Search results: Found 5

Listing 1 - 5 of 5
Sort by
Terres privées, terres communes : Gouvernement de la nature et des hommes en pays winye (Burkina Faso)

Author:
ISBN: 9782709922739 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.10344 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2017-07-04 12:05:58
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au Burkina Faso, comme dans la plupart des pays africains, la question foncière occupe une position centrale dans la construction politique et le développement économique. Pour les gouvernements, la résilience des systèmes coutumiers, euphémisée dans les discours mais bien réelle dans les pratiques, représente un obstacle majeur à la constitution d'une citoyenneté formelle. Dans cet ouvrage, l'auteur présente le régime foncier actuel des Winye du Burkina Faso et l'analyse comme un ensemble de choix moraux inhérents à toute organisation sociale : mise en valeur des ressources ou conservation de réserves patrimoniales, accroissement politique par accueil d'étrangers ou préservation des prérogatives autochtones, stimulation des intérêts individuels ou respect de l'intérêt collectif. Ainsi, c'est au travers des formes sociales d'accès à la nature que se met en place un ordre politique, une citoyenneté locale : le gouvernement de la nature fonde le gouvernement des hommes. En élargissant la recherche anthropologique et en menant celle-ci en référence à d'autres études réalisées dans la sous-région, l'ouvrage propose une approche critique du traitement des questions foncières dans la recherche africaniste. Il remet en question l'idée d'une évolution inéluctable vers l'individualisation et la marchandisation de la terre et, d'une manière plus générale, apporte des éléments de réflexion au débat sur la construction de l'Etat en Afrique.

Ouagadougou (1850-2004) : Une urbanisation différenciée

Authors: --- ---
ISBN: 9782709917636 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.870 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2017-06-09 10:17:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dans les pays du Sud, l’urbanisation rapide induit des changements majeurs environnementaux, démographiques, sociaux, culturels et sanitaires. Les taux de croissance des villes africaines restent très importants, de l’ordre de 4 à 5 % l’an : la moitié de la population ouest-africaine pourrait vivre en milieu urbain d’ici 2020. Ouagadougou, capitale administrative du Burkina Faso, connaît un processus d’urbanisation exemplaire parmi les pays africains sahéliens pauvres et traditionnellement ruraux. Elle compte un peu plus d’un million d’habitants en 2006, soit environ 45 % de la population citadine du pays. Sa croissance a été importante et mal contrôlée par les autorités jusqu’à la Révolution de 1983. Bien qu’un gros effort ait été fait depuis cette date, l’ensemble urbain reste encore hétérogène, associant un centre-ville moderne, des zones d’habitat dense, parfois insalubres et des fronts d’urbanisation irrégulière. Les quartiers sont différenciés tant par leur structure démographique que par leur accès aux services : approvisionnement en eau, assainissement, offre de soins, écoles et marchés. Cet atlas présente l’évolution de la ville depuis la période coloniale jusqu’à aujourd’hui, selon trois thématiques : l’évolution spatiale de la ville ; les différenciations de l’espace en fonction de la population et de l’habitat ; la structuration de l’espace par rapport aux équipements collectifs. Dans cet ouvrage, une attention particulière a été portée à la compilation de données anciennes et récentes. Ces données montrent comment, en fonction d’éléments géographiques objectifs liés aux habitants et à leurs conditions de vie, se distinguent des villes dans la ville.

Ressources génétiques des mils en Afrique de l’Ouest : Diversité, conservation et valorisation

Authors: ---
ISBN: 9782709918190 Year: DOI: 10.4000/books.irdeditions.511 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Science (General) --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2017-06-09 10:17:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le mil constitue, avec le sorgho, la base de l’alimentation d’une part importante des populations indiennes et africaines. Au Niger, deuxième pays producteur en Afrique, cette culture représente les trois quarts de la production céréalière et occupe plus de la moitié des terres cultivées. C’est en Afrique de l’Ouest que se situent les zones d’origine et de diversification des mils cultivés (Penniselum glaucum subsp. glaucum) et l’on peut encore y trouver des populations de la forme sauvage (P. glaucum subsp. monodii). Mieux conserver, évaluer et valoriser ces ressources génétiques, tels sont les enjeux exposés lors de l’atelier « Ressources génétiques des mils et plantes associées en Afrique de l’Ouest » organisé à Niamey en 2002. L’IRD et ses partenaires y ont présenté une synthèse des résultats de recherches pluridisciplinaires (génétique, agronomie, anthropologie) sur le rôle des pratiques paysannes dans la dynamique de la diversité génétique des mils sauvages et cultivés au Niger. Cet atelier a également permis de confronter les expériences et conclusions d’autres équipes et a contribué à la réflexion sur les stratégies de conservation (in et ex situ) et de valorisation des ressources génétiques des mils et de quelques autres plantes cultivées dans les agrosystèmes sahéliens.

