Search results: Found 8

Listing 1 - 8 of 8
Sort by
Les Bretons au lendemain de l'Occupation

Author:
ISBN: 9782868473806 9782753525443 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Comment les Bretons sont-ils sortis des violences et des combats qui marquèrent la fin de l'Occupation ? La Libération est souvent représentée comme un grand moment de réconciliation nationale jalonné par les bals, les fêtes, les défilés. Elle est aussi perçue comme le temps des règlements de compte : exécutions sommaires, femmes tondues, agressions contre les « collabos ». Luc Capdevila fait revivre cet épisode complexe à travers le regard du plus grand nombre, celui des « patriotes », celui...

Entre mémoire collective et histoire officielle : L'histoire du temps présent en Amérique latine

Authors: ---
ISBN: 9782753566729 DOI: 10.4000/books.pur.100931 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage explore les différentes approches menées en histoire du temps présent latino-américain par des historiens, des sociologues, des anthropologues d'Europe et d'Amérique latine. Si la violence des années de guerre froide a marqué en profondeur cette partie du continent, le XIXe siècle des indépendances et de la formation républicaine comme le passé colonial ne sont pas pour autant absents. Bien au contraire, ces moments anciens demeurent intensément constitutifs du passé/présent qui travaille ces sociétés. En effet, le processus d'ouverture et de renouvellement politique qui s'affirme aujourd'hui en Amérique latine favorise conjointement un mouvement de démocratisation de la relation au passé et dans l'écriture de l'histoire. Les mémoires indiennes, l'enquête orale, la transmission du souvenir par le théâtre alternatif participent de ces nombreuses voies qui expérimentent la démocratisation de l'histoire. Entre mémoire collective et histoire officielle analyse ainsi la relation que ces sociétés construisent aujourd'hui avec un passé/présent inscrit dans la longue durée, où cohabitent les héros plus que les victimes, où comme on l'observe par ailleurs dans l'Espagne contemporaine la mémoire individuelle et collective est davantage perçue comme un droit et non comme un devoir, dans la perspective de pouvoir vivre ensemble.

L'engagement et l'émancipation : Ouvrage offert à Jacqueline Sainclivier

Authors: ---
ISBN: 9782753560512 DOI: 10.4000/books.pur.90549 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dans le court XXe siècle de l'âge des extrêmes, la part de l'acteur en tant que sujet constitue d'évidence une thématique privilégiée et des plus nécessaires en Histoire. Les formes justement extrêmes de l'aliénation, de l'acceptation ou de l'enfouissement comme les répliques inverses d'affranchissement, de libération ou d'extériorisation interrogent sur les besoins conjoncturels de faire groupe, ou sous-groupe, de se donner ou de se désinhiber. En mettant la focale sur les figures de l'engagement, à travers des portraits d'acteurs et des tableaux de groupes, c'est à une traversée du XXe siècle fait d'individus intervenant sur leur quotidien et celui de la collectivité, que ce volume convie. Mais, bien que le jalon des guerres soit présent – de la Première guerre mondiale à la guerre d'Algérie en passant par la guerre froide –, une lecture seconde apparaît, celle frappée au sceau de l'émancipation. Dans un siècle dernier marqué par les victimes et placé sous l'emprise du traumatisme, le passé des femmes et des hommes figurant dans ce tableau distille un air épris de liberté, d'action et d'autonomie. Ces destins se disent et se lisent à la mesure des possibles induits par des contextes empreints de fortes contraintes politiques, sociales et culturelles, mais aussi de résolutions à mener librement une existence, à conquérir et pouvoir affirmer une identité, voire à changer la vie. Les débats historiographiques transverses à ces deux thématiques et à ces portraits, précisent ou reprennent des discussions qui ont nourri l'histoire contemporaine sociale et politique ces vingt dernières années. En particulier, l'articulation entre histoire culturelle et histoire politique, études de genre et des féminismes, emboîtements d'échelles, histoire orale, mais aussi écriture de l'histoire avec témoins, mémoire de la résistance et de l'occupation trouvent ici place. Ce volume offert à Jacqueline Sainclivier forme ainsi une variation contemporaine en quatre mouvements autour d'une certaine conception de l'histoire.

Keywords

acteur --- collectivité --- engagement --- guerre

Genre et événement

Author:
ISBN: 9782753501959 9782753531598 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les crises politiques, économiques ou sociales sont un des meilleurs observatoires du fonctionnement des sociétés. Elles engendrent également des situations inédites. Les travaux réunis ici analysent l'intervention de l'événement comme élément perturbateur des assignations de genre. Dans quelle mesure ces phases de crises ”émeutes frumentaires, guerres civiles, guerres internationales, conflits sociaux ou manifestations indépendantistes” ont-elles été des moments de durcissement, d'ajustement...

