Search results: Found 7

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Évaluation des politiques publiques : trois illustrations dans le champ culturel

Author:
ISBN: 9782111397996 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’évaluation des politiques publiques permet de mesurer l’effectivité de la mise en œuvre d’une mesure et son efficacité, évaluée selon les objectifs définis et justifiant l’intervention publique. Les méthodologies d’évaluation des politiques publiques peuvent être de différentes natures et les sciences économiques disposent d’outils permettant une évaluation d’ordre économétrique. Comparer directement les bénéficiaires et les non-bénéficiaires d’une mesure fournit une évaluation biaisée dans la mesure où ces deux groupes ont en général des caractéristiques différentes. Les méthodes économétriques ont en commun de résoudre ce problème en permettant de raisonner « toutes choses égales par ailleurs », c’est-à-dire d’isoler l’effet de la mesure afin d’en apprécier l’impact propre. Conformément au modèle causal de Rubin, l’évaluation consiste ainsi à comparer la situation que l’on peut observer avec celle que l’on observerait en l’absence d’intervention publique. Cette dernière, appelée situation contrefactuelle, est fondamentalement inobservable et tout l’enjeu des méthodes économétriques est d’en fournir une estimation la plus précise possible. Les trois outils les plus classiques sont présentés ici et illustrés par trois dispositifs d’intervention publique dans le champ de la culture : le label LIR, le dispositif École et cinéma et le crédit d’impôt audiovisuel. Dans le cas du label LIR, il est proposé d’évaluer si le label a permis à certaines librairies d’améliorer leur taux de rentabilité. Le label LIR permet d’exposer théoriquement la méthode des différences de différences ou estimateur en double différences, qui consiste à comparer avant et après la création du label les librairies labellisées et non labellisées pour évaluer son efficacité. Avec le dispositif École et cinéma, l’évaluateur se demande si le programme a permis de développer le goût des enfants pour le cinéma en analysant le taux de fréquentation annuelle des salles obscures des jeunes adultes. École et cinéma permet d’illustrer la méthode des variables instrumentales qui consiste à utiliser une source de variation exogène qui n’a pas d’effet direct sur le nombre d’entrées au cinéma des jeunes adultes mais qui explique la participation au programme de ces jeunes à l’école primaire. Enfin, la méthode de la régression avec discontinuité est proposée pour l’évaluation du crédit d’impôt audiovisuel afin d’analyser l’objectif de localisation française des dépenses de production en mesurant le nombre de jours de tournage sur le sol français des sociétés de production. Cette méthode consiste à profiter de l’existence d’un score de sélection des participants au programme, et de restreindre l’évaluation au voisinage du seuil donnant l’accès au crédit d’impôt afin de mimer une affectation aléatoire des individus dans le programme. Plutôt qu’une évaluation des dispositifs proposés ici à titre illustratif, cette publication vise à exposer des outils encore peu mobilisés pour l’évaluation de politiques culturelles.

L’invention de la prospective culturelle : Textes choisis d’Augustin Girard

Author:
ISBN: 9782111398122 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ce numéro de « Culture Prospective » est une anthologie de plusieurs textes d’Augustin Girard, fondateur du DEPS et observateur avisé de l’économie et la sociologie de la culture en France. Ces onze textes, qui parcourent la seconde moitié du XXème siècle de 1965 à 1997, permettent de découvrir le parcours et les idées d’Augustin Girard mais également de suivre l’évolution de l’activité prospective dans le secteur culturel.

Organisation, processus et structures de la création

Author:
ISBN: 9782111398078 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:50
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les activités de création mettent en avant le talent individuel mais reposent aussi sur des dispositifs et des organisations. L’investigation soutenue par les ministères de la Culture et de l’Industrie a pris la forme d’un séminaire Création à l’École de Paris du management. Les résultats portent d’abord sur les processus de création et la manière dont les activités de création peuvent s’inscrire dans des projets et des entreprises dans un double mouvement de divergence et de convergence. On examine ensuite les liens entre création et structures en examinant comment est géré cet équilibre divergence-convergence et sont assumées des tâches spécifiques comme la gestion de la nécessaire abondance créative et, partant, l’échec de nombre de projets, la détection et la sélection des talents. La création s’en trouve à la fois encadrée en même temps qu’elle peut trouver de nouveaux espaces de développement.

Médiation culturelle : l’enjeu de la gestion des ressources humaines

Authors: --- ---
ISBN: 9782111398948 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au cours des 30 dernières années, les activités de médiation culturelle ont connu un essor continu dans l’ensemble des domaines artistiques et culturels, au sein des institutions et sur les territoires, notamment sous l’impulsion des politiques publiques de la culture, de la ville et de l’emploi. Pour autant, les activités de médiation ne constituent pas aujourd’hui un ensemble homogène ; le métier et les compétences, divers selon les établissements et les secteurs, restent peu reconnus. Au moyen d’une méthode inédite qui se décline sous la forme de 6 configurations professionnelles, l’étude dresse un état des lieux actualisé des situations professionnelles rencontrées (contenus d’activité, statuts d’emploi, conditions d’accès et identités professionnelles) et identifie l’enjeu majeur que constitue la gestion des ressources humaines pour la professionnalisation des activités de médiation.

