Search results: Found 4

Listing 1 - 4 of 4
Sort by
Balzac ou comment ne pas raconter une histoire

Author:
ISBN: 9782354122676 DOI: 10.4000/books.apu.1945 Language: French
Publisher: Artois Presses Université
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’amateur de Balzac se heurte plus souvent qu’on ne croit au paradoxe d’un texte jamais plus difficile à cerner que quand il se désigne lui-même, qui inscrit sa signification dans ses transformations et dans ses dérobades, qui accueille fausses pistes, contradictions et des structures narratives sous-jacentes souvent incompatibles avec le programme narratif nécessaire. Histoires promises et pas tout à fait racontées, histoires virtuelles, histoires frustrantes qui voient disparaître héros et illusions de cohérence, les histoires de La Comédie Humaine méritent d’être lues avec une prudence, voire une méfiance qui permet d’en détecter les délicieux écueils. L’amateur de Balzac se heurte plus souvent qu’on ne croit au paradoxe d’un texte jamais plus difficile à cerner que quand il se désigne lui-même, qui inscrit sa signification dans ses transformations et dans ses dérobades, qui accueille fausses pistes, contradictions et des structures narratives sous-jacentes souvent incompatibles avec le programme narratif nécessaire. Histoires promises et pas tout à fait racontées, histoires virtuelles, histoires frustrantes qui voient disparaître héros et illusions de cohérence, les histoires de La Comédie Humaine méritent d’être lues avec une prudence, voire une méfiance qui permet d’en détecter les délicieux écueils.

Albert Camus et les écritures du xxe siècle

Authors: --- --- --- --- et al.
ISBN: 9782848323725 DOI: 10.4000/books.apu.2216 Language: French
Publisher: Artois Presses Université
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Jacqueline Lévi-Valensi note que le colloque dont ce volume est la mémoire, Camus et les écritures du xxe siècle, est à la fois continuité et ouverture. « Continuité, parce qu’il se situe dans le prolongement des travaux menés depuis le Colloque de Cerisy-la-Salle qui, en 1982, était le premier à se tenir en France et a vu naître la Société des études camusiennes » ; continuité aussi par l’origine, l’âge et la diversité des intervenants. Ouverture parce que « les oeuvres de Camus sont ici abordées dans leur relation à l’autre, au Maghreb, en particulier, mais également à d’autres mondes européens, à d’autres continents, à d’autres écrivains, à d’autres écritures, sous le signe, bien camusien, du dialogue. C’est peut-être pourquoi son oeuvre est à la fois singulière et universelle, classique et pourtant si moderne, tenant un “langage clair” et gardant ses énigmes, née “dans la chair et la chaleur des jours” et porteuse d’une véritable mythologie, qui nous parle, simultanément de la tragédie de la vie et du bonheur de vivre, qui nous apprend l’émerveillement et la lucidité. Une oeuvre ancrée dans les fureurs de son temps, et qui reste d’une étonnante actualité ». Proposant de mettre cette trentaine de contributions sous l’éclairage du double pouvoir de l’écriture, sur l’écrivain et sur ses lecteurs, elle conclut : « Camus ne cesse de nous dire qu’il y a en l’homme quelque chose qui échappe aux violences de l’histoire et qui refuse de mourir, et que ce sont les artistes qui témoignent de cette part irréductible. Peut-être pouvons-nous alors placer ce dialogue entre les œuvres sous l’égide d’une phrase qui résume le bonheur grave de la création : Écrire, ma joie profonde ».

Madeleine de Scudéry : une femme de lettres au xviie siècle

Authors: ---
ISBN: 9782848323732 DOI: 10.4000/books.apu.2591 Language: French
Publisher: Artois Presses Université
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Reine de Tendre ou souveraine des Précieuses, « institutrice des mœurs » d’après Sainte-Beuve ou nouvel « oracle de la galanterie », comme le lui écrivait en 1654 son ami Antoine Godeau, l’évêque de Grasse, l’« illustre Sapho » - autre avatar de Madeleine de Scudéry - a suscité dès l’origine les qualifications les plus diverses. Mêlée aux premières satires des Précieuses, exemplaire dans ses stratégies de résistance à cette entreprise polémique, fondatrice enfin, pour ses contemporains, d’une lignée moderne de femmes de lettres à qui elle aura ouvert, non sans difficultés, le chemin de l’écriture, la romancière occupe désormais dans l’histoire littéraire une place que nul ne songe plus à lui contester. Même si cette place reste, précisément, à mieux situer dans des territoires dont les contours sont en pleine redéfinition, à l’heure où les catégories majeures (classicisme, baroque, préciosité, galanterie) se voient aujourd’hui l’objet d’un salutaire réexamen. L’œuvre elle-même, dans sa richesse et sa diversité, s’ouvre enfin aux lectures savantes, après avoir été longtemps occultée par la figure presque mythique de sa créatrice - la « griffonneuse Sapho », selon le mot cruel de Chapelain -, et trop souvent traitée comme simple document pour une lecture pseudo-historique de la société française au xviie siècle, de ses usages mondains et de ses figures légendaires. C’est dire qu’il était temps de consacrer à Madeleine de Scudéry un colloque dont l’occasion (la célébration du tricentenaire de sa mort) offrait un prétexte à l’urgence. Dix ans tout juste après le colloque du Havre consacré aux Trois Scudéry, le moment paraissait venu d’offrir à la seule Madeleine une première moisson d’essais critiques, susceptibles d’interroger les divers aspects de son œuvre, d’en apprécier la portée, d’en évaluer les lectures.

La Comtesse de Ségur ou le bonheur immobile

Author:
ISBN: 9782848323749 DOI: 10.4000/books.apu.2938 Language: French
Publisher: Artois Presses Université
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Francis Marcoin, professeur de Littérature française à l’Université d’Artois, dirige un centre de recherches qui, dans le cadre d’une réflexion sur les rapports entre Littérature et Morale, Littérature et Pensée, Imaginaire et Didactique, a choisi de mettre l’accent sur l’enfance, l’éducation, la littérature enfantine. La comtesse de Ségur est ici resituée dans le contexte de l’édition spécialisée du xixe siècle, dans un environnement thématique et moral qui n’exclut pas une originalité profonde et paradoxale. En effet, plusieurs principes élémentaires semblent gouverner son oeuvre : le féminin, le religieux, l’aristocratique. Mais ces principes sont toujours illustrés d’une manière équivoque. La comtesse de Ségur résiste donc aux analyses de contenu, et son « message », quelquefois énigmatique, s’oppose même aux engagements officiels de son entourage ultramontaniste. L’ancrage aristocratique est toujours perturbé, mêlé à des valeurs « bourgeoises », tandis que certains textes manifestent une attirance pour la pauvreté, pauvreté de biens ou d’esprit. Cette complexité, qui requiert une sorte d’humilité de la part du lecteur le plus savant, permet de comprendre pourquoi ces livres, ne s’adressant pas aux enfants d’une classe particulière, conservent aujourd’hui leur puissance d’attraction, et pourquoi, ils n’ont cessé de susciter un intérêt critique. Au-delà de ce cas particulier, il s’agit donc de poser des questions qui touchent à la lecture littéraire, et à l’excès d’interprétation qui caractérise quelquefois notre modernité. En dépit de son statut inférieur, ou bien plutôt grâce à celui-ci, la littérature enfantine favorise un tel questionnement qui ne peut manquer de s’appliquer à toute la Littérature.

Listing 1 - 4 of 4
Sort by
Narrow your search

Publisher

Artois Presses Université (4)


License

OpenEdition Licence for Books (4)


Language

french (4)