Search results: Found 6

Listing 1 - 6 of 6
Sort by
Notables des colonies : Une élite de circonstance en Tunisie et au Maroc (1881-1939)

Author:
ISBN: 9782753566699 DOI: 10.4000/books.pur.123078 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Qu’est-ce qu’un notable colonial ? Quels sont ces Français qui, sous l’égide de l’administration, exercèrent leur influence dans les protectorats tunisien et marocain jusqu’à la veille de la Seconde Guerre mondiale ? Comment caractériser et éclairer les rapports de force et de pouvoir qui se nouèrent, de la fin du XIXe siècle à la fin des années 1930, entre une communauté expatriée et une administration d’importation à l’intérieur d’un espace touché par l’expansion coloniale ? Élus ou désignés, citadins ou ruraux, des Français s’impliquèrent dans la vie publique et la gestion économique de la Tunisie et du Maroc. Ils étaient propriétaires agricoles, avocats, entrepreneurs, journalistes ou négociants ; autour des Résidents et des fonctionnaires coloniaux, ils constituèrent un pilier incontournable du système colonial. Pour dessiner les contours de ces figures disparues, David Lambert explore les dimensions du concept de notable, qu’il construit sans s’interdire ni intrusions fécondes dans le champ des sciences humaines ni parallèles avec d’autres périodes historiques. Il parcourt ensuite les archives françaises, tunisiennes et marocaines à la recherche des traces de cette catégorie sociale méconnue mais essentielle pour comprendre le fonctionnement des protectorats d’Afrique du Nord. L’ouvrage de David Lambert apporte une contribution importante à une histoire comparée de l’expansion coloniale européenne et participe à l’élaboration d’une meilleure connaissance des rouages des sociétés en situation coloniale.

Administrer les provinces de la République romaine

Authors: ---
ISBN: 9782753567122 DOI: 10.4000/books.pur.110684 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le colloque qui s'est tenu à Nancy en juin 2009 a réuni des spécialistes de différentes disciplines qui, par l'étude des textes littéraires, des inscriptions et des papyrus, ont confronté leur point de vue sur l'administration des provinces et autres espaces dépendants de la République romaine. Après une préface et une introduction replaçant le sujet dans une perspective historiographique, des dossiers aussi controversés que les règlements législatifs provinciaux ou la mise en place de la fiscalité provinciale ont été repris à la lumière des exemples significatifs de l'Asie et des Hispanies, pour les replacer dans le cadre plus général de l'Empire. Certaines des modalités de la dialectique gouverneur/Sénat et peuple de Rome, telles les lois comitiales, la profectio et la question de la prorogation des préteurs, et les échanges épistolaires entre les gouverneurs et le Sénat ont pu être précisés. La principale mission administrative du gouverneur, rendre la justice, a fait l'objet d'une mise au point d'après l'ensemble du corpus cicéronien. Enfin la mise en place des premiers recensements provinciaux a été étudiée grâce à l'analyse des structures provinciales. Ce colloque apporte également deux regards originaux : est décrit le cas de l'Égypte, où l'on peut lire les traces de la présence romaine dans l'espace non provincialisé qu'est le royaume-client ; les textes de Diodore de Sicile et d'Appien permettent de présenter la vision de deux provinciaux de culture grecque face aux réalités de la domination romaine, à travers leurs propos sur les gouverneurs d'époque républicaine. Cette rencontre aura par conséquent permis une mise au point fructueuse sur la gouvernance de l'empire romain d'époque républicaine, qui tient compte des dernières avancées de la recherche française et internationale.

La Maison de Salomon : Histoire du patronage scientifique et technique en France et en Angleterre au xviie siècle

Author:
ISBN: 9782753555815 DOI: 10.4000/books.pur.46944 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La Maison de Salomon est le nom que donne l'homme d'État anglais Francis Bacon à l'institution imaginaire décrite dans son récit utopique La Nouvelle Atlantide : une confrérie dont les membres s'efforcent de mettre les sciences, les inventions et les techniques au service du bien commun. L'idée est puissamment mobilisatrice et constitue l'un des moteurs, quelques décennies plus tard, de la création des académies scientifiques française et anglaise. Mais cette « maison » existe déjà quand paraît en 1627 l'utopie baconienne. Elle est constituée de tous ceux, inventeurs, professeurs, fabricants d'instruments mathématiques, libraires spécialisés ou ingénieurs qui font des sciences et techniques leur occupation. Comment vivre de son savoir lorsqu'on n'était pas gentilhomme comme Descartes ? Quelles opportunités se présentaient à ceux qui, de part et d'autre de la Manche, cultivaient les sciences et les techniques ? Quelle place leur réservaient des sociétés d'Ancien Régime qu'on croit souvent, avec quelque raison, rétives ou étrangères à la rationalité scientifique moderne ? Comment et par qui ces hommes étaient-ils protégés ? Loin de l'image classique du mécénat aristocratique et royal, cette enquête montre que le patronage dont ils bénéficiaient revêtait bien des aspects et mobilisait de nombreux mécènes au petit pied, dans l'administration monarchique et ailleurs. En revenant sur les carrières de dizaines de savants et techniciens français et anglais du xviie siècle, cet ouvrage éclaire ainsi des aspects méconnus de la formation de l'État moderne et de l'émergence de la science expérimentale.

