Search results: Found 12

Listing 1 - 10 of 12 << page
of 2
>>
Sort by
Les partis politiques en France

Authors: --- --- --- --- et al.
Book Series: Science politique ISBN: 9782800415512 Year: Pages: 252 Language: French
Publisher: Éditions de l'Université de Bruxelles
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-10-15 11:21:15
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Like European political parties, French political parties face a number of challenges and are subject to many tensions at the dawn of the twenty-first century, even though their attractiveness has never seemed so low. arrangement around the Rassemblement pour la Republique (RPR) and the Union for French Democracy (UDF) on the right, and the Socialist Party (PS) and the French Communist Party (PCF) on the left, the party system itself has even considerably evolved under the effect of the recomposition of the parliamentary right, the collapse of the Communist Party or the breakthrough of newcomers, such as the National Front or the Greens. After the sequence of presidential and legislative elections of 2012, this book analyzes in depth the state of each of the active parties in the political system. How does each of them position themselves in relation to the transformations of partisan activity? How do parties interpret the mutations they face? How do they deal with the disaffection they experience? What ideological and organizational evolutions do they know? These issues are discussed in this reference book. The authors present an original overall picture, systematically offering a party analysis at work in the French political system; which is completed by a reflection on the major transformations of the electoral geography.&#xD; &#xD;

Le Front national

Authors: --- --- --- --- et al.
Book Series: Science politique ISBN: 9782800415192 Year: Pages: 248 Language: French
Publisher: Éditions de l'Université de Bruxelles
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-10-19 11:21:21
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’élection présidentielle du 22 avril 2007 et le scrutin législatif qui l’a suivie ont été une terrible désillusion pour Jean-Marie Le Pen et le Front national (FN). Après avoir dominé l’agenda politique et médiatique durant les années quatre-vingt-dix et créé une secousse inédite dans le système politique lors des élections présidentielles de 2002, le FN était ramené à une expression électorale et un poids politique extrêmement modestes. Ce résultat, en phase avec le mouvement de déclin observé dans les années 2000, est confirmé au scrutin municipal de 2008 où l’extrême droite française est évanescente. D’aucuns évoquent alors la fin sans gloire de Jean-Marie Le Pen et de son parti. À la veille des élections présidentielles et législatives de 2012, la présentation et le regard sont pourtant tout autres. En janvier 2011, Marine Le Pen a « hérité » de la présidence du parti ; trente-neuf ans après l’accession de son père à cette même présidence. Le Front national a opéré une percée aux élections cantonales du printemps 2011 et les enquêtes d’opinion créditent Marine Le Pen de scores oscillant entre 15 et 20% des intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle. Après le pain noir, le pain blanc ? Les choses sont indubitablement plus nuancées. Dans un environnement européen où l’extrême droite a (re)trouvé des couleurs dans certains États, une nouvelle analyse approfondie du phénomène frontiste s’imposait, tant il est vrai que le déclin politico-électoral de la deuxième moitié des années 2000 avait asséché les recherches consacrées au Front national. L’ouvrage, qui rassemble des contributions de spécialistes réputés de l’extrême droite française, retrace et analyse tour à tour l’histoire du Front national, les rapports du FN à l’extrême droite européenne, le modèle organisationnel et militant du parti, ses axes idéologiques et programmatiques, de même que son implantation électorale et la question des alliances politico-électorales. Enfin, trois zones de force du Front national, dissemblables dans leur profil, sont très finement observées : le Nord-Pas-de-Calais, l’Alsace et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le vote des Belges (Bruxelles – Wallonie, 10 juin 2007)

