Search results: Found 2

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
L’individu chez Hegel

Authors: ---
ISBN: 9791036201943 Year: DOI: 10.4000/books.enseditions.14784 Language: French
Publisher: ENS Éditions
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

On n’a longtemps connu le nom de Jacques Martin qu’à travers la dédicace par laquelle Louis Althusser lui rendait hommage dans Pour Marx, où il reconnaissait sa dette envers son ami à propos du concept de problématique. Le mémoire de Martin sur Hegel (Remarques sur la notion d’individu dans la philosophie de Hegel), rédigé en 1947 sous la direction de Gaston Bachelard, révèle toute l’importance qu’il eut pour la pensée d’Althusser, mais aussi pour celle de son autre ami à la rue d’Ulm, Michel Foucault. Non seulement le texte de Martin présente une interprétation forte de la philosophie hégélienne, en montrant que Hegel aurait préfiguré, avant Marx, la critique de l’individu bourgeois, mais cette lecture couplée de Hegel et de Marx lui permet de mettre au jour un certain nombre de concepts et de thèmes qui seront déterminants pour la philosophie française des années 1960 : les concepts de problématique et de surdétermination, le thème du transcendantal historique, la critique de la lecture idéaliste de la dialectique hégélienne. Le mémoire de Jacques Martin s’avère ainsi être une pièce essentielle de la genèse de la philosophie française du second xxe siècle. Jacques Martin (1922-1963) est un philosophe français, ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, et proche ami de Louis Althusser et de Michel Foucault. Il a notamment traduit en français L’esprit du christianisme de Hegel (1948, Vrin).

Nouvelles perspectives pour la reconnaissance : Lectures et enquêtes

Authors: --- ---
ISBN: 9791036201691 Year: DOI: 10.4000/books.enseditions.13359 Language: French
Publisher: ENS Éditions
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage offre un état des lieux des théories de la reconnaissance aujourd’hui et une contribution à penser de nouvelles perspectives. Il intègre, d’une part, une discussion relative au paradigme de la reconnaissance et aux cadres théoriques susceptibles d’être mis en œuvre. Il cherche à mesurer, d’autre part, la pertinence et la fécondité de ces théories ainsi que leur potentiel critique dans différents domaines des sciences humaines. Le modèle théorique issu de l’idéalisme allemand et de la Théorie critique se trouve ainsi discuté dans les domaines de la politique, du droit, de l’économie, des études féministes ainsi que dans les théories du travail. Son application est envisagée également dans de nouveaux domaines tels que l’éducation ou l’art. Le concept de reconnaissance est appréhendé de ce fait non seulement du point de vue de sa consistance épistémologique et du point de vue de l’histoire des idées, mais également comme un concept opératoire dans des études de cas ou des situations empiriques. Ce volume fait suite à La « reconnaissance » comme principe de la Théorie critique de Hans-Christoph Schmidt am Busch, dans la même collection. Il s’adresse aux lecteurs et aux lectrices désirant réfléchir sur l’actualité des théories de la reconnaissance en philosophie sociale et dans le domaine de la théorie critique en s’inscrivant dans les perspectives ouvertes par la recherche internationale.

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Narrow your search

Publisher

ENS Éditions (2)


License

OpenEdition Licence for Books (2)


Language

french (2)


Year
From To Submit

2020 (1)

2019 (1)