Search results: Found 59

Listing 11 - 20 of 59 << page
of 6
>>
Sort by
Les anges dans nos campagnes : Peinture religieuse au xixe siècle dans le Lot

Author:
ISBN: 9782810708956 DOI: 10.4000/books.pumi.20362 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:33
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Keywords

peinture --- art --- religion --- christianisme

Avec Yves Bonnefoy. De la poésie

Author:
ISBN: 9782379241147 DOI: 10.4000/books.puv.6586 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Vincennes
Subject: Languages and Literatures
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:35
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le souci poétique de la présence au-delà de l’image anime de toutes parts l’œuvre d’Yves Bonnefoy, sous le double signe de la création et de la conscience critique. L’espace qu’il a ouvert en poète est celui où la présence vivante se trouve rendue à autrui ; où dans l’épreuve de l’autre la langue redevient parole. La distance alors se fait celle de l’être proche, de l’être avec, en ce lieu commun qu’est la conscience du langage et de l’oubli qu’il porte. C’est de ce lien, de cette communauté au sein de la parole, qu’ont voulu chacun à sa manière – lecteurs, traducteurs, poètes, critiques – rendre compte les auteurs du recueil. Deux textes inédits d’Yves Bonnefoy témoignent de cette présence de la poésie, et du rapport singulier qu’elle entretient avec l’image par le détour de la peinture.

Keywords

poésie --- création --- traduction --- peinture

Tombeau de Léonard De Vinci : Le peintre et ses tableaux dans l’écriture symboliste et décadente

Author:
ISBN: 9782757425916 DOI: 10.4000/books.septentrion.69369 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les valeurs les plus consacrées ont leur histoire. Ce « Tombeau de Léonard de Vinci » rassemble et analyse les textes qui à l’époque des Décadents et des Symbolistes ont contribué à faire de Léonard et de la Joconde les modèles de référence de la culture picturale occidentale. À un moment où les sciences et les techniques occupent une place dans la civilisation moderne qui interroge nécessairement la capacité des pratiques culturelles traditionnelles, Léonard de Vinci, esprit universel et peintre, apparaît comme une figure mythique de conciliation des antagonismes. À un moment où la peinture « moderne » et la photographie mettent en crise la fonction « réaliste » du tableau, la Joconde, un portrait, devient le plus beau tableau du monde. Deux absolus d’autant plus mythiques que le réel est plus irrépressiblement éclaté et la prétention interprétative totalisante des élites plus désespérément vaine. Le culte que le xixe siècle inaugure, apparaît ainsi comme la plus haute dénégation de l’impuissance de la culture telle que nous la vivons encore. Le propos n’est pas technique, il ne vise pas la « vérité », par quelque voie qu’on prétende la constituer, de Léonard et de son œuvre. Il ne s’agit que de décrire un processus complexe d’élaboration des représentations culturelles françaises en matière de peinture. Cela implique que les textes occupent le devant de la scène et que la critique d’art soit prise pour ce qu’elle est : l’organisation d’une croyance et un exercice d’écriture. La critique communique donc davantage avec la littérature qu’avec la connaissance, d’où la coexistence ici de textes qui appartiennent aussi bien à l’essai qu’au roman et qui sont produits par Taine, Michelet, Barrés, Valéry, Laforgue, Péladan... mais aussi, le vincisme français convoquant l’Europe, par Walter Pater, D’Annunzio ou Merejkovsky.