Authors: --- --- --- --- et al.
Book Series: Science politique ISBN: 9782800414232 Year: Pages: 148 Language: French
Publisher: Éditions de l'Université de Bruxelles
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-10-19 11:21:20
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le scrutin fédéral du 10 juin 2007 a frappé les imaginations. L’ampleur des mouvements électoraux a été notable en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles. Mais que s’est-il vraiment produit ce dimanche 10 juin 2007 dans le chef des électeurs et comment comprendre la structure du vote ? Pour approcher ces questions difficiles, le Centre d’étude de la vie politique de l’Université libre de Bruxelles (ULB) a réalisé une enquête « sortie des urnes » auprès de 3 000 électeurs bruxellois et wallons : cet ouvrage en présente les résultats. Ils sont déclinés et analysés à la lumière des approches classiques du comportement électoral et des divisions propres à la société belge. Les lignes de démarcations traditionnelles sont mises en évidence : clivages socio-économique et philosophique, positionnements sur les questions de société ou sur l’ouverture à l’autre. Leur validité est testée, de même que la structuration de l’électorat par rapport à ces lignes de démarcation. Des indicateurs classiques de distinction du comportement, comme le niveau de capital scolaire, sont aussi abordés pour mesurer leur pertinence et leur influence sur l’expression du vote. Mais des thématiques moins habituelles, plus nouvelles, sont aussi traitées : l’examen des transferts de voix d’une élection à l’autre, le comportement électoral d’un groupe de plus en plus important – l’électorat de confession musulmane – ou encore la configuration à Bruxelles, parent pauvre des études électorales en Belgique. Au final, l’ouvrage donne nombre d’indications permettant de comprendre les ressorts du vote dans l’espace francophone en Belgique et d’approcher ce qui s’est produit le 10 juin 2007 chez les électeurs.

Libéralismes et partis libéraux en Europe

Authors: --- --- --- --- et al.
Book Series: Science politique ISBN: 9782800412849 Year: Pages: 296 Language: French
Publisher: Éditions de l'Université de Bruxelles
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-10-19 11:21:17
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

C'est peu dire que le libéralisme politique et, plus encore, les partis libéraux en Europe ont été peu étudiés par la communauté scientifique. Comparé aux formations socialistes, communistes, d'extrême droite et, plus récemment, écologistes, les partis libéraux sont à l'évidence un des parents pauvres de la littérature scientifique dans les recherches portant sur les acteurs politiques. Une recherche bibliographique sommaire suffirait à l'établir. Pourtant, le libéralisme politique fut la doctrine de référence dans l'avènement de l'État parlementaire puis de la démocratie parlementaire, au XIXe et au XXe siècles. Dans plusieurs sociétés européennes, les organisations et partis libéraux jouèrent un rôle clé dans la transition des monarchies absolues vers le constitutionnalisme. Dans la période contemporaine, plusieurs formations libérales furent des partis pivots cruciaux dans leur système politique national. Une des ambitions de ce livre est donc de contribuer aux lacunes criantes des travaux consacrés à l'espace politique du centre-droit et, singulièrement, aux partis libéraux. Pour ce faire, l'ouvrage rassemble des contributions de spécialistes internationaux qui étudient l'histoire du libéralisme politique, ses caractéristiques et ses évolutions. Ils examinent aussi l'essence des partis libéraux européens dans la période contemporaine : leur mutation idéologique, leur parcours électoral, leur performance politique et leur situation actuelle.

Les partis régionalistes en Europe. Des acteurs en développement ?

Authors: --- --- --- --- et al.
Book Series: Science politique ISBN: 9782800413518 Year: Pages: 288 Language: French
Publisher: Éditions de l'Université de Bruxelles
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-10-19 11:21:18
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis une vingtaine d’années, le fait régional et l’action régionale semblent s’être fortement développés en Europe. La promotion de l’Europe des régions a été sur le devant de la scène dans la conclusion de nouveaux traités jalonnant la construction européenne depuis quinze ans. Et, de manière emblématique, a été établi un Comité des régions. Celui-ci reste à ce jour doté d’une influence formelle modeste mais son établissement atteste d’un intérêt renouvelé pour l’échelon régional, quand bien même celui-ci recouvre des réalités différentes dans les États membres de l’Union européenne. En parallèle à cette affirmation du fait régional, des mouvements et des partis de revendication régionaliste ont marqué les esprits par leur percée dans certains Etats. En Grande-Bretagne, en France, en Espagne ou en Italie, pour ne citer que quelques exemples, des partis régionalistes ont fait la une par leurs performances électorales et politiques, ou par leur propos : songeons au parti nationaliste basque, au Sinn Fein, à la Ligue du Nord, au Vlaams Belang, ou au parti national écossais. L’objet du livre est d’analyser l’essence de ces partis régionalistes, d’examiner leurs rôles et leurs performances dans les sociétés européennes, de questionner la nouveauté du phénomène et d’étudier dans quelle mesure ils appartiennent à une même famille. Ce travail est réalisé avec la contribution de plusieurs des meilleurs spécialistes de ces problématiques en Europe.

Le mode de scrutin fait-il l'élection ?