La comptabilité publique en Europe : 1500-1850

Authors: ---
ISBN: 9782753567894 DOI: 10.4000/books.pur.107223 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ce livre est l'un des premiers à présenter une histoire comparée du contrôle et de la comptabilité publique dans l'Europe des États modernes. Il l'aborde sans a priori, ni sur les « carences » (la diversité des caisses, la multiplicité des ordonnateurs, l'absence d'unité des comptes, la puissance des intermédiaires financiers, le principe du secret, la méconnaissance des avantages de la comptabilité marchande, l'ignorance du concept de « valeur »…), ni sur les « avancées » (développement des chambres des comptes, maîtrise comptable de la dette, élaboration de règles universelles, formation de modèles comptables et de modèles de gestion publique…) traditionnellement mises en avant à propos de l'ancienne gestion pratiquée par les organisations étatiques. Structuré en quatre grandes parties (la documentation comptable et ses enjeux, les comptes et la formation de l'état territorial, l'élaboration de systèmes comptables et la construction des savoirs) il dégage des résultats décisifs sur les finalités et l'efficacité des comptes, les techniques comptables et les hybridations culturelles à travers l'Europe jusqu'à la formation des grands règlements normatifs du milieu du XIXe siècle.

L’État et l’entreprise : Une histoire de la normalisation comptable et fiscale à la française

Author:
ISBN: 9782753568037 DOI: 10.4000/books.pur.108245 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Quand, comment et pourquoi les entreprises privées ont-elles accepté de se plier à des normes pour tenir leurs comptes ? La question mérite d’autant plus d’être posée que ces normes sont définies hors des cercles patronaux, par un État dont ils ne cessent de dénoncer l’emprise, par le fisc dont ils se défient et par une profession comptable qu’ils méprisent longtemps. Quels arguments ont donc convaincu les dirigeants politiques français et les organisations patronales de la nécessité de sacrifier une partie de l’autonomie de l’entreprise privée ? Dans quelle mesure cette normalisation a-t-elle facilité la gestion des affaires et favorisé la connaissance des activités économiques ? L’auteure explique cette conversion en précisant ses étapes entre la Première Guerre mondiale et le début de la Ve République. Détaillant le processus d’introduction progressive des représentations chiffrées chez un certain nombre d’acteurs (une nébuleuse calculatrice qui devient réseau) déterminés à comprendre et à encadrer la réalité économique, elle décrit le passage de la « France des mots » à la « France des chiffres ». Le processus examiné traverse les clivages et bouscule la chronologie économique et politique de la France contemporaine. Il s’appuie sur une succession de compromis politiques entre trois entités souvent antagonistes : l’État et ses représentants engagés dans la mise en place d’une fiscalité moderne, les organisations patronales cherchant à limiter les prélèvements fiscaux, la profession comptable désireuse de s’affirmer. Sa lenteur, ses implications et ses limites constituent de véritables marqueurs de la modernisation économique. Définis par Vichy, le premier plan comptable général et l’ordre des experts comptables et des comptables agréés survivent à la Libération. La « normalisation à la française » est enclenchée mais il faut d’abord attendre la fin de la IVe République pour que les autorités politiques décident de l’imposer, puis le début de la Ve République pour que l’obligation soit effective. Le décret de 1965 prescrit de se conformer au plan comptable général pour déclarer ses bénéfices. Malgré les résistances patronales qui retardent la généralisation des plans professionnels jusqu’au milieu des années 1970, le processus est devenu irréversible.

Rome et l’Occident : Gouverner l’Empire (IIe siècle av. J.-C. - IIe siècle ap. J.-C.)

Author:
ISBN: 9782753566903 DOI: 10.4000/books.pur.124476 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage collectif étudie les relations multiformes qui se sont établies entre Rome et l’Occident depuis la création des provinces d’Hispanie en 197 av. J.-C. jusqu’à la mort de l’empereur Commode en 192 ap. J.-C. L’espace pris en considération comprend les îles de la Méditerranée occidentale (Sicile, Sardaigne, Corse), la péninsule Ibérique, la Gaule (Cisalpine exclue), la Germanie, les Alpes (provinces alpestres, Rhétie) et la Bretagne romaine. Au cœur des questionnements se trouve le mode de fonctionnement de l’Empire romain. La longue durée retenue – près de quatre siècles – permet de mieux saisir les évolutions qui se manifestèrent dans les régions occidentales en relation avec la conquête romaine et à sa suite, mais aussi les continuités que le passage de la République à l’Empire ne fit pas disparaître. Frédéric Hurlet a réuni une équipe internationale de chercheurs français, allemands et anglo-saxons. Dix-huit contributions ont été rassemblées pour analyser les différents aspects de l’emprise de Rome sur l’Occident dans une perspective qui mêle les approches thématiques et géographiques. Le manuel est divisé en deux parties. La première étudie les structures qui permirent à l’Empire romain de dominer un aussi vaste espace. On y trouve des synthèses sur la loi provinciale, les gouverneurs, l’armée, la circulation des hommes et de l’information, la fiscalité, le cens, l’exercice de la justice et la monnaie. La seconde partie adopte une perspective géographique en étudiant différentes régions de l’Occident dans leurs relations avec Rome. Quatre thématiques principales y sont développées : des synthèses régionales (Lusitanie, Trois Gaules), le statut des cités et des personnes (Gaules), la cité comme cellule de base de l’Empire (Bretagne, Germanie, Rhétie) et la religion (Germanie, Bretagne).

Listing 1 - 6 of 6
Sort by
Narrow your search

Publisher

Presses universitaires de Rennes (6)


License

OpenEdition Licence for Books (6)


Language

french (6)