Keywords

peinture --- symbolisme --- tombeau --- invention

Splendeurs d’Italie : La peinture sur pierre à la Renaissance

Author:
ISBN: 9782869065277 DOI: 10.4000/books.pufr.8510 Language: French
Publisher: Presses universitaires François-Rabelais
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage porte sur la peinture sur pierre, technique qui apparaît en Italie autour de 1530. Dans un premier temps, cette technique, mise au point par le peintre vénitien Sebastiano del Piombo, vers 1530, s’inscrit dans les débats relatifs au Parallèle des Arts, à la suprématie de la sculpture ou de la peinture. La durée apparaît comme un problème fondamental ; la peinture sur pierre constituerait une réponse puisqu’elle offrirait l’avantage de se conserver plus longtemps que les tableaux peints sur des supports traditionnels comme le bois ou la toile. Dans un deuxième temps, à partir des années 1580-1590, les artistes varient leurs productions en employant des supports comme le jaspe, l’améthyste, l’agate, ou l’albâtre. La diversité et la richesse des matériaux répondent alors à deux attentes : elle correspond au goût pour la préciosité et s’inscrit dans une connivence entre art et nature. Florence et Rome deviennent des centres de production importants et de nombreuses familles dont les Médicis et les Barberini jouent un rôle primordial dans cet essor. Parallèlement, les artistes, poussés par le désir de transposer sur de grandes surfaces les effets picturaux obtenus avec la peinture à l’huile, se lancent dans diverses expérimentations. C’est vraisemblablement dans un tel contexte qu’il faut inscrire l’élaboration de peintures d’autel sur pierre entre 1530 et 1620. Sebastiano del Piombo en serait également l’initiateur mais d’autres personnalités artistiques dont Pierre Paul Rubens seront amenés à élaborer des peintures de grand format sur pierre.

Le luxe de l’imitation : Les trompe-l’œil de la fin de la République romaine, mémoire des artisans de la couleur

Author:
ISBN: 9782380500059 DOI: 10.4000/books.pcjb.5827 Language: French
Publisher: Publications du Centre Jean Bérard
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:31
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'art décoratif qui émerge à la fin de la République romaine sous la forme du trompe-l'œil architectural est fascinant par le niveau de technicité mis en œuvre pour représenter un espace tridimensionnel ; il frappe aussi par la richesse des couleurs et des matériaux feints distribués savamment à la surface des murs. La mimèsis y est une composante majeure : représenter l’architecture... certes, mais laquelle ? Inspirés à coup sûr de divers répertoires - décors de théâtre, édifices hellénistiques - les trompe-l'œil tardo-républicains puisent aussi dans l’univers sacré. En témoignent les marbres polychromes imités à profusion ainsi que la multiplication des matériaux précieux, bois rares, métaux brillants, ivoire, écaille de tortue, pierres précieuses, textiles lourds ou verre translucide qui contribuent aussi à conférer à ces décors une atmosphère de luxe et d'exotisme. Suivant qu'ils sont destinés à un public de clientes, d'amici ou à la sphère privée, ces décors semblent marqués par une série de différenciations tant sur le choix de la composition à plusieurs plans de profondeur ou au contraire limitée à un relief minimal, que sur le choix des matériaux représentés. Leur analyse permet donc d'entrevoir une cartographie des tendances et de leur signification, offrant un premier niveau de lecture sociale de ces peintures. La présence de traces matérielles qu'elles portent, incrustées dans l'enduit ou visibles à la surface de la couche picturale, en offre un second : des marques d'outils, de gestes et de procédés picturaux. ou encore la distinction de plusieurs mains pour la réalisation d'un même motif nous informent sur les méthodes et l'organisation des artisans à l'œuvre. C'est à l'analyse du langage imagé et du discours matériel de ces parois qu'est consacré ce livre.

Aguinaldo para las señoras del Perú y otros ensayos

Author:
ISBN: 9789972718083 9782821826601 Year: Language: Spanish
Publisher: Institut français d’études andines
Added to DOAB on : 2017-07-04 11:52:42
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'art de très près : Détail et proximité

Authors: ---
ISBN: 9782753557031 DOI: 10.4000/books.pur.54211 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Arts in general
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Que se passe-t-il lorsqu'on regarde une peinture de très près, l'œil presque contre la toile, voire avec une loupe ou un face-à-main comme font les amateurs sur L'Enseigne de Gersaint de Watteau, ou quand, tel Swann, on prête l'oreille à quelques notes ou à une phrase musicale ? Peut-on distinguer différents degrés de proximité du regard, de l'écoute, du sentir ? Sans résulter des regards rapprochés qu'on lui prête, une œuvre se nourrit de ces rapprochements autant qu'elle les sollicite. Et le détail est un des moyens dont elle dispose pour attirer, travailler, envelopper ceux et celles qu'elle appelle.

