Search results: Found 5

Listing 1 - 5 of 5
Sort by
La fabrique de la ville : Espace et sociétés

Author:
ISBN: 9791035101848 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.33546 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cette étude se propose d’aborder l’espace urbain comme une construction impensée de l’activité humaine. Les pratiques et les représentations des acteurs qui s’impliquent dans la ville de Tours (les chanoines de Saint-Martin, les moines de Saint-Julien et de Marmoutier, les rois, les archevêques, les comtes...) sont examinées tout d’abord pour elles-mêmes, comme une série de moments particuliers, liés à chaque fois à des finalités spécifiques et très diverses - et en général non urbaines. Puis, elles sont mises en relation avec les caractéristiques de l’espace urbain, c’est-à-dire le parcellaire et le réseau viaire précisément décrits grâce à un système d’information géographique, en montrant qu’elles participent à structurer cet espace urbain de manière dialectique, et non causale ou immédiate. Les temporalités propres à l’activité sociale, qui ne sont pas les mêmes que celles de la structuration de l’espace urbain, interagissent néanmoins en permanence avec celles de la ville. C’est ce jeu de décalage entre des temporalités aux rythmes différents qui permet d’expliquer la morphogenèse de la ville.

Cités, municipes, colonies : Les processus de municipalisation en Gaule et en Germanie sous le Haut Empire romain

Authors: ---
ISBN: 9791035102210 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.28144 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Jusqu'en 1999, la municipalisation dans les Gaules et les Germanies, c'est-à-dire la constitution des cités, leurs statuts et les modalités de leur administration, n'avait jamais encore été abordée sous un angle global. Les études envisageaient la question soit dans l'optique de l'urbanisation, soit dans un cadre géographique limité. Nous nous sommes donc efforcés d'établir des dossiers documentaires complets et de les discuter de façon approfondie. En dépit des nombreuses publications concernant ces provinces occidentales publiées entretemps, le livre n'a pas été remplacé, et il est apparu qu'une réédition était souhaitable. Les contributions, conformes à celles de la première livraison, concernent donc l'évolution de la Narbonnaise (M. Christol), les magistratures des Trois Gaules (M. Dondin-Payre), la colonie de Lyon (F. Bérard), la problématique de la future Normandie (E. Deniaux) d'une part; pour les Germanies, les colonies suisses (R. Frei-Stolba et coll.), rhénanes (H. Galsterer), et la totalité des autres cités (M. Raepsaet-Charlier) d'autre part; enfin, trois analyses sont consacrées aux vétérans en Belgique et Germanie inférieure (S. Demougin), et aux aspects religieux de la municipalisation (J. Scheid, avec une attention spéciale portée aux curies, W. Van Andringa, les sacerdoces publics).

Keywords

ville --- cité --- municipe --- colonie --- urbanisme --- urbanisation --- Gaule --- Empire romain

Développement des villes moyennes. Chartres, Dreux, Evreux : Tome

Author:
ISBN: 9791035102807 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.37161 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le rapide développement récent des villes moyennes est, ici, analysé dans le contexte géographique très particulier de la périphérie de la région parisienne et, principalement, au travers des exemples de Chartres, Dreux et Évreux. Il est interprété comme l'expression de l'incorporation de ces villes au système urbano-industriel et comme le résultat de la diffusion, à partir du centre d'impulsion parisien, de deux processus majeurs et intimement liés : processus d'industralisation, processus d'urbanisation. Trois interrogations majeures guident la recherche et déterminent la matière de cet ouvrage. Les formes et les modalités de la croissance contemporaine sont-elles réellement spécifiques et originales ? Ou, les villes n'ont-elles toujours été que les instruments et que les relais de pouvoirs externes ? La division spatiale du travail transforme les villes en espaces productifs et leur attribue des tâches d'exécution. Quels sont les raisons, les mécanismes et les effets d'une telle mutation? Quelle logique nouvelle gouverne l'organisation et le fonctionnement de l'espace urbain ? Mettre les villes au service des stratégies des grandes organisations bouleverse leur rapport à l'espace et l'échelle de leurs relations géographiques. Entre l'échelle -locale - de la constitution des bassins d'habitat et de main-d'œuvre, qui engluent la ville dans le milieu urbain, et celle de son branchement sur divers réseaux nationaux ou internationaux, quelle réalité ; quelle intensité; quelle valeur conservent les solidarités régionales?