Le pari du tracteur : La modernisation de l'agriculture cotonnière au Burkina Faso

Author:
ISBN: 9782709924962 DOI: 10.4000/books.irdeditions.15480 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-07-31 11:25:14
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dans les années cinquante, l'administration de la Haute-Volta (devenue le Burkina Faso) impulse une politique agricole résolument volontariste de relance de la production cotonnière, en s'appuyant sur la Compagnie française des textiles (CFDT). Vingt ans plus tard, les résultats sont déjà significatifs. Mais il faut encore attendre la fin des années soixante-dix pour que la production de coton augmente vraiment et que, parallèlement, la traction bovine se diffuse. À cette époque, tous les espoirs sont permis ; la Société burkinabé des fibres textiles (Sofitex) expérimente des engins de petite puissance, les tracteurs « Bouyer ». L'ouvrage présente la situation des paysans d'un village bwa de l'aire cotonnière (Boho-Kari), à la fin des années quatre-vingt et au début des années quatre-vingt-dix, qui ont adopté massivement la traction animale tandis que certains se sont lancés dans la nouvelle aventure du tracteur. Les outils mécaniques ouvrent des possibilités de mise en valeur de terres plus lourdes que celles travaillées à la houe. La compétition pour la terre est forte et le paysage agraire change, rapidement ; le coton et le maïs s'imposent au détriment des plantes cultivées autrefois. Dans la course à la terre, les chances ne sont pas les mêmes suivant que le paysan appartient à la communauté autochtone bwa, à celle des éleveurs peuls ou encore à celle des migrants mossis installés à la périphérie des villages.

L’ombre du mil : Un système agropastoral en Aribinda (Burkina Faso)

Author:
ISBN: 9782709924931 DOI: 10.4000/books.irdeditions.14921 Language: French
Publisher: IRD Éditions
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-07-31 11:25:14
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Aribinda : petite région burkinabé, dans le sud du Sahel. Chaque année, tous les groupes sociaux accomplissent un important rituel avant les pluies. Les hifuba, spécialistes des sacrifices et de la magie, entament une procession autour des massifs qui encadrent le bourg d’Aribinda, coeur historique et politique de la région ; leur circuit est ponctué de plusieurs haltes en des lieux déterminés où sont accomplis les sacrifices requis en bétail ou en biens. Par ce périple, les hifuba engagent un combat contre les puissances néfastes qui cherchent à s’emparer de « l’ombre » du mil et à menacer les récoltes. Dans ce rituel, les pratiques magiques rendent compte de l’enjeu crucial que représente l’agriculture. Or, depuis plus de deux décennies, la région, comme le reste du Sahel, connaît des difficultés dues à l’altération climatique et à la pression accrue de l’homme sur son environnement. Les paysans s’adaptent tant bien que mal à ces changements en opérant de nouveaux choix techniques et en adoptant de nouvelles stratégies de production. L’ouvrage, qui présente les résultats d’une recherche conduite sur le terrain entre 1982 et 1984, reconstitue la mise en place et le fonctionnement d’un système de production sahélien. La lente prise de possession d’un espace par des groupes humains de diverses origines, les mutations techniques, agricoles et pastorales sont évoquées dans une démarche qui montre l’interdépendance des phénomènes. Ce cheminement dans l’histoire et les différents domaines de la production permet de rassembler les éléments d’un diagnostic nuancé: sur le devenir de la région.

Listing 1 - 5 of 5
Sort by
Narrow your search

Publisher

IRD Éditions (5)


License

OpenEdition Licence for Books (5)


Language

french (5)


Year
From To Submit

2008 (1)

2007 (1)

2004 (1)