Search results: Found 10

Listing 1 - 10 of 10
Sort by
La Révolution mexicaine : Une histoire étudiante

Author:
ISBN: 9782753578654 DOI: 10.4000/books.pur.138664 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Pour le lectorat français, la Révolution mexicaine se résume parfois aux personnages mythiques que furent Pancho Villa et Emiliano Zapata, immortalisés par les fresques de Diego Rivera et les peintures de Frida Kahlo. Si ces acteurs renvoient à une étape fondatrice de ce processus tumultueux, à son indéniable dimension agraire et populaire, force est de constater que leur aura a presque fini par obscurcir la compréhension générale d’une révolution aux élans nationalistes, socialistes et anticléricaux, contemporaine des guerres mondiales, des expériences bolchevique et fascistes, des Fronts populaires, de la guerre civile espagnole et de l’internationalisme de l’entre-deux-guerres. Le vaste processus de transformation politique et sociale que connut le Mexique entre les années 1910 et 1940 ne saurait en effet être intelligible à la seule lumière de ces icônes, mais bien dans le cadre d’une histoire plus vaste, attentive à la « conscience-monde » des élites révolutionnaires. Proche des gouvernements émanant de la Révolution, tout en cherchant continuellement à « aller au peuple », à éduquer l’ouvrier, le paysan et l’Indien, le mouvement étudiant apparaît comme l’un des acteurs les plus pertinents pour repenser et relire intégralement le processus révolutionnaire mexicain. Ni entièrement élitiste, ni réellement « subalterne », cet intellectuel collectif, tantôt contestataire du pouvoir en place, tantôt son héritier légitime, sut nourrir la Révolution mexicaine de références européennes et latino-américaines afin de mieux l’orienter, autant qu’il contribua à sa circulation dans l’espace atlantique, par le biais des relations internationales étudiantes. Ce livre propose donc une « histoire étudiante » de la Révolution mexicaine. Il analyse le surgissement du premier mouvement étudiant, organisé nationalement, que connut le Mexique contemporain. Il démontre que ses représentants firent de la « classe étudiante » un acteur légitime de la Révolution, apportant ses réponses, non seulement aux questions corporatives et éducatives, mais aussi aux problèmes sociaux, politiques et « raciaux » qu’affrontaient les dirigeants de la jeune nation. Il offre, au-delà, une réflexion sur la genèse des mouvements étudiants en Amérique latine et sur les formes du politique dans le Mexique contemporain.

L'Université en Espagne et en Amérique Latine du Moyen Âge à nos jours. I

Author:
ISBN: 9782869060418 9782869065079 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires François-Rabelais
Added to DOAB on : 2017-07-04 12:27:07
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L'Université en Espagne et en Amérique Latine du Moyen Âge à nos jours. II

Author:
ISBN: 9782869061200 9782869065086 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires François-Rabelais
Added to DOAB on : 2017-07-04 12:27:07
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Perceptions : Campus Talence-Pessac-Gradigan

Authors: ---
ISBN: 9782858925285 DOI: 10.4000/books.msha.6928 Language: French
Publisher: Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:39
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le volume Perceptions de la collection ABC propose un regard porté sur le campus Talence-Pessac-Gradignan par les étudiants paysagistes. Ces derniers nous invitent à observer le territoire du campus dans ses diverses dimensions : géographiques, organiques, sensibles et usagères pour fonder une approche du projet de paysage par La notion du terrain et de ses données existantes. Il s'avère que par bien des points ces approches sensibles recoupent les constats établis à partir de l'étude du volume 1 de la présente collection « Structures », en particulier lorsqu'elles pointent les marques de l'inachèvement du plan masse d'origine ; la sensation de vides illisibles renvoyant directement à l'abandon de la grande composition paysagère initiale qui prévoyait un écrin végétal dense autour de la plaine centrale dédiée aux activités sportives.

La rébellion de 68

Author:
ISBN: 9782868479341 9782753538207 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le présent ouvrage tente de repenser la révolte des étudiants du printemps 68 en prenant à contre-pied la lecture aujourd'hui dominante. Il montre ce qui s'est effectivement passé au « sous-sol » des événements : comment ce qui était pour une génération la réalité sociale, le monde commun, l'ordre évident, s'est défait, est devenu scandaleux, absurde ou dérisoire aux yeux d'une fraction de la génération suivante.

La Ligue communiste révolutionnaire (1968-1981)

Author:
ISBN: 9782753501942 9782753531833 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:18:59
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La période qui suit Mai 68 a permis à un groupe de militants se réclamant du trotskysme de sortir de la confidentialité. Sans négliger les témoignages des militants, mais en s’appuyant sur les publications et les textes internes de la LCR, sur les rapports des officiers des renseignements généraux, ce livre étudie les efforts de ce groupe pour s’implanter dans la société française. Ces militants apparaissent tout d’abord plus guévaristes que trotskystes. Mais la dissolution de la LC, le 21 ju...

