Search results: Found 63

Listing 1 - 10 of 63 << page
of 7
>>
Sort by
La critique historique à l’épreuve : Liber discipulorum Jacques Paquet

Authors: ---
ISBN: 9782802804161 DOI: 10.4000/books.pusl.14490 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:50
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La critique historique est ample et diverse. Quiconque aborde un témoignage, passé ou présent, écrit ou oral, le jauge, l'apprécie, l’utilise avec prudence et circonspection, se trouve peut-être dans la situation de Monsieur Jourdain face à la prose : il pratique, sans le savoir, la critique historique. Celle-ci, en dépit de son nom, n'est donc nullement un ensemble de principes austères et de techniques érudites réservés à quelques initiés dénommés « historiens ». Mais elle n'en constitue pas moins pour ces derniers le point de départ de leur démarche scientifique et universitaire. Elle les invite sans cesse à la réflexion et à l'action. Elle n'est pas collection de dogmes et de préceptes intangibles, mais elle possède au contraire une étonnante capacité de se remettre en question, à l'épreuve, en fonction des époques, des sujets, des types de sources abordés. Un groupe d'anciens étudiants du Professeur Jacques Paquet aux Facultés universitaires Saint-Louis, solidement formés par ce virtuose de la critique historique, atteste ici des multiples facettes de la démarche critique appliquée aux mots, aux choses et aux hommes. Entre les contributions originales rassemblées, aux objets si diversifiés, on décèlera un fil conducteur : la méthode.

Traduire et adapter à la Renaissance

Author:
ISBN: 9782357231313 DOI: 10.4000/books.enc.1049 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le mouvement de diffusion et de circulation des textes a donné lieu, pendant les XVe et XVIe siècles, à un élan sans précédent de traduction et d'adaptation : les œuvres antiques récupérées sont sujettes à de multiples modes d'appropriation, et celles des modernes, en un temps d'essor des idiomes nationaux, cherchent leur voie entre les marchés géographiquement circonscrits de l'édition vernaculaire et une circulation internationale qui ne saurait faire l'économie du latin. Les actes de la journée d'étude Traduire et adapter à la Renaissance, tenue dans le cadre du cycle annuel « Textes littéraires et sociétés, XVe-XVIIIe siècle », explorent le destin des textes à travers les avatars auxquels les soumettent l'humaniste, le traducteur, le disciple, l'éditeur, le plagiaire et le public ; au-delà, ils mettent en relief la réflexion qui se fait jour à la Renaissance sur les rapports de la langue et du texte, d'un objet et d'un instrument, qu'il s'agit de perfectionner sans cesse : la traduction n'est pas seulement le lieu où l'on s'approprie le savoir d'autrui mais aussi la palestre où la langue, par la confrontation, s'étoffe et s'assouplit.

Philologie et subjectivité

Author:
ISBN: 9782357231399 DOI: 10.4000/books.enc.1095 Language: French
Publisher: Publications de l’École nationale des chartes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:30
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La naissance de la philologie à la fin du Moyen Age et à la Renaissance implique la réorganisation des savoirs : de nouvelles interprétations - bibliques, philosophiques, théologiques, juridiques, politiques - remettent en cause les textes canoniques. Cette critique des autorités traditionnelles fait accéder le philologue lui-même au rang d'auctoritas. L'entreprise philologique donne lieu à la revendication d'une autonomie créatrice, à l'affirmation de la subjectivité. L'interprétation du texte est désormais aussi une interprétation de soi.

