Search results: Found 3

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Le rationalisme de Pascal

Author:
ISBN: 9791035102616 DOI: 10.4000/books.psorbonne.18128 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La valeur de la raison dans la pensée de Pascal est loin d’être évidente. Alors que les écrits scientifiques témoignent d’une rigueur rationnelle remarquable et vont parfois jusqu’à défendre la raison humaine, dans les écrits apologétiques, on observe un changement de style et l’apparition d’une certaine critique de la raison. Comment définir le statut de la raison humaine dans l’ensemble de l’œuvre de Pascal ? Y a-t-il une rupture entre les œuvres scientifiques et apologétiques, une rupture qui s’exprimerait par la critique de la raison que Pascal exerce dans les Pensées? Ou s’agit-il plutôt d’une redéfinition de l'usage de la raison et de l’élaboration d’une nouvelle rationalité non géométrique et non cartésienne dans les écrits apologétiques ? Cet ouvrage retrace l’itinéraire de la raison, des connaissances naturelles aux connaissances surnaturelles, des mathématiques et de la science de la nature à la théologie et à l'apologétique. Les analyses mettent en lumière la force de la raison chez Pascal, force qui provient de la connaissance claire et humble de ses propres limites et qui prend sa source dans une lumière surnaturelle et la certitude du cœur.

Keywords

raison --- science --- théologie --- coeur --- apologétique --- métaphysique

Philosophies de la nature

Author:
ISBN: 9791035102739 DOI: 10.4000/books.psorbonne.15078 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le terme et l'idée de « philosophies de la nature » paraissent renvoyer, strictement et précisément, aux temps et aux œuvres de l'ère postkantienne en Allemagne. Du coup, le concept pourrait en sembler à première vue périmé. Tout se passe comme si l'on avait à faire ici à un chapitre de l'histoire des idées qui serait irrémédiablement antérieur à celui (censément plus récent et plus essentiel) des « philosophies de l'histoire ». Les quelque cinquante contributions réunies dans ce livre tentent de faire ressortir, au contraire, la très grande actualité d'une étude portant sur les « philosophies de la nature ». - L'histoire, au demeurant, est singulièrement mise en question en ces dernières années du XXe siècle, - ce qui met en cause la philosophie de l'histoire en général et ses différentes versions, et du coup encore leur rapport aux philosophies de la nature. En outre, le développement des sciences de la nature ne cesse aujourd'hui de poser (et pas seulement en les reposant) nombre de problèmes philosophiques, tant pratiques que théoriques. La première journée, celle du 20 mars 1994, sous la responsabilité de Paolo Quintili, rassemblait les contributions portant sur la période « de la Renaissance à l'âge classique ». La deuxième, sous la responsabilité de Françoise Dastur, était consacrée le 27 mars aux contributions centrées sur « Kant et l'idéalisme allemand ». C'est sur « Le XIXe siècle » en général qu'a porté la troisième journée, celle du 27 novembre 1994, placée sous la responsabilité d'Hélène Politis. La dernière, sous la responsabilité de Jacques Moutaux, abordait enfin le 4 décembre un large ensemble de questions posées par « Les philosophies de la nature aujourd'hui ».

Valeurs et systèmes de valeurs (Moyen Âge et Temps modernes) : Le pouvoir symbolique en Occident (1300-1640)

Authors: --- ---
ISBN: 9791035101381 DOI: 10.4000/books.psorbonne.40801 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Signs and States, programme financé par l’ERC (European Research Council), a pour but d’explorer la sémiologie de l’État du XIIIe siècle au milieu du XVIIe siècle. Textes, performances, images, liturgies, sons et musiques, architectures, structures spatiales, tout ce qui contribue à la communication des sociétés politiques, tout ce qu’exprime l’idéel des individus et leur imaginaire, est ici passé au crible dans trois séries de rencontres dont les actes ont été rassemblés dans une collection, Le pouvoir symbolique en Occident (1300-1640). Ces volumes, adoptant une perspective pluridisciplinaire et comparative dans une visée de long terme, combinent études de cas, analyses conceptuelles et réflexions plus théoriques. Et les réponses à ce questionnaire, issu d’une réflexion sur une histoire culturelle poursuivie sur plus de cinq siècles, remettent en cause une histoire de l’Occident latin où l’on opposerait Église et État : la mutation culturelle engendrée par la réforme grégorienne qui, tout en assurant d’abord le triomphe de la papauté, a donné à l’État moderne les moyens d’assurer sa propre légitimité en créant les conditions d’une révolution du système de communication. Elle engendre un partage du pouvoir symbolique et des processus de légitimation avec l’État : la capacité de ce dernier à se légitimer par le consentement de la société politique en dehors de la contingence religieuse est une spécificité de l’Occident latin, clé de l’essor des États modernes européens.

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Narrow your search

Publisher

Éditions de la Sorbonne (3)


License

OpenEdition Licence for Books (3)


Language

french (3)