Keywords

détail --- regard --- peinture --- art contemporain

Façons de voir

Author:
ISBN: 9782842929145 DOI: 10.4000/books.puv.1493 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Vincennes
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:52
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Chercher à saisir les lignes de force de la vision fait découvrir aussitôt les mille et une façons de voir : autrement dit, fait découvrir que la vision (physiologique) s'inscrit toujours dans la vue (son phénomène et sa fiction). L'expérience picturale ouvre bien sûr la voie à cette découverte : la peinture nous fait voir autrement. Que l'art puisse parfois sembler sans issue (mort, disait-on) relance aussi la question : comment apparaît l'esthésique (la perception) sinon par l'esthétique (le façonnement) ? Et la figuration, au sens actif du mot, entre défiguration et infigurable, n'est-elle pas le nom même de cette entre-vue du monde ? À partir de pensées convergentes de la peinture, de l'anthropologie, de la psychanalyse et de la philosophie, Façons de voir tente de donner un appui à nos perceptions esthétiques.

Peinture et musique : Penser la vision, penser l’audition

Author:
ISBN: 9782757426715 DOI: 10.4000/books.septentrion.69468 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Si la comparaison peinture/musique, vision/audition, est courante, en revanche il n’existe pas de réflexion théorique qui, en les comparant, fasse appel à des spécialités aussi différentes que l’esthétique philosophique, l’histoire des sciences, l’histoire de l’art, la logique, l’iconographie, la psychosociologie, la théorie musicale, la théorie littéraire. Penser la vision et l’audition, penser la peinture et la musique sont des opérations corrélées mais pas nécessairement dans le sens qu’on pourrait croire : car peinture et musique sont autant révélatrices et constitutives d’une théorie de la vision ou de l’audition que conditionnées ou constituées par elles. Ainsi la circularité entre le moment épistémologique et le moment esthétique méritait d’être examinée pour elle-même. Un tel examen supposait qu’on récuse la logique du spectaculaire figée sur la polarité entre l’agent et l’objet exhibé. Il réclamait la convocation conjointe de différentes disciplines. Des objets et des questions apparemment disparates : théories de la perception, problème de l’autoréférence picturale, iconographie, relation entre oreille et timbre, relation entre écoute musicale, surdité et désir, problème de la correspondance des arts et de leur extériorité – analysés de ce point de vue trouvent leur profonde homogénéité par l’élaboration d’une thèse qui leur sert de foyer d’intelligibilité. C’est que peinture et musique ne sont pas réductibles à des produits de la pensée ; elles sont des lieux où non seulement la pensée se révèle, mais aussi où elle se construit, parce qu’elles fonctionnent comme les opérations d’une réforme (au sens que Bachelard donnait à ce terme) qui, en déstabilisant la tranquillité du regard et de l’écoute, montre et fait résonner ce qui, invisible et inaudible, ne saute ni aux yeux ni aux oreilles, mais que cependant on aurait toujours dû voir et entendre.

Keywords

art --- peinture --- musique --- ouïe --- vue

Pigments et colorants de l’Antiquité et du Moyen Âge

Author:
ISBN: 9782271060075 9782271090898 Year: Language: French
Publisher: CNRS Éditions
Added to DOAB on : 2016-07-18 10:20:52
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Quelle est la couleur d'une robe lorsqu'une personne ne la regarde ? Qu'elle soit domestiquée par l'homme ou elle ""pense par elle-même"", comme l'écrivait Baudelaire, la couleur reflète toujours les regards et les préoccupations des sociétés qui l'ont produite et utilisée. Depuis longtemps, les historiens de l'art, en nous faisant pénétrer dans le champs de vision du peintre, nous ont ainsi appris à en découvrir l'environnement économique, social, culturel, idéologique et symbolique. Aujourd'h...

Listing 11 - 20 of 59 << page
of 6
>>
Sort by