Jean Prévost le multiple

Authors: ---
ISBN: 9782753557475 DOI: 10.4000/books.pur.56409 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Vingt ans de vie littéraire : c’est très peu, trop peu. Surtout quand on sait le temps nécessaire pour apprendre à devenir un homme. Certes, Jean Prévost ne perd pas de temps, car il a très tôt le souci extrême de son propre développement intellectuel au sein d’une Europe qui se cherche durant l’entre-deux-guerres et que, ayant tous les talents, il est armé pour la vie, même s’il doit la perdre prématurément en 1944. Soixante-dix ans après sa mort, une relecture attentive de son œuvre – forte d’une trentaine d’ouvrages et de plus d’un millier d’articles –, inachevée par le fait des circonstances, ouvre de nouvelles perspectives de découverte de Jean Prévost. Prévost entre dans la « carrière » des lettres à l’âge de 23 ans par la grande porte, celle de La Nouvelle Revue française. Jusqu’à la soutenance de sa thèse sur Stendhal en 1942, il s’est dépensé sans compter, écrivant des essais, des romans, des préfaces, des articles et des conférences. Prévost aimait réfléchir, étudier, comprendre, résoudre. Bien penser était pour lui un métier, voire une vocation. « Prévost le multiple », écrivait justement Pierre Bost, le compagnon de toujours. Prévost débute en tant qu’essayiste avec des textes sur le corps humain (Plaisirs des sports) ; il poursuit sa progression avec des essais intimes (Tentative de la solitude, Brûlures de la prière et Essai sur l’introspection) à peine romancés, études de « cas-limites de l’esprit » consacrés à la poursuite d’un absolu intellectuel et de son « moi » profond, essayant de donner un sens à son existence. Le journalisme le requiert aussi, surtout dans la première moitié des années 1930, se tournant vers les titres de la grande presse afin de mesurer l’évolution d’un monde en pleine mutation à la suite de la crise de 1929. Avec la folle ambition d’influer sur le cours des choses. Paraissent entre 1930 et 1937 quatre romans (Les Frères Bouquinquant, Rachel, Le Sel sur la plaie et La Chasse du matin) et un recueil de nouvelles (Lucie-Paulette). À la veille de la Seconde Guerre mondiale, Prévost est un homme plein d’espérance : « J’ai cherché ici ce qui peut être l’espoir des hommes ; j’écrivais en un temps où nous avions besoin d’espérance. » Qui oserait dire que ce mot n’est pas d’actualité aujourd’hui ? Et qui oserait croire que nous n’aurions pas besoin en ce moment d’un écrivain et penseur de la trempe de Jean Prévost ? Un Jean Prévost multiple certes, mais aussi étonnamment moderne.

Keywords

roman --- critique --- essai

Corneille des Romantiques

Authors: ---
ISBN: 9791024010373 DOI: 10.4000/books.purh.1360 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rouen et du Havre
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:49
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Quelle place ont occupée la figure de Corneille et son théâtre à l'époque romantique ? Ce livre analyse conjointement la légende biographique du génie pauvre et fier qu'oppriment les règles et le pouvoir, le renouveau certain mais limité du répertoire cornélien, en particulier sur la scène du Théâtre Français, l'admiration non exempte de critique que les dramaturges romantiques vouent à celui qui leur semble souvent moins classique que romantique avant la lettre. Catégories dont on peut voir, dans la critique et dans l'enseignement, les usages et la fragilité. Maillon essentiel dans l'histoire de la réception de son théâtre, ce « Corneille des romantiques » permet de mieux comprendre la gloire ambiguë du dramaturge rouennais au XIXe siècle.

Itinéraires de Roberto Rossellini

Author:
ISBN: 9782843103650 DOI: 10.4000/books.ugaeditions.1090 Language: French
Publisher: UGA Éditions
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:53
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

« Il faut en permanence mettre en marche quelque chose de nouveau » déclarait Roberto Rossellini à l'occasion d'un colloque organisé en marge de sa présidence du Festival de Cannes 1977, quelques semaines avant sa mort. Le présent recueil, en associant esthétique et fabrique, plutôt que de penser les films de Rossellini au miroir de la seule société italienne ou en fonction de la prétendue césure entre cinéma et télévision, se propose de suivre ses multiples itinéraires. Les déplacements géographiques s'associent à des trajectoires historiques et temporelles complexes. Ce livre envisage aussi comment les films se font l'écho des sculptures, des textes poétiques, des créations théâtrales, des textes philosophiques que le cinéaste croise sur son parcours. L'autre piste, et cet enjeu est considérable, concerne l'empreinte des idées cinématographiques de Rossellini sur le cinéma moderne et contemporain, qui poursuit en quelque sorte les chemins tracés tout en les réinventant. Autrement dit, les films de Rossellini continuent leur fabrique…

Figures contemporaines : Ceux d'aujourd'hui, ceux de demain

Authors: ---
ISBN: 9782377471034 DOI: 10.4000/books.ugaeditions.8235 Language: French
Publisher: UGA Éditions
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:53
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Bernard Lazare est surtout connu comme le “premier Dreyfusard” ; il est plutôt méconnu comme journaliste, poète symboliste, écrivain libertaire et philosophe engagé. L'ouvrage nous dévoile ici le journaliste, plus exactement le critique littéraire, qui a défendu et éreinté les gens de lettres pendant cinq années, de décembre 1890 à juillet 1896, dans tous les grands journaux (la Nation, l'Événement, le Figaro, etc.), et les petites revues littéraires de l'époque. Cinq années pleines et engagées. Blum écrivait de Lazare ; “M. Lazare est né critique : il aime juger, blâmer et détruire”. Pour autant, sa plume sera censurée à la suite de la publication à Bruxelles de sa brochure sur la vérité de l'affaire Dreyfus : il n'a alors et définitivement plus accès aux grands journaux. L'édition reproduit le seul ouvrage de critique littéraire de Lazare, constitué des médaillons qu'il avait publiés au Figaro en 1894, Figures contemporaines. Ceux d'aujourd'hui, ceux de demain croquent les Zola, les Lorrain, les Jean Aicard, les Joséphin Peladan et bien d'autres encore dans un style bref, concis et souvent grinçant.