Développement des villes moyennes. Chartres, Dreux, Evreux : Tome

Author:
ISBN: 9791035101282 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.37270 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le rapide développement récent des villes moyennes est, ici, analysé dans le contexte géographique très particulier de la périphérie de la région parisienne et, principalement, au travers des exemples de Chartres, Dreux et Évreux. Il est interprété comme l'expression de l'incorporation de ces villes au système urbano-industriel et comme le résultat de la diffusion, à partir du centre d’impulsion parisien, de deux processus majeurs et intimement liés : processus d’industralisation, processus d’urbanisation. Trois interrogations majeures guident la recherche et déterminent la matière de cet ouvrage. Les formes et les modalités de la croissance contemporaine sont-elles réellement spécifiques et originales ? Ou, les villes n'ont-elles toujours été que les instruments et que les relais de pouvoirs externes ? La division spatiale du travail transforme les villes en espaces productifs et leur attribue des tâches d'exécution. Quels sont les raisons, les mécanismes et les effets d'une telle mutation ? Quelle logique nouvelle gouverne l'organisation et le fonctionnement de l'espace urbain ? Mettre les villes au service des stratégies des grandes organisations bouleverse leur rapport à l'espace et l'échelle de leurs relations géographiques. Entre l'échelle -locale - de la constitution des bassins d'habitat et de main-d’œuvre, qui engluent la ville dans le milieu urbain, et celle de son branchement sur divers réseaux nationaux ou internationaux, quelle réalité ; quelle intensité ; quelle valeur conservent les solidarités régionales ?

Communautés d’habitants au Moyen Âge : (xie-xve siècles)

Author:
ISBN: 9791035105761 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.53888 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La formation des communautés d’habitants (sous une forme villageoise ou urbaine, groupée ou non) est un phénomène clé qui a touché l’ensemble de l’Occident latin à partir du xie siècle. Son étude a connu une certaine vogue dans le dernier quart du xxe siècle, dans divers pays d’Europe, où l’on s’est toutefois appuyé sur des présupposés notionnels et méthodologiques très variables qui ont abouti à des résultats intéressants mais peu articulés. Le travail collectif mené dans le cadre du LaMOP (Paris 1) a visé à dépasser l’hétérogénéité des points de vue, à l’aide d’hypothèses de travail spécifiques. En particulier, il s’est agi de prendre au sérieux le fait social qu’est « l’habiter », impliquant entre autres que la cohésion des communautés reposait moins sur des rapports de parenté que sur l’idée d’appartenance commune à un lieu. Cet attachement se fondait quant à lui sur la définition d’un certain nombre de ressources réservées et liées à l’habitat lui-même, d’une part, et sur la définition de pôles d’attraction durable et eux aussi monopolistiques : les églises paroissiales et leur cimetière. Avec ces deux référents que sont l’habitat et la paroisse, le statut dépendant des tenanciers paysans passe à l’arrière-plan : les agriculteurs dépendants ne sont donc plus pensés par rapport à leurs seigneurs mais par rapport à leur lieu de résidence et de culte. Les dépendants sont ainsi transformés en habitants, et les communautés d’habitants peuvent donc être considérées comme des formes d’enchantement, de la domination sociale, contribuant ainsi à la reproduction à long terme du système seigneurial.

Listing 1 - 5 of 5
Sort by
Narrow your search

Publisher

Éditions de la Sorbonne (5)


License

OpenEdition Licence for Books (5)


Language

french (5)


Year
From To Submit

2018 (1)

2009 (1)

2007 (1)

1984 (2)