La gratuité des musées et des monuments : qu’en pensent les publics en France ?

Authors: --- --- --- --- et al.
ISBN: 9782111398818 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La question de la gratuité a engendré de nombreux débats mettant en scène positions des professionnels de la culture, effets sur les volumes mesurés de fréquentation et sur la gestion des musées et des monuments. Une question a été laissée dans l’ombre : celle de la réception des mesures de gratuité par les publics destinataires. L’analyse des représentations de ces mesures, que l’on découvre multiples, contradictoires et peu congruentes avec les idéaux portés par les institutions elles-mêmes, met en évidence toute la subtilité du jeu d’interactions entre mesure tarifaire, compréhension d’une politique culturelle, impact sur les représentations des musées et des monuments et fréquentation de ces lieux. Elle trace de ce fait des pistes de renouvellement du marketing de l’offre des mesures de gratuité, tant en termes de valorisation des contenus culturels proposés que de positionnement, de segmentation et de communication de ces mesures.

Les dépenses culturelles des collectivités territoriales en 2010 : 7,6 milliards d’euros pour la culture

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782111398177 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 2010, les dépenses culturelles des collectivités territoriales (régions, départements, communes de plus de 10 000 habitants et leurs groupements, DOM compris) se sont élevées à 7,6 milliards d’euros soit 118 euros par habitant. Les communes et leurs groupements assument près des trois quarts (73 %) de ces dépenses (respectivement 4,6 milliards et 1 milliard d’euros), les départements 18 % (soit 1,4 milliard) et les régions 9 % (0,7 milliard). Ces dépenses représentent en moyenne une part plus élevée des dépenses totales des communes et de leurs groupements (8,0 % et 7,0 %) que de celles des régions (2,7 %) et des départements (2,1 %). Par rapport à 2006, année de la précédente édition de l’enquête, les dépenses culturelles territoriales ont progressé de près de 10 % soit + 2,3 % par an en France métropolitaine. Progressant quasiment au même rythme que l’inflation (+ 1,4 % par an), les dépenses culturelles des communes ont plutôt stagné en volume, mais le nombre de groupements de communes actifs dans le domaine culturel a progressé et leurs dépenses culturelles ont augmenté de 6 % par an. L’évolution des dépenses culturelles des départements et des régions est légèrement supérieure à l’inflation pour les départements (+ 1,8% par an), plus significative pour les régions (+ 4,5 % par an) et tient surtout à une forte progression en début de période. L’effort culturel des départements et des régions s’est ensuite contracté en raison d’une plus forte progression des dépenses totales, liée aux transferts de compétences. Le soutien à l’expression artistique et aux activités culturelles regroupe près de 60 % des dépenses des communes et de leurs groupements (4,3 milliards d’euros), en grande partie des dépenses de fonctionnement (85 %). Départements et régions se sont investis de manière croissante dans le patrimoine, qui représente 59 % des dépenses culturelles départementales et 23 % des dépenses culturelles régionales en 2010. Plus impliqué dans la gestion souvent directe de services et d’équipements culturels de proximité (bibliothèques, conservatoires et écoles d’art, musées, etc. ), le bloc communal consacre plus de la moitié de ses dépenses culturelles de fonctionnement à la rémunération des personnels, pour près de 2,5 milliards d’euros. Ce sont toutefois les subventions culturelles de fonctionnement qui ont le plus progressé (+ 5 % par an pour les communes métropolitaines entre 2006 et 2010), en particulier au bénéfice des théâtres et des arts plastiques. À l’inverse, les subventions représentent plus de 80 % des dépenses culturelles des régions. Elles soutiennent, pour leur fonctionnement, des bénéficiaires de droit privé, notamment associatifs, et l’effort d’investissement culturel des communes et de leurs groupements.

Le poids économique direct de la culture en 2013

Authors: ---
ISBN: 9782111398191 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 2013, le poids économique direct de la culture, c’est-à-dire la valeur ajoutée de l’ensemble des branches culturelles est de 44 milliards d’euros. Il ne prend pas en compte les retombées économiques indirectes ou induites par la culture comme le tourisme, par exemple. Cela correspond à une part de la culture dans l’ensemble de l’économie de 2,3 %, en légère baisse par rapport à 2012. Contribue à cette baisse relative en 2013 le recul du volume de l’activité dans les branches fortement exposées à la concurrence (architecture, agences de publi- cité, audiovisuel) ainsi que dans les branches de la presse et du livre. Inversement, la part des branches à forte composante non marchande augmente (spectacle vivant, patrimoine), surtout du fait de la hausse de leurs prix. Parmi les branches les plus touchées par la crise en 2013, les branches de l’audiovisuel et les agences de publicité connaissent un retour à la croissance de leur chiffre d’affaires début 2014, contrairement à celles de l’architecture ou des activités photographiques. Par ailleurs, le retournement à la hausse des prix à la production des entreprises d’édition de livres et de revues se confirme.

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Narrow your search

Publisher

Département des études, de la prospective et des statistiques (7)


License

CC by-nc (7)


Language

french (7)