Le passé des émotions

Author:
ISBN: 9782753535053 9782753552951 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-23 12:05:09
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’émotion permet d’appréhender des usages politiques du passé dans un temps présent prêtant à controverses. Tel est le cas dans les « sociétés de mémoire » d’Amérique latine et d’Espagne marquées du sceau des passions politiques. Cet ouvrage invite ainsi à repenser non seulement l’histoire incarnée de sociétés en mouvement, mais également le statut de l’historien dans la cité du temps présent.

Les hommes transparents : Indiens et militaires dans la guerre du Chaco (1932-1935)

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782753567344 DOI: 10.4000/books.pur.102218 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La guerre du Chaco (1932-1935) est le conflit international le plus meurtrier qui s’est déroulé en Amérique au XXe siècle. Pendant trois ans les armées paraguayenne et bolivienne – près de 400 000 hommes au total – s’affrontèrent pour 300 000 km2 de brousse dont elles revendiquaient la souveraineté au nom de « droits » remontant à la colonisation espagnole. Aux alentours de 80 000 soldats paraguayens et boliviens sont tombés durant cette « Grande Guerre américaine ». La guerre du Chaco a fermé le cycle de la formation territoriale des républiques d’Amérique latine ouvert au début du XIXe siècle à la suite de l’implosion de l’empire espagnol. Elle marqua plus encore l’aboutissement de l’absorption par les États des territoires indiens restés à l’écart de la conquête depuis le XVIe siècle. Fondé sur une méthode pluridisciplinaire, ce livre interroge le processus de colonisation du Chaco Boréal dans les années 1920 et 1930 correspondant à l’installation des armées paraguayenne et bolivienne, puis à l’épisode de la guerre. L’analyse des relations Indiens/militaires a été privilégiée. Elles constituent le prisme permettant d’observer avec le plus d’acuité l’implantation des États dans la région, de saisir la relation que les républiques ont envisagé de nouer avec les Indigènes à cette époque, et de savoir comment les nations indiennes ont conçu cette relation de leur côté.

Les Indiens des frontières coloniales : Amérique australe, XVIe siècle-temps présent

Authors: --- ---
ISBN: 9782753568099 DOI: 10.4000/books.pur.110043 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En quoi l’Amérique australe serait-elle traversée par des « frontières coloniales » jusqu’au XXe siècle ? En effet, si la conquête de l’Amérique par les Européens s’est concrétisée par leur prise de possession rapide de territoires répartis sur l’ensemble du continent, dès le XVIe siècle ils se heurtent à des limites qui marquent le pas de l’expansion coloniale. Celles-ci sont imposées par des peuples amérindiens qui résistent à leur avancée ; elles sont aussi environnementales, des milieux sont difficiles à pénétrer ou à contrôler. D’autres territoires restent éloignés des grandes voies de circulation. De sorte qu’au milieu du XIXe siècle, une grande partie des terres américaines demeure à l’écart de l’expansion européenne. Les années 1860-1880 marquent la fin du processus de conquête des terres amérindiennes, qui se prolonge néanmoins jusqu’au XXe siècle dans des espaces plus difficiles d’accès. Cet ouvrage analyse en quoi les régions de l’entre-deux restent dans la longue durée des espaces mouvants, des points de rencontre, où se font face l’autonomie indienne et le pouvoir colonial hispanique. Ces espaces ne sont pas une ligne radicale, mais une zone poreuse faite d’échanges, de négociations et de conflits. Le Cône sud constitue un observatoire privilégié permettant de travailler des régions qui transcendent les limites administratives des empires hispano-portugais, puis celles des États-nations. Le livre s’ouvre sur les systèmes classificatoires des altérités indiennes fabriqués par le monde colonial en fonction de son entreprise hégémonique. La deuxième partie se situe à l’époque républicaine, au XIXe siècle, qui scelle l’encerclement puis la défaite militaire des derniers groupes indiens souverains. L’ouvrage se clôt sur le cas singulier du Chaco qui connaît la poursuite, encore au XXe siècle, d’un état de choses rejoignant par bien des aspects le plus classique des colonialismes de l’époque impériale.

Le genre face aux mutations

Author:
ISBN: 9782868478542 9782753523548 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dans le prolongement de l'histoire des femmes, les études sur le genre conduisent à étendre les analyses sur l'ensemble des domaines qui participent à la construction de la différence des sexes : histoire du féminin et du masculin, histoire de la mixité et des rapports sociaux de sexe, histoire des pratiques et des imaginaires sociaux. Cet ouvrage réunit des travaux d'historiens, de sociologues, de littéraires qui analysent les variations des relations homme/femme sur une période de dix siècl...

Listing 1 - 8 of 8
Sort by
Narrow your search