Les Étudiants et le travail universitaire : Étude sociologique

Author:
ISBN: 9782729710781 DOI: 10.4000/books.pul.10224 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-04 12:20:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Ce livre propose une analyse des rapports socialement différenciés des étudiants au travail universitaire. S'appuyant sur une enquête comparative conduite, au sein des universités lyonnaises, entre deux filières d'études contrastées, la médecine et la sociologie, l'auteur porte le regard sur les apprentissages étudiants et examine tour à tour les emplois du temps, les dispositifs d'organisation écrits, les pratiques de lecture et d'écriture de ces deux groupes d'étudiants. L'ouvrage montre que les matrices disciplinaires et la nature spécifique des savoirs transmis (leur organisation, leurs traditions...) sont, en plus de la composition sociodémographique des publics, au principe de variations significatives dans les pratiques du travail universitaire et les rapports des étudiants à ce dernier. La sociologie a beaucoup fait pour la mise au jour d'inégalités dans les rapports aux savoirs selon les conditions sociales d'origine des étudiants et pour l'analyse des fonctions de reproduction exercées par le système scolaire dans son ensemble. Elle n'a en revanche guère insisté sur les partages sociaux (dans les manières d'apprendre et dans les rapports aux savoirs) qui peuvent résulter de la fréquentation de savoirs socialement et cognitivement différenciés. C'est à l'aune de cette question, et dans la double optique d'une sociologie de l'éducation et des savoirs, que l'auteur se propose d'analyser les pratiques du travail universitaire des étudiants.

Les étudiants étrangers à Paris au XIXe siècle : Migrations et formation des élites

Author:
ISBN: 9782753569010 DOI: 10.4000/books.pur.132642 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Une forme mineure de mondialisation s’opère au XIXe siècle, celle que provoquent les échanges universitaires, et notamment les migrations étudiantes : à la Belle Époque, profitant d’une politique universitaire très libérale de la France, de l’attrait international de Paris et de la position dominante des facultés parisiennes dans le marché national estudiantin, le Quartier latin attire de plus en plus la jeunesse des cinq continents, du Canada au Japon et de l’Argentine à la Russie. Les raisons de cet accroissement sont multiples : outre la diplomatie universitaire très ouverte de la France et l’accueil de persécutés et de réfugiés, dont les Polonais ou les juifs de Russie, citons la demande de formation supérieure des élites des États-nations nouvellement indépendants (Grèce, Bulgarie, Serbie) ou sortis de la colonisation (Amérique latine), les retombées de l’influence culturelle de la France (Égypte, Empire ottoman, Roumanie) et plus largement l’attrait de la culture française et la francophonie. Ce faisant, les universités françaises, et en premier lieu celle de Paris, entrent en concurrence avec les universités des autres grandes nations occidentales (Allemagne, Angleterre, Autriche) dans le cadre d’une compétition internationale en vue d’attirer les étudiants étrangers, censés être des facteurs d’influence des valeurs et des intérêts français à leur retour dans leur pays. Qui sont ces étudiants venus d’ailleurs ? L’ouvrage s’attache à décrire leurs origines géographiques, leurs appartenances religieuses et sociales, leur niveau d’études et met en valeur une catégorie exceptionnelle d’étrangers : les étudiantes, constamment plus nombreuses que les Françaises avant la Grande Guerre. L’évolution du nombre des étudiants étrangers au long du siècle est décrite ainsi que leurs choix disciplinaires, les études qu’ils suivent, les diplômes qu’ils recherchent, leurs résultats scolaires et leur avenir professionnel, qu’ils s’établissent en France, ce qui est assez rare, ou retournent dans leur pays. Enfin, le livre évoque la vie quotidienne, matérielle et intellectuelle, de ces étudiants, leurs lieux de réunion, leurs activités politiques et sociales et les relations qu’ils peuvent nouer avec leurs compatriotes ou leurs camarades français.

Le droit des étrangers : Statuts, évolution européenne, droits économiques et sociaux

Authors: ---
ISBN: 9782802803836 DOI: 10.4000/books.pusl.13467 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:50
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La Faculté de droit des Facultés universitaires Saint-Louis et l’Association pour le droit des étrangers (A.D.D.E.) ont organisé, les 16 et 30 octobre 1992, des journées d’étude destinées à permettre aux étrangers et à ceux qui interviennent à leurs côtés ou sont en contact avec eux de disposer d’une information claire et aussi complète que possible des règles juridiques applicables. Ces journées d’étude ont été centrées sur deux grands axes : - le statut des étrangers - ou, plus exactement, les différents statuts de ceux-ci : ressortissants C.E.E., ressortissants hors C.E.E., réfugiés, étudiants, ainsi que l’examen de diverses questions spéciales relatives à ces différents statuts. - les conditions et modalités de reconnaissance de droits économiques et sociaux aux étrangers, situées dans une perspective européenne. Le présent ouvrage rassemble les contributions présentées à l’occasion de ces journées d’étude.

Diasporas scientifiques : Comment les pays en développement peuvent-ils tirer parti de leurs chercheurs et de leurs ingénieurs expatriés ?

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782709917704 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.2591 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2017-06-09 10:17:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Depuis quelques décennies, les pays du Sud assistent à la fuite de leurs « cerveaux » vers les pays du Nord, un phénomène préjudiciable à la formation de leurs cadres et de leurs élites scientifiques nationales, inquiétant pour leur développement. Cependant, on observe depuis quelques années un processus qui pourrait compenser pour partie cette fuite de matière grise. En effet, par des apports informels, les communautés expatriées aident, conseillent et informent les institutions et les chercheurs de leurs pays d'origine. Quelle est l'ampleur du phénomène ? Quelles formes principales revêt-il ? Quelle est son efficacité ? Les responsables des pays d'origine et des pays d'accueil doivent-ils soutenir ce type d'initiatives informelles ? Si oui, par quels moyens et que peut-on en attendre ?

Listing 1 - 10 of 10
Sort by