Search results: Found 45

Listing 1 - 10 of 45 << page
of 5
>>
Sort by
Chercheurs en Résistance : Pistes et outils à l’usage des historiens

Authors: ---
ISBN: 9782753559509 DOI: 10.4000/books.pur.49006 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage collectif est le fruit de deux journées d'études organisées par le Centre d'histoire et de recherche sur la Résistance. De jeunes chercheurs y réfléchissent, à partir de cas pratiques, aux problèmes épistémologiques et méthodologiques que pose l'écriture de l'histoire : Comment un objet de recherche se construit-il et se saisit-il ? Que faire lorsque la définition de ses contours se dérobe au fur et à mesure que l'enquête avance ? Comment composer avec l'abondance, l'absence ou le caractère parfois éminemment biaisé des sources ? Les auteurs ont accepté de mettre au pot commun les écueils, interrogations, doutes qui sont le lot de tous les chercheurs et de les placer délibérément au centre de la réflexion afin qu'ils puissent être discutés. Qu'on étudie la désobéissance pionnière autour de la nébuleuse du musée de l'Homme (Julien Blanc), l'histoire du Bureau central de renseignement et d'action (Sébastien Albertelli), les métamorphoses des « vichysto-résistants » (Johanna Barasz), les déportations de répression (Thomas Fontaine), les relations de la société corse avec la Résistance (Sylvain Gregori), les rapports entre la gendarmerie et le corps social (Emmanuel Chevet) ou les composantes d'une identité résistante (Cécile Vast), ce sont bien en effet des questionnements voisins et croisés qui surgissent. De ce point de vue, les contributions réunies dans ce volume vont bien au-delà du champ de l'histoire de la Résistance et seront susceptibles d'intéresser ceux que l'écriture de l'histoire intrigue et d'aider chercheurs de toutes périodes et de toutes thématiques. Il s'agit – ce qui n'est pas si simple – de permettre à chacun de mettre en lumière ce qui est d'ordinaire relégué dans la pénombre, à savoir les doutes, incertitudes, appréhensions qui s'attachent à tout projet de longue haleine.

Media and New Religions in Japan

Author:
Book Series: Routledge Research in religion, media and culture ISBN: 9780415659123 9780415659123 9780203075036 Year: Pages: 192 Language: English
Publisher: Taylor & Francis
Subject: Religion --- History
Added to DOAB on : 2019-01-15 13:34:30
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Japanese "new religions"shinshūkyō have used various media forms for training, communicating with members, presenting their messages, reinforcing or protecting the image of the leader and potentially attracting converts. In this book, the complex and dual relationship between the media and new religions is investigated by looking at the tensions groups face between the need for visibility and the risks of facing attacks and criticism through the media. Indeed, media and new technologies have been extensively used by religious groups not only to spread their messages and to try to reach a wider audience, but also to promote themselves as a highly modern and up-to-date form of religion appropriate for a modern technological age. In the 1980s and early 1990s, some movements, such as Agonshū, Kōfuku no Kagaku and Aum Shinrikyō, came into prominence especially via the use of media (initially pub- lications, but also ritual broadcasts, advertising campaigns and public media events). This created new modes of ritual engagement and new ways of inter- actions between leaders and members. The aim of this book is to develop and illustrate particular key issues in the wider new religions and media nexus by using specific movements as examples. In particular, the analysis of the inter- action between media and new religions will focus primarily on three case studies predominantly during the first period of development of the groups.

Keywords

Japan --- religion --- 1945 --- mass media

Saisies, spoliations, restitutions : Archives et bibliothèques au XXe siècle

Authors: ---
ISBN: 9782753568839 DOI: 10.4000/books.pur.130140 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les spoliations d’archives et de bibliothèques semblent bien secondaires par rapport aux atrocités commises pendant les terribles conflits du XXe siècle, et fascinent moins que les vols d’œuvres d’art. Pourtant, les saisies opérées par les autorités nazies dans toute l’Europe occupée, puis en grande partie collectées par l’Armée rouge et conservées secrètement par les Soviétiques, sont un phénomène massif tant par l’ampleur des détournements que par la diversité des spoliés. Il touche les administrations publiques des États occupés, les partis politiques, les syndicats, les Églises, les associations ainsi que les personnes privées souvent juives. Seul l’effondrement du régime soviétique a fait sortir ces fonds, longtemps soumis au régime du silence, de l’oubli dans lequel ils étaient tombés. Beaucoup de documents ont été rapatriés depuis une décennie, mais trop aussi ont été perdus, bien qu’un mince espoir d’en retrouver subsiste. Les meilleurs spécialistes, historiens, bibliothécaires et archivistes de France et de Russie, d’Europe et des États-Unis, ont œuvré à offrir une compréhension globale d’un phénomène crucial de l’histoire européenne. Ce volume étudie les motifs des saisies, l’utilisation nazie et soviétique de la documentation collectée, les réactions des institutions ou des personnes privées spoliées. Enfin se pose la question des choix opérés au moment du retour de ces archives. Doit-on créer des « fossiles archivistiques » ou les réintégrer sans mention de leur destin particulier ? L’usage des archives et la réactivation de leur mémoire relève d’enjeux citoyens très actuels.

