Search results: Found 4

Listing 1 - 4 of 4
Sort by
L'éducation pour tous : Une anthologie du Rapport Parent

Author:
ISBN: 9791036504624 DOI: 10.4000/books.pum.13285 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Peu de rapport gouvernementaux ont provoqué autant de discussions et de controverses que le Rapport Parent. Ce dernier ne visait pas moins que de restructurer de fond en comble le système d'éducation québécois. L'intérêt que suscita la Commission royale d'enquête sur l'enseignement dans la province de Québec, œuvrant entre 1961 et 1966, et la mise en place ultérieure d'une majeure partie de ses recommandations font en sorte que son rapport final, nommé d'après le président de la Commission, Mgr Alphonse-Marie Parent, constitue un des documents fondateurs de la société québécoise contemporaine. Cette anthologie révèle le travail complexe de la Commission et l'actualité de ses convictions même quarante ans après. Un choix judicieux, parmi le 1485 pages et les 576 recommandations de l'original, permet de saisir la nouvelle philosophie de l'éducation dont le souci principal était une démocratisation du système scolaire et universitaire. La Commission recommande non seulement la création de nouvelles institutions devenues depuis part entière de l'éducation québécoise, comme le ministère de l'Éducation ou le cégep, mais elle réclame aussi une uniformisation des droits d'accès à la formation et à l'éducation. Claude Corbo présente le Rapport Parent dans le contexte de l'époque. D'une façon succincte et précise, il retrace dans l'introduction l'arrière-plan du système de l'éducation avant la création de la Commission, sa mise en place ainsi que son fonctionnement et son impact. Les textes choisis, regroupés en 25 chapitres qui sont précédés chacun d'une note explicative, permettent de replonger dans les débats majeurs qui transformeront la société québécoise et dont les répercussions sont encore palpables.

Monuments intellectuels de la Nouvelle-France et du Québec ancien

Author:
ISBN: 9782760634138 9791036500336 Year: Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Added to DOAB on : 2018-01-26 15:12:21
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'expérience de la Nouvelle-France et du Québec ancien a poussé à l'écriture des voyageurs, des missionnaires, des érudits, des savants et des sages. Les uns ont décrit cette partie du monde, son histoire, ses caractéristiques, ses peuples ; les autres en ont expliqué les dimensions du monde physique, de la vie ou de l'expérience humaine. De Lescarbot et Champlain à Charlevoix, les ouvrages des XVIIe et XVIIIe siècles, liés à l'exploration d'un nouveau monde et au contact avec des peuples tr...

L'idée d'université : Anthologie des débats sur l'enseignement supérieur au Québec de 1770 à 1970

Authors: ---
ISBN: 9791036504679 DOI: 10.4000/books.pum.13491 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le débat sur les institutions de haut savoir au Québec remonte aussi loin que la Conquête et n'a jamais cessé, aussi bien chez les anglophones que chez les francophones. Avec la fondation des universités McGill en 1821, et Laval en 1852, suivies par d'autres établissements d'enseignement supérieur, les débats cessent d'être purement théoriques. L'idée d'université évolue désormais avec sa mise en œuvre. Ce sont souvent ceux qui lui consacrent leur vie qui sentent le besoin de faire le point sur ce qu'est devenu l'enseignement supérieur : William Dawson, Édouard Montpetit, Marie-Victorin, F. Cyril James, Guy Rocher. Mais la place centrale de l'université dans la société en fait un objet de débat plus large, qui concerne aussi bien les dirigeants de l'Église, comme Mgr Bourget et le cardinal Villeneuve, que tous ceux que préoccupe la chose publique : Lionel Groulx, Gérard Filion, André Laurendeau. Si l'histoire de l'université au Québec reste à écrire, cette anthologie en donne du moins une première esquisse. Elle démontre clairement que l'idée même d'université a évolué au gré des différents courants de pensée qui se sont affrontés pendant deux cents ans sur la scène politique et sociale. On passe des réticences de Mgr Hubert à voir un peuple jeune se frotter de trop près aux Lumières, au Rapport Rioux qui veut intégrer à l'université la formation artistique qui relevait auparavant d'écoles spécialisées. On passe de ceux comme Stanley Gray qui souhaitent mettre l'université au service de la Révolution, à ceux qui veulent d'abord en faire un instrument de développement économique et régional. Si tous s'entendent sur l'importance de l'université, cet accord ne saurait recouvrir aucune unanimité, et les débats qui en découlent sont toujours passionnants.

Repenser l’école : Une anthologie des débats sur l’éducation au Québec de 1945 au rapport Parent

Authors: ---
ISBN: 9791036504662 DOI: 10.4000/books.pum.13348 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Parmi les réformes entreprises pendant la Révolution tranquille, la plus importante est sans doute celle qui a transformé de fond en comble le système d’éducation québécois, depuis le cours primaire jusqu’à l’université. Ce grand chantier n’aurait toutefois pu être mené aussi rondement si les années qui l’avaient précédé n’avaient donné lieu à un débat passionné sur l’éducation. Devant l’immobilisme du gouvernement Duplessis, de nombreuses voix se sont alors élevées pour proclamer la nécessité et l’urgence des réformes, et pour débattre de leur teneur. Cette anthologie témoigne de ce fécond bouillonnement d’idées, qui allait aboutir au Rapport Parent en 1965. Ces textes permettent, bien sûr, de juger du chemin parcouru, en rappelant une époque pas si lointaine où à peine 4 % des Québécois francophones obtenaient un diplôme universitaire, mais ils montrent également la profondeur historique de questions toujours actuelles : quelle formation donner aux enseignants ? comment démocratiser les structures scolaires ? et doit-on maintenir leur caractère confessionnel ? comment coordonner secteur privé et secteur public ? comment faire face aux défis de cette économie de plus en plus concentrée dans le secteur tertiaire, qu’on n’appelait pas encore l’ « économie du savoir » ? etc. Presque tous les intellectuels importants du Québec d’alors ont participé à ces débats. De nombreuses organisations ont tenu de même à faire valoir leur point de vue. Bref, c’est toute la société québécoise - de ses secteurs les plus réactionnaires jusqu’à ses plus progressistes - qui s’est sentie concernée, quand il s’est agi de repenser l’école.

Listing 1 - 4 of 4
Sort by
Narrow your search