Search results: Found 7

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Vichy et la famille : Réalités et faux-semblants d'une politique publique

Author:
ISBN: 9782753566552 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Que savons-nous de la politique familiale entreprise sous Vichy ? Dans l’affichage officiel du régime, la famille est placée au premier rang des priorités politiques, présentée comme l’objet d’un programme d’action de grande ampleur et mobilisant l’ensemble des forces gouvernementales derrière le maréchal Pétain. Cette action familiale constituerait le principal succès de l’État français. Cette image, véhiculée par une importante propagande, a durablement marqué les travaux consacrés à la période. Or elle est loin de la réalité historique. Fondé sur des archives publiques et privées inédites, cet ouvrage met à jour les faux-semblants d’un système qui tente de dissimuler non seulement les nombreuses contradictions au sein de l’appareil d’État et les entraves à l’élaboration d’une politique publique cohérente mais également les menaces sur le fonctionnement même de son administration familiale et les échecs de ses projets familiaux, le recours massif aux finances privées comme l’utilisation des forces extra-étatiques. Pour lever ce voile, Christophe Capuano ouvre et analyse la « boîte noire » de l’État, explore l’entrelacs des relations entre les acteurs étatiques et le champ associatif. Il s’interroge aussi sur la diversité des expériences et pratiques dans les territoires, qu’il s’agisse des zones occupée, non occupée ou réservée – un espace particulièrement compartimenté étant étudié à cette fin, la Bourgogne et la Franche-Comté. Ainsi mises à nu, quelles réalités se dévoilent alors ? Quel sens prend désormais l’action familiale menée sous Vichy ? C’est tout l’enjeu du livre qui analyse cette politique publique en construction.

Agir-en-réseau : Modèle d'action ou catégorie d'analyse ?

Authors: ---
ISBN: 9782753562639 DOI: 10.4000/books.pur.70677 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Que signifie ce nouvel impératif « agir-en-réseau » ? Quelle est l'utilité de la notion de réseau pour l'action collective : est-ce une notion pour guider l'action ou pour mieux l'analyser ? Le livre déploie un panorama de réponses, à travers les analyses de sociologues, de politologues, d'historiens et d'anthropologues qui tentent de clarifier en quoi cette notion est utile, à travers une étude de cas, dans des domaines très variés : altermondialistes, promoteurs du budget participatif, libertaires, environnementalistes, clientèles ethniques, factions politiques pré-démocratiques, nébuleuse anarchiste, théologie de la libération, mouvance de la gauche non communiste, universitaires, (ex-)guérilleros ou migrants. La plupart des exemples sont issus de l'Amérique latine mais ils sont tous traités de manière à contribuer à une réflexion collective qui dépasse tout ancrage continental. La première idée est de susciter une réflexion collective sur l'usage que nous faisons de cette notion de « réseau » dont la définition précise, les présupposés, et les exigences méthodologiques sont le plus souvent laissés dans le flou. La seconde idée est de dépasser l'opposition entre, d'une part, un usage « dur » de la notion correspondant à une « network analysis » en générale très formalisée et peu centrée sur l'action collective stratégique (une catégorie d'analyse), et d'autre part, un usage « idéologique » qui serait une simple reprise par les chercheurs des termes utilisés par les acteurs eux-mêmes lorsqu'ils évoquent leur expérience (un modèle d'action). Le livre ouvre une voie vers un usage compréhensif et réflexif de la notion de réseau dans l'analyse de l'action collective.

Changer la prison : Rôles et enjeux parlementaires

Author:
ISBN: 9782753562936 DOI: 10.4000/books.pur.73701 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Surpopulation en maisons d'arrêt, suicides de détenus, témoignages sur les dysfonctionnements de l'institution pénitentiaire, échec de la prévention de la récidive : la prison est un sujet récurrent dans les médias. En 2009, une loi pénitentiaire a été votée, sous l'égide de deux ministres de la justice successifs. Si les sujets carcéraux sont aujourd'hui pleinement intégrés dans les préoccupations politiques et journalistiques, ils sont longtemps restés confinés dans des espaces de traitement discrets, régulés par l'administration pénitentiaire. Avec un focus particulier sur le rôle du Parlement français, l'objectif de cet ouvrage est de retracer les processus qui ont contribué à faire de la prison un sujet politico-médiatique et des droits des personnes détenues un objet de loi. Quelles sont les conditions de constitution d'une situation donnée en problème public et politique ? Quelles peuvent être les contributions du Parlement à l'action publique, au-delà de la seule activité législative ? À partir de l'analyse du cas de la politique pénitentiaire depuis 1945, il s'agit de mettre au jour le rôle du Parlement dans la réforme d'un secteur d'action publique relativement fermé et de montrer comment la mobilisation de députés et sénateurs peut contribuer à en redéfinir les problématisations, à redessiner les contours de son réseau d'intervenants et à susciter des changements dans son traitement.