Mémoires des guerres : Le Centre-Val-de-Loire de Jeanne d'Arc à Jean Zay

Authors: ---
ISBN: 9782753560529 DOI: 10.4000/books.pur.94869 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Se souvenir de la guerre permet-il d'en sortir ? La mémoire collective est sélective et toutes les guerres ne laissent pas les mêmes traces. Le Centre-Val de Loire, formé à partir des provinces du Berry, de l'Orléanais et de la Touraine, entretient avec les mémoires des guerres une relation certes singulière, née de sa situation au cœur du domaine royal, mais aussi archétypale. De la Délivrance d'Orléans par Jeanne d'Arc en 1429 aux occupations de 1814-1815, 1870-1871 et 1940-1944, les traces locales de sa mémoire participent à la construction de son identité régionale, tout en ayant des résonances nationales. Les acteurs régionaux du « devoir de mémoire » y ont combattu pour exhumer des oubliettes des souvenirs longtemps occultés, telle l'existence des camps d'internement du Loiret. Pour autant, quels « lieux de mémoire » émergent dans la région ? Les monuments aux morts de la Grande Guerre semblent dominer au point que l'on peut s'interroger sur l'effacement de la mémoire de 1870 ou de celle des crimes de guerres de l'été 1944. De même, au côté de Jeanne d'Arc, instrumentalisée à chaque conflit, il faut attendre 2015 pour que Jean Zay rejoigne au Panthéon le préfet de Chartres, Jean Moulin. Et qu'en est-il de la fête johannique du 8 mai à partir de la Victoire de 1945 ? Étudier les usages des mémoires des guerres sur la longue durée, de la guerre de Cent ans à l'Occupation, en passant par les guerres de Religion, éclaire ainsi les crises d'identité qui empoignent la nation française de manière récurrente. Les regards croisés, enfin, de l'anthropologue sur la mémoire des occupants, et du littéraire sur la mémoire immédiate de Charles Péguy, contribuent à une histoire comparée des pratiques mémorielles. Si la Seconde Guerre mondiale a fait écran en recouvrant la mémoire des occupations précédentes, c'est toute la strate mémorielle accumulée de conflit en conflit que cet ouvrage entend déconstruire.

Une société en épuration

Author:
ISBN: 9782868478481 9782753525917 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:19:00
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Première monographie départementale sur ce sujet, le choix du Maine-et-Loire souvent considéré comme « non remarquable » en raison de son calme et de sa modération pouvait paraître risqué. Mais c'est précisément ce caractère ordinaire qui renforce, malgré sa dimension géographique circonscrite, l'intérêt de son étude. Sans excès majeurs, l'épuration y fut plus violente, diffuse, profonde et durable qu'on ne le dit souvent. Au-delà, à la rencontre du local et du national, de la micro et de la ...

« Morts d'inanition »

Author:
ISBN: 9782753501362 9782753531475 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Added to DOAB on : 2017-03-22 17:19:00
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Pour la plupart des Français qui l’ont vécue, la période de l’Occupation évoque en premier lieu l’immense difficulté à vivre au quotidien. La pénurie des produits de première nécessité, soumis à un rationnement de plus en plus sévère, oblige nombre d’entre eux à élaborer de véritables stratégies de survie. La faim, dont le spectre avait cessé de hanter les imaginaires, redevient une expérience largement partagée et structure bien des existences recentrées sur la satisfaction au jour le jour d...

Crise, coopération économique et financière entre États européens, 1929-1933

Author:
ISBN: 9782110910523 9782111287532 Year: Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Added to DOAB on : 2017-12-08 15:45:22
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La crise économique que traverse l’Europe à la fin des années vingt apparaît comme un long cortège d’échecs pour la coopération entre États. Mais les projets évoqués au cours des années 1929-1933 comportent malgré tout des perspectives originales d’organisation du continent européen. Certains frappent même par leur modernité : par exemple l’idée qui consiste à imaginer des blocs économiques homogènes qui iraient, chacun à son rythme, vers l’union économique de l’Europe ; ou encore celle qui v...

La France, la Belgique et l’organisation économique de l’Europe, 1918-1935

Author:
ISBN: 9782110812179 9782111287556 Year: Language: French
Publisher: Institut de la gestion publique et du développement économique
Added to DOAB on : 2017-12-08 15:45:22
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cet ouvrage apporte une solide contribution à l’histoire des origines de l’intégration européenne entre les deux guerres. L’étude de la période sous ses aspects économiques, monétaires et commerciaux montre combien, malgré les ruptures et les échecs qui rythment les tentatives d’une organisation régionale, un capital d’expériences se constitue, qui débouchera à l’issue des drames de la seconde guerre mondiale sur l’actuelle construction européenne. This book makes a solid contribution to the...

