, économiques, culturelles, n'excluant ni des pratiques communes, ni la possibilité d'ascensions sociales, ni une certaine liberté. Elles se veulent un bilan sur les recherches en cours et une ouverture pour une histoire qui ne réduise pas la société médiévale à ses élites ou à ses marges. Si le pouvoir a été confisqué au petit peuple, sa capacité d'agir et de participer à l'équilibre social n'en demeure pas moins vivante. De ce livre, notre vision du petit peuple de l'Occident médiéval sort profondément renouvelée.

Les tendances actuelles de l’histoire du Moyen Âge en France et en Allemagne

Authors: ---
ISBN: 9791035102098 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.20623 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Automne 1997 : une vingtaine d’historiens médiévistes allemands viennent en France dresser devant leurs collègues français un bilan de leurs recherches depuis trente ans. Un an plus tard, jour pour jour, les médiévistes français leur rendent leur visite pour se livrer en Allemagne au même exercice. Chaque délégation a choisi en toute indépendance les thèmes mis en avant comme étant les plus représentatifs des recherches menées actuellement dans les deux pays. Dans la fresque historiographique qui ouvre chaque partie de ce diptyque, comme dans la présentation des principaux programmes de recherche en cours - sur les structures sociales (l’oral et l’écrit, les rituels et la liturgie, la parenté, la différence des sexes), la culture matérielle (l’archéologie des palais princiers, l’occupation de l’espace, la production et les échanges), les croyances (la religion, la memoria, l’imaginaire), le politique (la royauté, les normes) -, les points de vue qui se découvrent sont suffisamment proches et différents à la fois pour permettre un dialogue authentique et enrichissant. Non seulement ce livre fournit une foule d’informations inédites sur les résultats des travaux entrepris depuis plusieurs dizaines d’années des deux côtés du Rhin, mais il montre comment les historiens des deux pays s’interrogent sur leur métier, sur leurs concepts et leurs méthodes. Il exprime le souci qu’ont les uns et les autres de l’historicité de leur discipline dans un long XXe siècle marqué par deux guerres franco-allemandes, la catastrophe du nazisme, la Guerre Froide et la chute du Mur, la construction européenne et l’internationalisation planétaire du savoir. Les thèmes abordés et les discussions résumées témoignent de l’ouverture de plus en plus large de l’histoire médiévale aux autres sciences humaines et sociales, mais avec des orientations propres à chaque pays. Médiévistes français et allemands savent qu’ils ne parlent pas la même langue. Mais ils se savent aussi trop proches pour ne pas aspirer à mieux communiquer, à collaborer davantage, à chercher ensemble. Les deux rencontres de Sèvres et de Göttingen resteront des repères essentiels pour une histoire des échanges intellectuels et scientifiques entre la France et l’Allemagne dans le cadre européen.

Les historiens et le latin médiéval

Authors: ---
ISBN: 9791035102128 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.21004 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les historiens médiévistes se trouvent confrontés à des sources qui sont en latin jusqu’à la fin du Moyen Âge, même si la langue française entre dans la littérature puis dans la pratique à partir du XIe siècle. La langue latine ne cesse alors d’évoluer. Dès l’Antiquité tardive elle a acquis des traits propres qui la distinguent de celle que pratiquait Cicéron ; ses transformations se poursuivent en permanence dans les domaines de la grammaire et du vocabulaire. Il a paru bon de provoquer une rencontre sur la situation actuelle de 1 enseignement du latin médiéval en France et dans les pays voisins. Aux historiens médiévistes qui avaient accepté de faire part de leurs expériences se sont ajoutés les linguistes préoccupés de leurs contacts avec l’histoire. Les relations entre histoire de la langue et histoire de la société sont apparues plus étroites que jamais. S’est exprimé en particulier le besoin de fournir aux étudiants, voire aux enseignants et aux chercheurs, un lexique latin médiéval-français, dont les premiers jalons ont été posés au cours de la table ronde conclusive du colloque. Outre le regard jeté sur les bouleversements linguistiques qui se produisent entre les temps mérovingiens et la fin du Moyen Age, les participants du colloque ont proposé des expériences variées, où le vocabulaire, dans sa diversité et ses multiples facettes, prend toujours la première place, de la Catalogne à la Lorraine, de la cuisine à l’héraldique, des temps mérovingiens à l’automne du Moyen Âge.

Saint-Denis et la royauté : Études offertes

Authors: --- ---
ISBN: 9791035102159 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.22094 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ces quarante-six études réunies en l'honneur de Bernard Gueneé montrent comment, sous son influence, l’histoire politique s'est affirmée dans l’historiographie française depuis la parution, en 1971, de la première édition de L'Occident aux XIVe et XVe siècles, les États (Paris. Presses Universitaires de France, Collection Nouvelle Clio). Elles sont à l’image d'une recherche et d’un enseignement qui ont toujours eu le constant souci de se référer aux documents inédits, sans que l’érudition la plus stricte masque les hypothèses hardies. L’ensemble se divise en trois parties dont la démarche est assez homogène pour être soulignée. Le règne de Charles VI, en particulier à travers la Chronique du religieux de Saint-Denys, sert de point d’ancrage chronologique. L’écriture de l’histoire fait sortir de l’ombre des écrivains inconnus, savants ou vulgarisateurs, tandis que sont privilégiés les liens que la royauté entretient avec l’idéologie, qu’il s’agisse de l’écrit, de la parole ou des rituels. Il apparaît ainsi un véritable foisonnement de sens, au terme duquel ce règne tant décrié d’un roi fou, apparemment soumis aux difficultés de la guerre civile entre les princes et de la guerre de Cent ans, est l’un des plus riches pour la construction de l’État comme pour le développement de la culture. Le politique y règne en maître : il était juste de lui rendre la place qu’il mérite.

Listing 1 - 10 of 10
Sort by
Narrow your search

Publisher

Éditions de la Sorbonne (10)


License

OpenEdition Licence for Books (9)

OpenEdition licence for Books (1)


Language

french (10)


Year
From To Submit

2019 (1)

2014 (1)

2012 (1)

2010 (1)

2003 (1)

2002 (1)

2001 (1)

1999 (1)

1997 (1)

1994 (1)