Militants catholiques de l'Ouest

Author:
ISBN: 9782868479624 9782753525672 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:19:00
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La notion de « militant » fait partie de la vision la plus traditionnelle de l’Église, même si la banalisation du terme est relativement récente et doit beaucoup à l’action catholique telle qu’elle s’est organisée au XXe siècle. Elle acquiert en France une connotation institutionnelle dans l’entre-deux-guerres, sous le pontificat de Pie XI (1922-1939), époque à laquelle s’impose la spécialisation c’est-à-dire, selon l’expression devenue consacrée mais bien antérieure, l’« apostolat du milieu ...

Un officier français dans la guerre d’Espagne : Carrière et écrits d’Henri Morel (1919-1944)

Author:
ISBN: 9782753566767 DOI: 10.4000/books.pur.123936 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ancien élève de l’École normale supérieure engagé dans les cadres de l’armée d’active au cours de la Première Guerre mondiale, Henri Morel apparaît d’emblée comme un personnage paradoxal. Dans les années d’après-guerre, marqué par quatre ans passés sur le front, il s’ouvre aux idées de l’Action française et remet en cause le système de la nation armée dans des articles originaux. « Analyste » au 2e bureau de l’état-major de l’armée puis attaché militaire près de l’ambassade de France en Espagne au premier jour de la guerre civile, le lieutenant-colonel Morel détonne par ses opinions antifascistes. En 1938, il suggère au président du Conseil, Léon Blum, d’intervenir militairement en faveur des républicains espagnols et s’oppose au haut commandement de l’armée française dans sa grande majorité favorable au général Franco. Lors de la Seconde Guerre mondiale, Henri Morel est l’un des rares officiers à suivre le général de Lattre de Tassigny, lorsque celui-ci tente de résister à l’invasion de la zone libre par les troupes allemandes. Arrêté puis déporté en Allemagne en juillet 1944, il meurt au camp de Neuengamme. Cet ouvrage retrace la carrière d’un officier atypique dont les analyses sur la guerre d’Espagne se sont souvent avérées d’une surprenante justesse. Entre juillet 1936 et mars 1939, il s’est notamment employé à démontrer que les interventions italienne et allemande aux côtés des nationalistes espagnols présentaient un risque imminent pour la France.

Le peuplement comme politiques

Authors: --- ---
ISBN: 9782753564008 DOI: 10.4000/books.pur.59815 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

« Peuplement »... Au premier abord, la notion semble évoquer des temps révolus, où des États en formation ou en expansion s’employaient à peupler des territoires considérés comme « vides » ou dont la population était jugée inadaptée, justifiant ainsi leur colonisation. La notion a pourtant refait surface ces vingt dernières années en France, pour qualifier l’action des pouvoirs publics visant à intervenir sur la répartition spatiale de populations, en fonction de certaines de leurs caractéristiques sociales, ethniques, religieuses, ou autres, réelles ou présumées. Le propos de ce livre est d’abord d’interroger la manière dont cette question du peuplement a été historiquement construite comme enjeu de l’action publique – et tout particulièrement de l’action publique urbaine –, dans des contextes sociaux singuliers, qu’ils soient ouvertement conflictuels ou apparemment pacifiés, qu’ils renvoient à des régimes démocratiques ou autoritaires. La diversité des terrains explorés témoigne de ce parti pris : diversité dans l’espace d’abord – des confins kurdes de l’État turc aux quartiers de Londres et Paris, d’Ho Chi Minh Ville aux agglomérations lyonnaise ou dunkerquoise, de l’Algérie coloniale jusqu’en Israël – ; diversité dans le temps ensuite, du XIXe siècle des entreprises coloniales françaises jusqu’aux politiques de rénovation urbaine du début du XXIe siècle. Quatre thématiques structurent le propos : celle du gouvernement des populations par leur répartition dans l’espace, celle des entreprises de catégorisation des groupes sociaux inhérentes aux objectifs de peuplement, celle des instruments inventés pour concrétiser ces objectifs et, enfin, celle des modalités de politisation et de dépolitisation de ces enjeux, à la fois omniprésents et souvent éludés ou euphémisés. Ces perspectives constituent autant de propositions, non exclusives les unes des autres, pour une analyse du peuplement comme politique(s).

L'éducation spécialisée en Bretagne, 1944-1984

Author:
ISBN: 9782753505230 9782753530287 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les premières formes de décentralisation de l’action sociale, sur le terrain de la prise en charge de l’enfance inadaptée, remontent au régime de Vichy. Créées à partir de 1943 et maintenues à la Libération, des associations régionales pour la sauvegarde de l’enfance et l’adolescence (ARSEA) au statut ambigu - ni tout à fait publiques ni tout à fait privées - vont être chargées de gérer et de fédérer tout un ensemble protéiforme d’associations et d’œuvres peu habituées à se concerter et à s’e...

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Narrow your search

Publisher

Presses universitaires de Rennes (7)


License

OpenEdition Licence for Books (5)

OpenEdition licence for Books (2)


Language

french (7)


Year
From To Submit

2008 (1)

2004 (1)