Search results: Found 25

Listing 11 - 20 of 25 << page
of 3
>>
Sort by
Justice et démocratie : Une introduction

Author:
ISBN: 9791036502279 Year: DOI: 10.4000/books.pum.10060 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Philosophy
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Comment un philosophe ou un théoricien aborde-t-il une question en philosophie politique ? À quel exercice de la pensée se prête-t-il pour régler les problèmes bien réels et souvent très complexes qui se présentent à lui ? Pour l'auteur de cette introduction à la philosophie politique, l'investigation des concepts et des intuitions ainsi que le développement du sens critique sont des étapes nécessaires à la compréhension des principaux débats qui nous occupent encore aujourd'hui. Dans ce livre, il s'agit donc de présenter des questions, mais aussi des théories. Christian Nadeau y traite de justice et de démocratie à travers le prisme de l'argumentation philosophique. Peut-on concevoir la démocratie comme un obstacle à la justice ? Est-ce que la démocratie est par définition juste et ne peut donc donner lieu qu'à des décisions justes ? Ces problématiques, comme celles de la liberté, des conflits sociaux, du pluralisme sont disséquées à la lumière du débat contemporain et des différentes approches théoriques. Finalement, au-delà des questions politiques soulevées, le lecteur trouvera dans la singularité de cet ouvrage toutes les bases d'une initiation à la philosophie, qui lui permettront d'élaborer sa propre réflexion sur les sujets qui l'intéressent.

L’individu et le citoyen dans la société moderne

Authors: --- ---
ISBN: 9791036513763 Year: Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les études de cet ouvrage illustrent l’équilibre toujours changeant que les sociétés démocratiques doivent trouver entre deux logiques sociales opposées : celle qui voit dans l’individu le fondement des valeurs d’autonomie et de pluralisme, et celle qui rappelle que l’individu est toujours le produit d’un milieu sociohistorique particulier et qu’il a des responsabilités comme citoyen. Les termes individu et citoyen renvoient aux deux logiques à l’œuvre dans les sociétés démocratiques. La logique universaliste, d’une part, ne cesse d’approfondir les exigences d’autonomie des sujets et de pluralisme des institutions. La logique particulariste, d’autre part, rappelle que l’individu est toujours le produit d’un milieu sociohistorique particulier et que le processus d’individuation est le résultat même de la constitution de l’État moderne. La tension entre ces deux logiques est au cœur des études de cet ouvrage qui illustrent sur quels équilibres se constitue la synthèse concrète et changeante de la société moderne.

Un modèle québécois ? : Gouvernance et participation dans la gestion publique

Authors: ---
ISBN: 9791036513855 Year: DOI: 10.4000/books.pum.15098 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au Québec, la participation des usagers et des citoyens à la gestion publique constitue une composante essentielle de l’État et des formes de gouvernance qui caractérisent son action. Il faut remonter aux années 1960 et à la« Révolutiontranquille »pour en saisir toute la signification par rapport à la modernisation de l’État. Toutefois, au cours des dernières années, les choses ont changé. Le« modèlequébécois »des années 1970, ayant pour base la construction de l’État providence, n’a plus rien à voir avec celui des années 1990, soutenu par les valeurs néo-libérales et pratiquant le désengagement public. L’un des objectifs de cet ouvrage est de retracer l’évolution des formes institutionnelles de la participation des usagers/citoyens dans les secteurs de la santé et de l’éducation au Québec. Finalement, en mettant en lumière les nombreux registres à partir desquels les usagers et citoyens contribuent à l’amélioration des services en éducation et en santé, ce livre démontre sans contredit que l’avenir des systèmes de santé et d’éducation dépend d’une manière grandissante du rôle des principaux acteurs concernés.

Et si nous dansions? : Pour une politique du bien commun au Canada

Author:
ISBN: 9791036501944 Year: DOI: 10.4000/books.pum.9164 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Pourquoi un si grand nombre de Canadiens ne se sentent pas chez eux dans leur propre pays ? Certains de nos principaux problèmes et controverses politiques ne pourraient-ils pas trouver leur résolution dans une nouvelle forme de dialogue ? Ce sont les questions que développe ici le philosophe politique Charles Blattberg, qui affirme que la voie que nous devrions privilégier aujourd'hui en politique canadienne est la conversation. Selon lui, toutes les formes de dialogue auxquelles nous avons eu recours jusqu'à présent sont inadéquates et seule la conversation permettra des rapprochements réels en cas de conflit et pourra mener à une pleine réalisation du bien commun. Dans cet essai étonnant, Blattberg défend une nouvelle conception de ce qu'est ou devrait être un pays : une communauté de citoyens.

