Search results: Found 5

Listing 1 - 5 of 5
Sort by
Antiquitez du Havre de Grâce : Une histoire inédite écrite en 1711

Authors: --- ---
ISBN: 9791024010663 Year: DOI: 10.4000/books.purh.3266 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rouen et du Havre
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:49
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Écrites par le mercier Jean Laignel en 1711, poursuivies jusqu’en 1738 par un capitaine de navire, un cordonnier, un avocat et un abbé sonneur de cloches, ces Antiquitez du Havre de Grâce constituent une histoire du Havre depuis sa fondation, puisée aux meilleures sources d’archives de l’époque. Bien qu’anonyme, cette histoire fut reconnue pour sa fiabilité et son exactitude par les Havrais pendant plus d’un siècle. Hervé Chabannes et Dominique Rouet publient ici non seulement le texte dans sa langue originale, mais aussi ses variantes, continuations, ainsi que les plans originaux inédits. Ce texte fondamental pour l’historiographie havraise est précédé d’une présentation historique et de l’enquête qui a permis de retrouver les manuscrits et d’identifier les auteurs restés dans l’anonymat depuis 300 ans.

Keywords

Le Havre --- historiographie

Ombres de Thucydide : La réception de l’historien depuis l’Antiquité jusqu’au début du xxe siècle

Authors: --- ---
ISBN: 9782356132826 Year: DOI: 10.4000/books.ausonius.2285 Language: French
Publisher: Ausonius Éditions
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:23
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Durant toute l’Antiquité, l’historien Thucydide a constitué une référence obligée et un modèle qui a inspiré nombre de continuateurs et d’imitateurs, en milieu grec et à Rome, que ce soit pour sa méthode ou pour les caractéristiques formelles de son œuvre. Cet engouement, qui a perduré jusqu’au Moyen Âge byzantin et ne s’est pas démenti à la Renaissance, redouble à partir du xviiie siècle, au moment où l’histoire se construit comme « science » : la Guerre du Péloponnèse devient alors le paradigme de l’histoire « véritable », rationaliste et positiviste. C’est aussi au xviiie siècle que se construit une certaine image de l’Athènes classique, largement tributaire de la vision qu’en donne Thucydide. Cependant, depuis quelques années, l’héritage documentaire auquel son nom est attaché se voit de plus en plus contesté par les historiens et les archéologues spécialistes de cette période. La fortune de Thucydide, les modalités de sa réception ont donc varié selon les époques, et ce sont ces fluctuations qu’il a paru nécessaire d’étudier sur la longue durée, de manière aussi exhaustive que possible, en croisant les points de vue disciplinaires.

Claude de Seyssel : Écrire l’histoire, penser le politique en France,

Author:
ISBN: 9782753567481 Year: DOI: 10.4000/books.pur.101276 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Transportons-nous quelque cinq cents ans en arrière. Les idées nouvelles remontent de la Péninsule à la faveur des Guerres d’Italie et se diffusent dans les cercles lettrés. La percée de l’hellénisme se fait sentir, non sans susciter de vives réactions de l’Église. L’historiographie française connaît des mutations décisives, avec Thomas Basin et Philippe de Commynes, même si la tendance dominante reste aux grandes chroniques et histoires nationales. Chez le prélat Claude de Seyssel, conseiller du roi Louis XII, ces trois courants majeurs s’agrègent. Savoyard par ses origines, Seyssel vit à la charnière de deux mondes, la France et l’Italie, et de deux cultures. Élève et admirateur des humanistes de la Péninsule, il s’intéresse à l’Antiquité et à la redécouverte des historiens grecs. Leurs récits de conflits, de guerres civiles et de conquêtes peuvent fournir, selon lui, des enseignements aux princes de son temps. C’est sur ces bases que l’évêque de Marseille devient le premier théoricien politique français moderne, avec sa grande œuvre, La Monarchie de France, rédigée en 1515, et strictement contemporaine du Prince de Machiavel et de l’Utopie de More. Penseur de premier plan, Seyssel fut aussi diplomate, épistolier, traducteur, historien, juriste et théologien. Et pourtant, aucune monographie ne lui a jamais été consacrée en France jusqu’au présent ouvrage. Les études réunies ici, signées des meilleurs spécialistes actuels, se penchent sur son itinéraire et sa pensée, en rendant accessibles des textes et des images rarement étudiés. Elles entendent remettre au jour une pensée profondément originale et injustement oubliée. En même temps, c’est toute la période charnière entre Moyen Âge et Renaissance qui s’en trouve éclairée, cet « automne du Moyen Âge » que l’historiographie préfère appeler désormais l’époque des Renaissances.