Flaubert savait-il écrire ? : Une querelle grammaticale (1919-1921)

Author:
ISBN: 9782377471041 DOI: 10.4000/books.ugaeditions.8429 Language: French
Publisher: UGA Éditions
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:53
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Déclenchée le 14 août 1919 par un article confidentiel de Louis de Robert, la polémique sur le style de Flaubert prit en quelques mois une ampleur inattendue. L'essentiel du propos de Robert tenait en une anecdote : il avait demandé à un professeur d'université de relire Madame Bovary et d'en relever les fautes ; celui-ci n'en avait trouvé aucune. Robert lui avait alors soumis une série de phrases de Flaubert en les présentant comme d'un de ses amis, et le professeur avait conseillé à l'écrivaillon de se remettre d'urgence à la grammaire et d'avaler un traité de style. Louis de Robert en concluait qu'on pouvait être grand écrivain et pécher par la forme. Quelques jours plus tard, Paul Souday – le très célèbre et très puriste critique du Temps – vint défendre Flaubert et rappeler vivement que la bonne littérature impliquait le bien écrire. Le débat était lancé. L'affaire prit une tout autre dimension en novembre de la même année, quand Albert Thibaudet donna dans la NRF une version savante des thèses de Robert et sembla affirmer que la grammaire n'était qu'un ensemble de règles non ouvert au jeu littéraire. Le postulat parut bien spécieux à Proust, qui le contesta bientôt et célébra le « génie grammatical » de Flaubert. En de longs articles, écrivains et critiques prirent alors position sur ce qui définissait in fine une nouvelle conception de la littérature.

Parcours critique II (1959-1991)

Authors: ---
ISBN: 9782377471003 DOI: 10.4000/books.ugaeditions.8850 Language: French
Publisher: UGA Éditions
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:53
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les articles rassemblés ici pour la première fois, datent pour la plupart de l'époque où le structuralisme régnait sur la critique française et européenne. Serge Doubrovsky s'est, quant à lui, toujours méfié des philosophies qui, à la suite de Foucault ou de Barthes, proclamaient la mort de l'auteur. Pour lui, l'homme, toujours, précédera son texte. Critique, Serge Doubrovsky reste d'abord un écrivain, qui ne se contente nullement du brio de ses analyses ni de sa virtuosité, mais se confronte, avec une perspicacité d'agent double, à l'auteur et à ses textes. Sans immoler ni l'un ni les autres, il cherche, tel un amoureux, sous la fine peau du texte, la veine battante qui trahit l'émoi d'un auteur.

Bourdieu : Théoricien de la pratique

Authors: ---
ISBN: 9782713230998 DOI: 10.4000/books.editionsehess.11745 Language: French
Publisher: Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:29
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les débats passionnels à propos de l'œuvre de Pierre Bourdieu et de ses engagements publics ont longtemps limité l'expression d'une critique scrupuleuse de son travail. Alors que ces débats commencent à s'estomper, ce livre propose une analyse du cœur de son projet intellectuel : sa théorie de la pratique. Les textes qu'il réunit examinent l'usage des notions que Bourdieu a introduites dans le lexique de la sociologie et de l'anthropologie et qui en font désormais partie : champ, habitus, capital, réflexivité, familiarité, intérêt, désintéressement, critique, position scolastique. Sociologues, philosophes et linguistes s'attachent ainsi, chacun à leur manière, à rendre compte d'un aspect de la théorie de la pratique de Bourdieu, en ouvrant une réflexion sur sa pertinence et sur les lacunes et contradictions qui ont provoqué sa remise en cause ou son rejet. Ce livre n'est pas un plaidoyer pour ou contre Bourdieu. Il cherche plutôt à présenter une confrontation raisonnée de ses thèses avec celles qui ont été élaborées par les approches qui, depuis une vingtaine d'années maintenant, ont renouvelé l'enquête en sciences sociales, en l'orientant résolument vers l'analyse empirique de la pratique, dont la collection « Raisons pratiques » a été l'un des lieux majeurs de développement en France.

Keywords

structuralisme --- pratique --- critique --- champ

Listing 1 - 10 of 63 << page
of 7
>>
Sort by