Des citoyens face au crime : Les jurés d’assises

Authors: ---
ISBN: 9782810710393 Year: DOI: 10.4000/books.pumi.7606 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Que sait-on de l’expérience des jurés populaires amenés à siéger en cour d’assises et à juger des personnes accusées d’avoir commis un crime ? Pour le citoyen ordinaire, devenu « juge d’un jour », cette expérience lui révèle le monde social sous diverses facettes et l’interpelle sur sa capacité et sa légitimité de juger. Les interactions entre les jurés et les juges professionnels, en l’occurrence les présidents de cour d’assises, mettent en relief des rapports de pouvoir et de domination, sur fond de rituel judiciaire. Lors du délibéré, le fait que les jurés soient censés juger des faits et de la peine selon leur « bon sens » et leur « intime conviction » tandis que les magistrats jugeraient selon le « droit » et la « raison » révèle une hiérarchie subtile au sein de cette association échevine. Cet ouvrage, issu d’une enquête sociologique de terrain, met en évidence des rapports sociaux différenciés à la justice pénale, mêlant enchantement et désillusion quant au caractère démocratique de la cour d’assises. Il interroge les effets de cette socialisation qui génère des tourments moraux, tout en contribuant au sentiment d’avoir été reconnu comme citoyen-juge.

Identités en conflit, dialogue des mémoires : Enjeux identitaires dans les rencontres intergroupes

Author:
ISBN: 9782882241771 Year: DOI: 10.4000/books.ies.1507 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les rapports sociaux se conjuguent au présent, mais se nourrissent du passé (réel, construit ou imaginé). La mémoire individuelle et collective tisse des liens avec l'histoire et joue un rôle prépondérant dans la construction d'une identité de groupe. Comment dès lors, des groupes en conflit peuvent-ils apprendre à se reconnaître mutuellement avec leurs droits et leur légitimité ? Le sujet est traité avec rigueur, sérieux, honnêteté. Monique Eckmann ne nous cache rien des difficultés qui attendent à chaque pas le théoricien et le praticien. À travers trois expériences : séminaires interculturels en Irlande et à la frontière austro-hongroise avec des étudiant-e-s en travail social, rencontres entre groupes en conflit en Israël et en Palestine, projet pédagogique pour une éducation «après Auschwitz», ou plutôt «contre Auschwitz» dans le contexte particulier que représente l'Allemagne, elle tente de répondre à cette question dans son aspect théorique, mais aussi en tant qu'observatrice impliquée. On n'est pas ici dans l'illusion de la rencontre « qui suffirait à tout ». L'auteure sait bien que le dialogue demande une pédagogie du conflit et que les conflits sont inévitables - et indispensables - entre majoritaires et minoritaires, entre cultures dominantes et cultures dominées, à l'intérieur même des groupes d'appartenance, à l'intérieur même des individus. Monique Eckmann sait de quoi elle parle : formatrice, femme, juive, blanche, suisse, de l'intérieur, elle connaît l'existence et l'importance du conflit. Le décor est planté : un immense besoin de dignité et de reconnaissance habite ces Européens et ces immigrés, ces adultes et ces jeunes de toutes origines, ces peuples en conflit, et en même temps, ce n'est pas simple. Le présent ouvrage se veut une contribution sociopédagogique au projet d'une Europe ouverte, démocratique et respectueuse des droits humains.

Mémoire et pédagogie : Autour de la transmission de la destruction des Juifs d’Europe

Authors: ---
ISBN: 9782882241979 Year: DOI: 10.4000/books.ies.220 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Pris entre transmission d'histoire et évocation commémorative, l'enseignement sur la destruction des Juifs d'Europe tient une place singulière dans les approches pédagogiques. En Suisse comme ailleurs, autorités politiques et scolaires ont eu à mettre en œuvre les engagements pris sur le plan international quant à la transmission et à la place de cet événement historique majeur dans l'espace public. Mais que vivent les enseignants à qui incombe la charge principale de cette transmission lorsqu'ils l'abordent en classe ? À partir d'entretiens qualitatifs, Mémoire et pédagogie rend compte des représentations, des expériences, voire des appréhensions d'enseignants d'histoire, ainsi que de la façon dont leur histoire personnelle fait écho à leurs récits. Les postures qu'ils adoptent - centrées sur l'empathie envers les victimes, une entrée par les génocides comme thématique générale, ou encore axée sur des « leçons » à tirer du passé - mériteraient d'être abordées dans la formation des enseignants et autres « passeurs d'histoire » afin d'examiner leurs avantages et leurs écueils. Cet ouvrage, issu d'une des premières recherches sur ce sujet en Suisse, est une contribution à la réflexion collective sur la transmission actuelle et à venir de l'histoire et de la mémoire de la destruction des Juifs d'Europe.