Authors: --- --- --- --- et al.
Book Series: Science politique ISBN: 9782800412351 Year: Pages: 216 Language: French
Publisher: Éditions de l'Université de Bruxelles
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-10-19 11:21:16
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le vote, sous le règne du suffrage universel, est le principal mode de légitimation des régimes de démocratie représentative. Cette pratique générale – s’exprimer à échéance régulière pour l’élection de ses représentants – recouvre un grand nombre de diversités. Diversité dans la nature des régimes : régimes parlementaire, semi-présidentiel ou présidentiel. Diversité dans les espaces-temps qui séparent les scrutins. Diversité surtout dans les modalités de l’élection. Le mode de scrutin est une des contraintes juridico-politiques qui entourent l’expression du suffrage. Depuis plusieurs années, la nature et les modalités des systèmes électoraux sont au centre de débats politiques et scientifiques. Certains Etats ont changé leur législation électorale récemment (Italie, Japon, Nouvelle-Zélande). En Belgique, la problématique d’un éventuel passage au scrutin majoritaire a été évoquée à plusieurs reprises. L’ouvrage fait le point sur l’état des principaux modes de scrutin à l’œuvre en Europe. Une question centrale traverse le livre : dans quelle mesure le mode de scrutin « fait-il » l’élection ? Cette problématique est au cœur des différentes contributions à travers l’évocation de situations en Europe occidentale et centrale ou dans une dimension internationale – les élections pour le Parlement européen. Dans la deuxième partie du livre, la controverse est centrée sur la Belgique, à travers des interrogations clés : quelles raisons ont justifié le passage d’un mode de scrutin majoritaire au scrutin proportionnel en 1899 ? Quelles sont les modalités juridiques d’un éventuel changement de mode de scrutin ? Quels pourraient, enfin, être les effets d’un passage du mode de scrutin proportionnel à un scrutin majoritaire ?

Où va la social-démocratie européenne ? Débats, enjeux, perspectives

Authors: --- --- --- --- et al.
Book Series: Science politique ISBN: 9782800413402 Year: Pages: 268 Language: French
Publisher: Éditions de l'Université de Bruxelles
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-10-19 11:21:18
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les partis socialistes et sociaux-démocrates laissent peu d’observateurs et de citoyens indifférents. Depuis plusieurs années maintenant, nombre d’acteurs les présentent comme une famille de partis en crise, sans imagination ni tonus, incapable de se renouveler et appelée à dépérir. D’autres, au contraire, la dépeignent comme une famille à l’avenir prometteur sinon radieux. L’objectif du livre n’est pas de confirmer l’une ou l’autre de ces visions. L’ouvrage analyse en profondeur les transformations qui touchent, dans la période contemporaine, la social-démocratie dans ses différentes facettes : évolution des modèles organisationnels, changements dans les performances politiques et électorales, rapports modifiés avec les organisations syndicales et les associations de la société civile, réactions à l’émergence de nouveaux concurrents politiques ou de nouvelles valeurs, réorientations idéologiques et programmatiques. Pour la première fois, le propos n’est pas exclusivement centré sur la partie occidentale de l’Europe mais concerne autant les partis sociaux-démocrates des démocraties consolidées que les organisations se revendiquant du socialisme démocratique en Europe centrale et orientale, et met en évidence les spécificités et les points communs. À l’aube du XXIe siècle, ce sont donc les défis et les manières d’y répondre qui sont décortiqués par plusieurs des meilleurs spécialistes européens des partis sociaux-démocrates en Europe.

Social Democracy in Europe

Authors: --- --- --- --- et al.
Book Series: Science politique ISBN: 9782800413419 Year: Pages: 250 Language: English
Publisher: Éditions de l'Université de Bruxelles
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-10-19 11:21:18
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Socialist and Social Democratic parties leave few political observers and citizens indifferent. For several years, a certain number of actors on the political scene have presented it as a political family in crisis, lacking in imagination and dynamism, incapable of renewal and doomed to fade into insignificance. Others, on the contrary, describe it as a grouping with a promising, even brilliant future.This book does not set out to confirm either of those two visions. Its aim is to analyse in-depth the transformations which are affecting, at the current time, the different aspects of Social Democracy: new organisational models, changes in political and electoral performance, changing relations with the trade unions and civil society associations, reactions to the emergence of new political rivais and new values, new ideological trends and political programmes, etc. For the first time, the analysis does not concern exclusively Western Europe, but also deals with the Social Democratic parties of the consolidated democracies and the organisations that claim to be part of democratic socialism in Central and Eastern Europe, and highlights the specific characteristics and points in common. At the dawn of the 21st century, it is therefore the challenges and the different responses to those challenges that are analysed by several of the leading European specialists in Social Democratic parties in Europe.

