Search results: Found 3

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
La grande pitié des monuments de France : André Malraux : Débats parlementaires (1960/1968)

Authors: ---
ISBN: 9782757421871 DOI: 10.4000/books.septentrion.50290 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Constante de l’œuvre et de la pensée de Malraux, l’architecture est aujourd’hui encore curieusement négligée. Qui se souvient des discours du ministre des Affaires culturelles en faveur des monuments historiques et des lois votées sous son impulsion, qui ont changé pour longtemps l’aspect de nos villes ? Oubli ou injustice, la chose est d’autant plus troublante qu’à en croire Malraux sa première réflexion sur l’art est née au spectacle du Sphinx, en partie enseveli sous le sable... Qu’il s’agisse de choisir les monuments à restaurer, délimiter le périmètre de protection ou déterminer le rôle de l’État en matière de sauvegarde du patrimoine, les questions abordées à l’Assemblée nationale et au Sénat n’ont guère perdu de leur actualité. À travers les enjeux politiques, financiers, esthétiques ou éthiques liés à la restauration des monuments, les débats parlementaires rassemblés dans ce volume offrent un nouveau repère dans ce qu’on a appelé « l’invention de la politique culturelle » française. Non sans ironie, puisque celui qui va laisser son nom à la loi du 4 août 1962 sur les « secteurs sauvegardés » avait été placé sous mandat d’arrêt en 1924 pour vol de statues et bris de bas-reliefs au temple cambodgien de Banteaï-Srey ! On ne plaidera pas pour autant la péripétie, préférant voir là deux versions d’un seul et même caprice d’enfant... Goût de l’outrage ? Assurément, non. Il ne s’agit, en somme, que d’une invitation à suivre Malraux lui-même. Qui ne voit en effet qu’à l’approche de tout monument – temple khmer, cathédrale de Reims ou château de Chambord – une seule démarche est possible, toujours la même, invariablement, celle de l’enfant. Juste rappel d’une leçon des Antimémoires qu’on avait pu croire oubliée : on dirait qu’ici non plus « il n’y a pas de grandes personnes ». Ainsi va l’enfance : la croit-on passée, qu’elle nous met aussitôt à son pas.

La grande pitié des églises de France : Texte introduit et établi par Michel Leymarie et Michela Passini

Author:
ISBN: 9782757421697 DOI: 10.4000/books.septentrion.47021 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:52
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

De 1910 à 1914, Barrès mène campagne pour la défense des églises menacées de ruine. La loi de Séparation de 1905 a des lacunes, le Pape refuse la constitution d’associations cultuelles, le patrimoine religieux français est en péril. L’antidreyfusard du tournant du siècle dépasse ici ses engagements antérieurs et le seul combat clérical. Avec des hommes politiques de différents bords, des artistes, des critiques et des historiens de l’art, il œuvre à une prise de conscience de l’opinion publique et à un amendement de la loi. N’excluant aucun des divers héritages qui ont façonné l’histoire de la France, Barrès considère les édifices religieux d’abord comme un « trésor national » qui constitue « la belle chaîne de l’art français » et doit, à ce titre, être préservé. C’est pourquoi il propose le classement global de toutes les églises - y compris les modestes églises de village - bâties avant 1800. Au musée, institution qui, selon lui, déracine, il préfère le patrimoine agissant in situ, qui incarne de manière concrète et immédiate la continuité historique de la nation et permet une adhésion de sentiment. La grande pitié des églises de France, texte hybride et original - fait de débats parlementaires, dialogues, lettres ouvertes, articles, méditations métaphysiques -, est le journal d’une campagne réussie qui a contribué au vote de la loi de 1913 sur les monuments historiques. Œuvre souvent citée et pourtant mal connue, elle marque la naissance d’une conscience patrimoniale nouvelle.

Le Service éducatif des Archives nationales : Par chemins de traverse

Authors: --- ---
ISBN: 9782757418604 DOI: 10.4000/books.septentrion.18124 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: Education
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:52
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Situées dans le cœur historique du Marais à Paris, les Archives nationales conservent les documents qui émanent des organes centraux de l'État, du viie siècle jusqu'à l'époque contemporaine. Dotées, en 1867, d'un musée destiné à faire connaître au grand public l'histoire de France, les Archives nationales ont bénéficié, sous l'impulsion de l'archiviste Charles Braibant et de l'historienne Régine Pernoud, de la création du premier Service éducatif d'archives. Le Service éducatif des Archives nationales accueille, depuis, élèves et enseignants, dans le cadre de dispositifs destinés à leur faire découvrir le patrimoine national écrit, tout en favorisant l'interdisciplinarité, voire la transdisciplinarité. Souvent pionnier en terme de valorisation culturelle et pédagogique, il entend, par cet ouvrage, mettre le résultat de ses pratiques et de ses réflexions à la disposition des étudiants et des acteurs de l'enseignement et de la culture. Élaboré en lien étroit avec des responsables et des personnels des services de conservation, de valorisation ou d'autres acteurs de l'éducation, il attire l'attention sur les pratiques pédagogiques les plus à même de répondre à la préoccupation fondatrice qui a présidé à sa création : mettre les élèves en contact direct avec une source essentielle de l'écriture de l'Histoire.

Listing 1 - 3 of 3
Sort by
Narrow your search

Publisher

Presses universitaires du Septentrion (3)


License

OpenEdition Licence for Books (3)


Language

french (3)