Religion ou confession : Un bilan franco-allemand sur l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles)

Authors: ---
ISBN: 9782735119653 Year: DOI: 10.4000/books.editionsmsh.14128 Language: French
Publisher: Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

On ne parle pas toujours de la même chose lorsqu'on croit traiter des mêmes sujets. Ainsi de « l'histoire religieuse » pour les Français et les Allemands. Les vingt-six contributions rassemblées dans ce volume mettent en regard deux passés contrastés auxquels les approches historiennes du fait religieux demeurent, dans leur diversité, strictement indexées, tout en portant de part et d'autre du Rhin le regain d'intérêt pour la période dite de la « première modernité ». Il sera question ici de cadres institutionnels distincts et parfois concurrents (« histoire religieuse », histoire de l'Église, histoire et ethnographie régionales) ; de méthodes disjointes, mais rapprochables (sociologie religieuse, confessionnalisation) ; de terminologies intraduisibles qui disent l'écart de deux mondes (« paroisse » et Gemeinde, Geistlichkeit et « clergé ») ; d'événements générateurs de leurs temps et de leurs questions propres (Réforme protestante et « sécularisation », Révolution française et « déchristianisation ») ; de la différence enfin des histoires que l'on écrit selon qu'on se trouve en régime de laïcité ou de distinction confessionnelle. Au-delà d'un dialogue franco-allemand étendu à des objets qui avaient jusqu'alors été pensés séparément, on trouvera ici l'expérimentation d'une historiographie comparée visant à permettre aux uns et aux autres un retour sur soi et sur l'évidence présumée des disciplines, des vocabulaires et des questionnaires.

Écritures de l’espace social : Mélanges d’histoire médiévale offerts

Authors: --- --- ---
ISBN: 9791035101756 Year: DOI: 10.4000/books.psorbonne.11009 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'histoire sociale du Moyen Âge est aujourd'hui en pleine évolution : elle redéfinit ses objets et, construisant des approches originales, délaisse vieux paradigmes et anciennes périodisations, sans rien renier pour autant de l'acquis transmis par les générations précédentes. Ce livre s'empare des thématiques les plus renouvelées depuis les années 1990 - l'espace, l'écriture, la vie économique comprise comme l'une des modalités de la domination sociale. Ces différentes approches témoignent du dynamisme d'une discipline qui se place délibérément à la croisée des sciences de l'homme et de celles de la société, n'hésitant pas, pour enrichir ses analyses, à mobiliser les concepts de la sociologie et de l'économie. Des sciences plus classiques et plus techniques, comme la paléographie et la diplomatique, sont de la même façon convoquées pour saisir les raisons de l'inscription des choses et des faits dans des listes ou dans des récits. Au cœur de ces problématiques se retrouvent les notions de territoire, seigneurie, paroisse mais également des sujets qui rénovent l'histoire sociale, telle l'anthroponymie. L'histoire économique, quant à elle, dépassant les débats qui ont structuré son historiographie dans la seconde moitié du XXe siècle, cherche à définir les notions-clés de crise ou de commercialisation et s'interroge sur le fonctionnement concret de la société paysanne. Conçu comme un hommage à Monique Bourin et à son œuvre d'historienne, ce livre atteste de la richesse et de la fécondité de son enseignement ainsi que de son talent à transformer un champ d'études en guidant et fédérant les travaux de très nombreux chercheurs.

Listing 1 - 5 of 5
Sort by