Search results: Found 7

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Espaces sacrés dans la Méditerranée antique

Authors: ---
ISBN: 9782753555631 DOI: 10.4000/books.pur.45710 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Pour les Anciens, la présence des dieux, mais aussi les rapports entre hommes et dieux, sont construits et contrôlés par les hommes, en étroite relation avec l'espace qui sert de cadre aux pratiques rituelles. La notion d'espace se place alors au centre d'une réflexion sur la construction, dans le monde antique, des identités religieuses. Or, qu'est-ce qui confère à l'espace sa sacralité ? Comment le sacré, entendu à la fois comme puissance religieuse et condition de son exercice autorisé, se nourrit-il d'espace ? Comment la mémoire se projette-t-elle dans l'espace sacré ? Autant de questions qui invitent à prendre en compte ce qui touche à l'organisation sacrale de l'espace, à étudier les mesures prises pour la préservation et le respect du « sacré » (avec les notions d'ordre et de puissance qui lui sont liées) , sans négliger de prendre aussi en considération les gestes et les pratiques, individuelles ou collectives, qui visent à codifier l'espace. La sacralisation de l'espace, privé ou public, à l'échelle d'une collectivité, d'une cité ou d'une région, n'est pas seulement fondée sur des critères physiques, mais aussi symboliques : c'est en explorant ce double ancrage des dispositifs spatiaux du culte et des pratiques rituelles que les auteurs de ce livre ont cherché à croiser, dans le temps long, des approches issues d'aires géographiques variées.

Le Bouclier de Neptune : La politique de défense des bases françaises en Méditerranée (1912-1931)

Author:
ISBN: 9782753560543 DOI: 10.4000/books.pur.92127 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 1912, après plus d'un siècle de différends et alors que la France concentre sa flotte en Méditerranée, la Marine et la Guerre ne parviennent pas à s'entendre pour assurer la défense des côtes. La Grande Guerre, avec ses besoins en artillerie lourde récupérée sur les côtes et la menace sous-marine qui risque d'asphyxier l'Entente, conduit le Parlement à forcer les deux ministères à s'entendre : en 1917, la défense des côtes est confiée à la Marine. Après le traité de Washington (1922) et avec pour priorité la sécurité du bassin méditerranéen menacée par l'Italie présente en Libye et active en Tunisie, la Marine conçoit un programme de défense du littoral. Tirant les leçons des opérations des Dardanelles (1915), ce programme constitue l'un des quatre volets du Statut naval de 1923 présenté à la Chambre par le ministre Flaminius Raiberti. Entraîné par des parlementaires actifs, tels Boussenot, Chappedelaine, Goude ou de Kerguézec, le Parlement soutient la Marine en lui accordant les crédits requis et en la poussant à rationaliser la reconstruction de la défense de ses bases navales. Au début des années 1930, le programme de défense des côtes méditerranéennes est consolidé et son exécution bien entamée. Face à une Italie rivale, voire hostile, la priorité est donnée à la défense des bases de Toulon et Bizerte, armées des ouvrages d'artillerie les plus importants. Ironie de l'histoire, ce sont ces ouvrages contre lesquels eurent à lutter les Alliés lors des débarquements de 1942 et 1944.

Les chemins de la mer : Saint-Tropez : petit port méditerranéen (XVIIe-XVIIIe siècles)