Des espaces collectifs d’expression au sein des institutions socio-éducatives : Quelle participation pour quelle citoyenneté ?

Authors: --- ---
ISBN: 9782882242020 Year: DOI: 10.4000/books.ies.2218 Language: French
Publisher: Editions IES
Subject: Political Science --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées adoptée par l’ONU en 2006 énonce comme principe fondamental que ces personnes puissent prendre part aux décisions les concernant. Son art. 29 est consacré à leur participation à la vie politique et à la vie publique sur la base du principe de l’égalité de traitement. Les institutions socio-éducatives dans lesquelles vivent ou travaillent les adultes ayant une déficience intellectuelle sont sensibles à cette dimension et ont créé des dispositifs individuels et collectifs favorisant leur participation. Cet ouvrage rend compte d’une recherche qui vise à mieux comprendre ce qui se joue dans ces espaces collectifs d’expression. Cette démarche a permis d’analyser le fonctionnement de groupes d’expression existants et d’en dresser une typologie. Les auteurs mettent en lumière ce qui facilite ou fait obstacle à la participation collective au sein de ces groupes. Enfin, ils esquissent des repères pour le développement d’espaces d’expression encourageant une participation citoyenne tant dans les lieux de vie et de travail institutionnels que dans la communauté élargie.

Citadins-Citoyens au Cap : Espace et justice après l’apartheid

Author:
ISBN: 9782840163558 Year: DOI: 10.4000/books.pupo.4461 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Paris Nanterre
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Citadins-Citoyens au Cap. Justice et espace après l’apartheid est une plongée dans le quotidien de celles et ceux qui, quinze ans après la fin de l’apartheid, apprivoisent les nouveaux codes de l’Afrique du Sud. Autrefois assignés à vivre dans les fragments d’une ville ségréguée, comment les habitantes et habitants s’approprient-ils le territoire de la métropole du Cap à l’heure des grandes réformes de démocratisation du gouvernement local ? En quoi les humiliations du passé nourrissent-elles les identités politiques du présent ? Et surtout comment passer de la célébration de la victoire contre l’apartheid à une réflexion de fond sur les possibilités de transformation d’une société si divisée ? Écrit dans l’empathie mais dépourvu de romantisme, ce livre offre un récit sensible des aspirations à la justice et à la démocratie des gens ordinaires. Les portraits et les tranches de vie répondent aux théories sur la production de l’espace et la justice sociale pour former un tableau critique des espoirs mais aussi des impasses qui ont jalonné la décennie 2007-2017. Cette période de morcellement du consensus qui réunissait les Sud-Africaines et les Sud-Africains autour du projet de Nelson Mandela apparaît ici comme un temps de réinvention des imaginaires citoyens et des pratiques citadines, où les discours abstraits de réconciliation des années 1990 font place à des négociations pragmatiques fortement territorialisées.

Citoyenneté, discrimination et préférence sexuelle

Author:
ISBN: 9782802803812 Year: DOI: 10.4000/books.pusl.10982 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:50
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les débats au sujet de la reconnaissance légale des couples homosexuels et à propos de l’homoparentalité ont été l’occasion pour des représentants de diverses disciplines (droit, psychanalyse, anthropologie, sociologie), considérés comme des experts, de prendre position en exprimant des résistances à l’égard de cette reconnaissance. Les textes repris dans cet ouvrage analysent, à la lumière des mêmes disciplines, les arguments qui ont été avancés pour justifier ces résistances et conforter ces positions en leur restituant leur dimension politique. Ils ont en commun le même parti pris, celui d’un point de vue résolument critique. Cet ouvrage reprend l’essentiel des interventions qui ont eu lieu lors du colloque « Citoyenneté, discrimination et préférence sexuelle : l’état d’un débat », organisé par l’asbl Ex Æquo en collaboration avec le Centre d’études sociologiques des Facultés universitaires Saint-Louis.

Listing 11 - 20 of 25 << page
of 3
>>
Sort by