Search results: Found 3

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Le département de l’Eure sous le Directoire

Author:
ISBN: 9791024011332 DOI: 10.4000/books.purh.5654 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rouen et du Havre
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:49
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Après la Terreur, Incroyables et Merveilleuses tenaient le haut du pavé à Paris, formant une société frivole, dominée par une minorité de parvenus enrichis trop vite. Mais qu’en était-il en province et particulièrement en Normandie entre 1794 et 1800 ? Proche de Paris, le département de l’Eure allait-il se reconnaître dans le régime institué par la Constitution de l'an III ? Héritier des sociétés populaires, le jacobinisme, appuyé par les deux frères Lindet, conventionnels montagnards originaires de Bernay, était-il en mesure de peser sur la vie politique locale ? L’Eure, se trouvant aussi, par les cantons bocagers du pays d’Ouche, en limite de l’Ouest rebelle et chouan de la Normandie orientale, fut affecté par la chouannerie normande, relayée par le brigandage des « chauffeurs » de la bande à Robillard. L’administration du département et le commissaire Crochon durent faire face à cette « malveillance ». Tâche rendue d’autant plus difficile qu’entre l’an IV et l'an VIII, leur « républicanisme » était contesté par les néo-jacobins qui se réunissaient au sein des cercles constitutionnels et s’exprimaient dans le Bulletin de l’Eure du journaliste Touquet. Parallèlement à leurs constants efforts pour assurer le maintien de l’ordre, les administrateurs départementaux, s’appuyant sur les municipalités de canton, cherchèrent à développer une culture républicaine, soutenant notamment les efforts de Rever pour faire de l’école centrale d’Évreux un établissement scolaire innovant sur le plan pédagogique. Il fallait également organiser de fréquentes fêtes civiques et encourager les cultes révolutionnaires pour concurrencer un catholicisme en crise, dans un diocèse où le clergé constitutionnel, désemparé par l’abdication de l’évêque Lindet, tentait néanmoins de se réorganiser. Cet ouvrage présente les mutations intervenues dans le département entre Thermidor et Brumaire. À travers l’exemple de l’Eure, il s’agit de montrer que le Directoire, ce régime mal-aimé, a toutefois présenté certaines innovations, contribuant à préparer les futures expériences républicaines de la France du xixe siècle.

Lemonnier, un peintre en révolution

Author:
ISBN: 9791024010953 DOI: 10.4000/books.purh.6497 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rouen et du Havre
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:49
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage s'attache à suivre la longue et riche trajectoire d'Aniect Charles Gabriel Lemonnier. 1743-1824, né à Rouen, peintre reconnu et comblé d'honneurs. Son parcours a légué au public un remarquable éventail de réalisations. L'artiste devint homme de terrain, acteur au sein des débats essentiels de la Révolution française sur la conservation, la restauration, l'exposition, la finalité des œuvres, les vertus civiques et pédagogiques de l'art, sur son passage du domaine du privé à la responsabilité publique et politique. Il peut revendiquer sa juste part dans la création du Musée de Rouen, témoin de son intérêt à saisir et à renforcer l'imbrication des relations nationales et locales. Artiste-miroir de son époque, aujourd'hui parfaitement méconnu et oublié des Rouennais. son intégration à un monde en mutation a construit cet homme aux facettes multiples. De la sorte qu'il fut aussi artiste-reflet de tous ceux qui. au moment où les structures artistiques volaient en éclats, ont su proposer, inventer des formes et des cadres nouveaux. Ils se sont "révolutionnés" en assumant les contradictions de leur époque ainsi que leurs rivalités personnelles. Ils ont agi dans et sur un monde en transformation en le balisant, en raccompagnant, sans rejeter le passé. L'individualité d'un Lemonnier. discret, tenace et efficace, est exemplaire de ces artistes/relais culturels qui mirent en place des normes porteuses et empreintes de toutes les nouveautés, les interrogations et les contradictions de leur époque.

Révolution et sociabilité en Normandie au tournant des xviiie et xixe siècles : 6 000 francs-maçons de 1740 à 1830

Author:
ISBN: 9791024011097 DOI: 10.4000/books.purh.8218 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rouen et du Havre
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:49
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Franc-maçonnerie et Révolution ont permis, depuis le classement des sources maçonniques déposées à la Bibliothèque Nationale par Alain Le Bihan il y a plus de trente ans, de mener de nombreuses études fondées sur une approche positiviste. Détruisant progressivement les thèses qui, derrière des oripeaux renouvelés, visaient à faire des loges et des maçons des acteurs portant culture et pratiques révolutionnaires, les recherches successives ont souvent montré que cette forme de sociabilité subissait plus les événements qu'elle ne les infléchissait. Il était cependant devenu nécessaire de dépasser ce constat pour tenter de saisir les temps et les formes de la transformation rencontrée par la franc-maçonnerie durant la période révolutionnaire. En plaçant 1789 au cœur de sa trame chronologique, c'est l'objectif que s'est fixé cette étude. Située dans le cadre d'une province vaste et peuplée où le "fait maçonnique" toucha près de 6000 francs-maçons rassemblés dans plus de cent loges et chapitres de hauts grades, la recherche, menée à partir de la constitution d'un vaste fichier informatisé, analyse la formation du réseau maçonnique puis met en lumière destins collectifs et individuels. La sociabilité maçonnique apparaît alors comme un large espace de socialisation qui, au xviiie siècle, reflète, dans ses structures sociologiques profondes, les tensions minant la société d'Ordres. Investie par le politique, se détachant progressivement du cordon du catholicisme, elle devient au fil du temps, notamment par le canal philanthropique qui fonde son identité originelle et permet l'affirmation progressive de son rayonnement vers le monde extérieur, un espace culturel profondément transformé. À partir de la réaction Ultra, les loges normandes peuvent ainsi résolument s'intégrer dans la nébuleuse des "cercles" et les hommes qui la fréquentent montrer, pour la plupart, une sensibilité caractérisée par l'adhésion au libéralisme politique. La franc-maçonnerie, parce qu'elle fut radicalement transformée par l'événement révolutionnaire, est alors prête à participer aux grandes batailles politiques et culturelles qui jalonneront son histoire à partir de 1848.

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Narrow your search

Publisher

Presses universitaires de Rouen et du Havre (3)


License

OpenEdition Licence for Books (3)


Language

french (3)