Author:
ISBN: 9782753567269 DOI: 10.4000/books.pur.100437 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Saint-Tropez, « pittoresque port de pêche », « aimable port de cabotage ». Saint- Trop’, « fille de la mer » et station balnéaire internationale… Les clichés et les réalités sont connus qui écrasent un passé maritime réduit aux labels de cité « corsaire » ou « du bailli ». Pourtant Saint-Tropez, petit port d’un complexe portuaire centré sur Marseille, a connu de la fin du XVIIe siècle au début du XIXe siècle, un temps de croissance de l’espace urbain et de la population en réponse au dynamisme de la vie maritime. Plus de la moitié de la population active masculine est alors composée de marins soumis au service des classes sur les vaisseaux du roi. À côté d’une petite pêche côtière aux techniques traditionnelles qui ne mobilise qu’un nombre réduit de travailleurs, des fermiers exploitent des pêcheries fixes ou madragues pour la capture des thons, source de revenus et objets de longs conflits. Toutefois Saint-Tropez est avant tout un port d’armement qui dispose d’une flotte marchande importante – la troisième en nombre et en tonnage de la France méditerranéenne au XVIIIe siècle –, variée et en constant renouvellement, issue de chantiers locaux ou voisins. Ces bâtiments de mer sont mis au service d’un petit cabotage pour approvisionner la cité relativement isolée et distribuer les ressources de terroirs voisins (bois, vin, châtaignes, liège). Les navettes, lignes et circuits établis entre le Languedoc, la Provence, la rivière génoise et la Toscane dessinent les contours de cet espace marchand et rendent compte d’un grouillement le long des rives méditerranéennes. Cependant, si le cabotage de proximité anime le mouvement portuaire, les expéditions vers le Levant demeurent fondamentales. La caravane maritime, forme de tramping dans le bassin oriental de la Méditerranée et vers l’Afrique du nord, donne les impulsions majeures à la vie de la cité, jusqu’à définir le XVIIIe siècle tropézien. Dans ce type de navigation, où se mêlent transport et négoce, les capitaines, colporteurs ou « vagabonds des mers » à l’instar du modèle génois, sont les pivots d’entreprises originales. Ces capitaines aventuriers, qui pratiquent la « cueillette » dans les eaux ottomanes, sont au cœur d’organisations marchandes qui apportent aux sociétés des petits ports d’armement la flexibilité indispensable pour se glisser dans les interstices laissés libres par Marseille. Le cas de Saint-Tropez tend à montrer combien un petit port peut être un observatoire et le miroir des mutations des sociétés littorales et des économies maritimes considérées sur le temps long.

Histoire et nature : Pour une histoire écologique des sociétés méditerranéennes (Antiquité et Moyen-Âge)

Author:
ISBN: 9782753568419 DOI: 10.4000/books.pur.112676 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis la fin du XXe siècle, une succession d'évènements dramatiques a mis sur le devant de la scène les questions touchant au climat, aux risques naturels et à la santé : ouragans et tempêtes, inondations, séismes, tsunamis, éruptions volcaniques, pandémies, épizooties… L'attention qui leur est portée dans la société lance un défi à la communauté scientifique, dont on attend qu'elle éclaire l'opinion au moyen de données précises et fiables. Si les travaux des climatologues, des physiciens et des biologistes aident à comprendre les mécanismes qui sont à l'œuvre dans le fonctionnement de la nature, ils n'apportent des réponses qu'à une partie des interrogations : la dimension historique et sociale des phénomènes étudiés apparaît à peine, alors qu'elle devient primordiale quand il s'agit de raisonner à hauteur d'homme. Il revient donc aux chercheurs en sciences humaines, notamment aux historiens, de combler cette lacune, car ils possèdent en propre l'expertise nécessaire pour exploiter les informations conservées dans la mémoire humaine, et aussi pour appréhender l'impact réel des mouvements de la nature sur la vie des individus et des sociétés. Les auteurs des contributions rassemblées ici se sont approprié des problématiques que leurs disciplines ont longtemps délaissées. Ils l'ont fait dans le respect de leur propre diversité et des prérogatives des autres acteurs de la recherche. Historiens, géographes, philologues, spécialistes des mondes antiques et médiévaux, travaillant entre Byzance et Cordoue et de la Cyrénaïque au Vésuve, ayant accès aux sources dans leur version originale, ils sont réunis autour de la conviction que, non seulement nature et histoire ont à voir ensemble, mais qu'une vision synoptique s'avère nécessaire et que cela concerne également leur horizon disciplinaire.

L’enseignement français en Méditerranée : Les missionnaires et l’Alliance israélite universelle

Author:
ISBN: 9782753567566 DOI: 10.4000/books.pur.103139 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