Démocraties chrétiennes et conservatismes en Europe

Authors: --- --- --- --- et al.
Book Series: Science politique ISBN: 9782800413051 Year: Pages: 352 Language: French
Publisher: Éditions de l'Université de Bruxelles
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-10-19 11:21:17
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En l'espace de quinze ans, la fédération européenne de partis qui rassemblait les formations démocrates chrétiennes – le parti populaire européen (PPE) – a vécu une mutation politique, idéologique et organisationnelle fondamentale. Centré à l'origine sur les formations démocrates chrétiennes, le PPE s'est ouvert à des partis aux sensibilités conservatrice voire libérale ou nationaliste dans les pays de l'Union européenne et dans les États qui sont amenés à la rejoindre sous peu. L'objectif de ce livre est d'examiner cette problématique à l'aune des mutations de la démocratie chrétienne et des partis démocrates chrétiens, d'une part, à celle du conservatisme et des partis conservateurs, de l'autre. A-t-on affaire à une simple opération de stratégie politique configurée au système politique européen ? Est-ce le reflet d'une indistinction de plus en plus manifeste entre démocrates chrétiens et conservateurs ? Ou, de manière plus radicale, assiste-t-on à l'extinction d'une famille politique – la démocrate chrétienne – ou à son absorption par la famille conservatrice ? Pour aborder ces thématiques, l'ouvrage rassemble des contributions de spécialistes internationaux. Ils retracent l'histoire de la démocratie chrétienne et du conservatisme et en analysent les caractéristiques et les évolutions.

Extrême droite et pouvoir en Europe. The extreme right parties and power in Europe

Authors: --- --- --- --- et al.
Book Series: Science politique ISBN: 9782800413884 Year: Pages: 340 Language: French|English
Publisher: Éditions de l'Université de Bruxelles
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-10-19 11:21:19
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis un quart de siècle, plusieurs partis d’extrême droite ou de la droite populiste ont opéré une percée dans leur système politique national : le Front national en France, le FPÖ en Autriche, le parti du progrès en Norvège et au Danemark, le parti populaire danois, le parti national slovaque, le Mouvement social italien-Alliance nationale, la Ligue du nord, les Republikaner, le NPD et la DVU en Allemagne, la Liste Pim Fortuyn et le parti de la Liberté aux Pays-Bas, Ataka en Bulgarie, le parti populaire de la Grande Roumanie, le Vlaams Belang et le Front national en Belgique, l’Union démocratique du Centre en Suisse, LAOS en Grèce… Au surplus, un fait politique nouveau s’est imposé ces dernières années : outre la progression électorale et politique observée par nombre de ces partis, plusieurs formations d’extrême droite ont accédé aux responsabilités gouvernementales ou ont soutenu des gouvernements de l’extérieur. Par delà les riches travaux consacrés aux développements des partis d’extrême droite, il s’imposait donc d’analyser les conditions et les conséquences de cette nouvelle donne. Tel est l’angle d’approche de cet ouvrage, qui réunit des contributions des meilleurs spécialistes de la question. La réflexion porte sur la vie et les choix internes de ces partis. Souhaitent-ils accéder au pouvoir ? Cette question suscite-t-elle des débats difficiles ? Observe-t-on un processus de modération quand ces formations rentrent au gouvernement ? Les militants endossent-ils ce choix ? Le parti est-il sanctionné ou conforté aux élections suivantes ?... Mais elle se fixe aussi sur les dimensions extérieures à ces formations. Les thèmes portés par les partis d’extrême droite percolent-ils chez les partis démocratiques ? L’apport de l’extrême droite est-il marquant sur certains thèmes qui lui sont chers ? Embrasser l’extrême droite est-ce mieux l’étouffer ? ... A partir d’études de cas et d’approches comparées, l’ouvrage fournit des réponses inédites à ces questions contemporaines.

Listing 1 - 10 of 12 << page
of 2
>>
Sort by
Narrow your search

Publisher

Éditions de l'Université de Bruxelles (12)


License

CC by-nc-nd (12)


Language

french (11)

english (2)


Year
From To Submit

2014 (1)

2012 (1)

2008 (1)

2007 (1)

2005 (2)

2004 (1)

2003 (1)

2002 (1)

2001 (1)

2000 (2)

-->