La naissance du tribunal pour enfants : Une comparaison France-Québec (1912-1945)

Author:
ISBN: 9782753566897 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:50
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Si le XXe siècle reconnaît à la jeunesse un statut social et culturel spécifique, il est aussi celui de la stigmatisation de la jeunesse irrégulière. Désormais, les institutions de contrôle social ne cherchent pas seulement, comme au XIXe siècle, à évincer l’écume ardente des classes dangereuses. Il s’agit, avec la mise en place d’une justice des mineurs spécialisée dans la plupart des pays occidentaux, d’élargir le filet de prise en charge à l’ensemble de la jeunesse populaire tumultueuse ou même « en danger », tout en adossant au système judiciaire pénal une assistance éducative. Après s’être appuyée sur l’initiative privée, la justice se tourne, dans l’entre-deux-guerres, vers les premiers professionnels de la protection de l’enfance. En amont et en aval de l’acte judiciaire, la nouvelle filière s’organise, du dépistage des asociaux et anormaux, au tutorat familial qu’incarne la liberté surveillée. Loin d’être mises hors-jeu, les institutions d’enfermement tentent de se réformer et s’insèrent dans ce nouveau système, avec l’invention de nouvelles catégories juridiques para ou prédélinquantes, nouvelles figures de la dangerosité sociale qui appellent la réclusion tout en lui conférant une nouvelle légitimité. Il s’agit d’un moment clé de l’histoire de la protection de l’enfance, qui préfigure l’ère du « tout éducatif » des années 1950-1960, sans pour autant se déparer de la raison pénale qui le fonde. Si l’aspect social adoucit l’aspect pénal et le rend socialement productif, il en est aussi une légitimation lui permettant de passer outre certains principes du droit libéral. Dès lors, la socialisation du droit des mineurs, au moment même où elle acquiert le statut de doxa, entre en contradiction avec le principe de citoyenneté étendu à l’enfance, en genèse tout au long du XXe siècle. Craints et dénoncés comme en voie de dangereuse émancipation, les jeunes restent en réalité largement dépendants du pouvoir familial, scolaire, industriel et légal, mais se justifient de cette domination pour réclamer des droits et expérimenter une autonomie nouvelle. Dès lors, l’enfance et la jeunesse déviantes incarnent certaines formes de changement social et culturel. Leur poids dans les représentations collectives s’accroît, tantôt pour dénoncer une inquiétante dérive, tantôt pour pointer la voie de la modernité. Ainsi, l’autonomie économique, le consumérisme, le développement des loisirs non encadrés, ou encore la libération des mœurs et des rôles sexuels sont dénoncés, éventuellement réprimés, mais aussi valorisés par une culture en mouvement, en voie de juvénilisation au XXe siècle.

"... allerlei für die Nationalbibliothek zu ergattern..."

Authors: ---
ISBN: 9783205775041 Year: Pages: 617 Seiten DOI: 10.26530/oapen_437148 Language: German
Publisher: Böhlau Grant: Austrian Science Fund - D 3835
Subject: History
Added to DOAB on : 2013-03-27 11:48:46
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

When Austria was annexed by Hitler Germany in March 1938, the National Library in Vienna was not only the biggest scientific library in the country, it was now the third largest in the German Reich. Its status among and influence on the scholarly libraries in the Reich was considerably enhanced by one person during the Nazi period, namely the newly-appointed director-general Dr. Paul Heigl, a fervent National socialist, Acquisitions by the Library during the years 1938 to 1945 are a key focal point of this history, and Heigl played both an active and significant role in the process of book looting in the interest of the National Library. The Library may well have regarded itself in the inter-war years as being „apolitical“ – and house historians have tended to reinforce this image – but this does not stand up to closer scrutiny even during the political period of the „Corporate State“ und Dollfuss and Schuschnigg, let alone during the time of national socialist rule in Austria. The study breaks with the previos taboos and presents the essentially political role of the Library both before and after March 1938 by investigating its involvement in the crimes of the Nazi regime. But the study does not only concentrate on acquisitions made through improper means, it also attempts to capture some of the atmosphere of a major library under the NS-regime and in war-time. The examination also sees itself as a contribution to the hitherto neglected history of libraries in Austria in the Nazi period in general and of church and official libraries in particular. It might be noted that Paul Heigl was not only in charge of scholary libraries in south-eastern Europe following the German invasion of Yugoslavia in April 1941, he was also a library consultant for local Nazi officials and had considerable sway in forging library policy. Our study discusses a number of chapters in the Library ´s history during the Nazi period which have so far been absent from official histories, primarily those which implicate the Library and point to the vast and varied acquisitions. The main chapter focusses on the development and acquisitions of the Library´s many collections from 1938 o 1945, chiefly on the basis of library records and files, and attempts to describe not only the looting, but also fate of stolen books, libraries and collections immediately after World War Two and on up to the present day. And, as the case may be, their subsequent restitution over the past few years as a consequence of the Art Restitution Law of 1998. Name and subject indices are intended to make the information in thistory more easily accessible.

Listing 1 - 10 of 45 << page
of 5
>>
Sort by