S’appuyant sur plusieurs réseaux d’écoles, celui des congrégations catholiques puis des missions protestantes, mais également ceux de l’Alliance israélite universelle et de la Mission laïque française, la France cherche à propager un modèle, celui de la mission civilisatrice. Elle parvient ainsi à entretenir ses clientèles dans le Maghreb colonial, au Levant comme dans les marges de l’Empire ottoman. L’ouvrage interroge tout particulièrement la place des communautés juives dans le dispositif scolaire français. Accueillis dans les établissements de l’Alliance israélite, créée à la suite de l’affaire de meurtre rituel survenue à Damas en 1840, les juifs figurent également en nombre dans les autres établissements français, chrétiens comme laïques. L’antisémitisme développé en métropole et dans la société coloniale algérienne est partagé par certains missionnaires. Est-il pour autant propagé dans les écoles des missions catholiques ? Que masque le « Jewish work » revendiqué par les missionnaires protestants dans l’Empire ottoman ou en Perse ? Cet ouvrage vise à croiser les types d’archives, en premier lieu celles de l’Alliance israélite qui offrent une source remarquable à l’historien de l’éducation, afin de mettre à jour les distorsions entre les discours et les stratégies mises en œuvre au sein du réseau scolaire français. Le discours de la « régénération » morale des juifs orientaux par l’école rejoint en fin de compte celui des missionnaires envers les chrétiens d’Orient. Comme la Mission laïque française, l’Alliance israélite offre une éducation qui répond aux standards français et se veut ouverte à tous, juifs et non-juifs, chrétiens et musulmans. Elle oppose un autre modèle à l’enseignement juif traditionnel et éclaire les tensions à l’intérieur des communautés juives. Confrontée successivement à l’ottomanisme, au nationalisme arabe et au sionisme envers lequel elle est supposée hostile, l’Alliance israélite apparaîtrait donc presque comme un sujet banal de cette histoire coloniale française en Méditerranée. Ses écoles, comme celles des autres réseaux missionnaires ou laïcs, en révèlent néanmoins toutes les arcanes, pour ce qu’elles nous apprennent des sociétés méditerranéennes, des relations entre communautés et entre États colonisateurs et peuples colonisés.

Espaces d'échanges en Méditerranée

Author:
ISBN: 9782753502031 9782753531550 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Issu d’un colloque international et pluridisciplinaire organisé à Nantes en juin 2004, cet ouvrage prend pour point de départ le postulat que la Méditerranée antique et médiévale doit être vue comme un espace privilégié d’échanges, de convergences et de ruptures entre les civilisations qui se sont développées le long de ses rivages, Orient et Occident, Nord et Sud. En ce sens, trois espaces emblématiques, le port, la place et le lieu de culte ont été choisis afin de vérifier s’ils ont bien jo...

Minorités et régulations sociales en Méditerranée médiévale

Authors: --- ---
ISBN: 9782753567313 DOI: 10.4000/books.pur.101052 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le thème des minorités n’a émergé que tardivement dans l’historiographie socio-économique, principalement sous la forme des recherches consacrées à la pauvreté ; c’est surtout l’histoire religieuse et culturelle, notamment après les inflexions données par l’anthropologie historique, qui, plus récemment, a repris les dossiers des déviances religieuses et des exclusions. Pour les temps médiévaux, surtout à partir de la « révolution grégorienne », l’accent est mis surtout sur le facteur religieux, comme élément discriminatoire majeur opposant l’ecclesia des fidèles à des groupes déviants numériquement minoritaires. Comme son titre l’indique, ce volume entend diversifier les approches, par une forte intégration des modèles sociologiques, en envisageant les processus d’exclusion comme des mécanismes indispensables à la construction des sociétés ; les groupes « minoritaires » (et pas forcément au sens numérique) issus de ces processus ne sont que l’institutionnalisation de positionnements sociaux : à côté du volontarisme politique – évident quand on étudie ces groupes pour eux-mêmes – qui se caractérise par des « mesures d’exception » discriminatoires, il nous semble qu’il existe des « effets de système » conduisant les régulations sociales ordinaires à inférioriser jusqu’à des pans entiers du corps social, par rapport à un système de valeurs exigeant et élitiste. Ainsi, les femmes, les cadets de famille, les indigènes soumis à des processus de conquête militaire et même les paysans doivent être intégrés dans notre analyse, au même titre que les Juifs ou les hérétiques. Mais tout n’est pas noir avant l’invention de la citoyenneté de masse. À l’échelle locale, essentielle aux temps médiévaux, les communautés d’habitants fonctionnent assez bien comme machines à intégrer. Et la tolérance sociale s’oppose à l’intolérance idéologique, dans des rapports complexes avec les processus d’exclusion eux-mêmes. Une autre originalité de ce livre est d’associer presque à égalité, dans le cadre de la Méditerranée médiévale, les zones de culture arabo-musulmane et celles de culture latino-chrétienne, dans une perspective comparative que nous pensons fructueuse.

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Narrow your search

Publisher

Presses universitaires de Rennes (7)


License

OpenEdition Licence for Books (6)

OpenEdition licence for Books (1)


Language

french (7)


Year
From To Submit

2006 (1)

-->