Search results: Found 2

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Connaître les dénaturalisés de Vichy : La base Dénat, un nouvel outil et ses exploitations

Authors: ---
ISBN: 9791036521683 Year: DOI: 10.4000/books.pan.1071 Language: French
Publisher: Publications des Archives nationales
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:50
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cette journée d'étude a été organisé par les Archives nationales en 2018, suite à l'achèvement de l’enrichissement de la base Dénat, qui centralise les 15 129 fiches d’individus naturalisés après 1927 et privés de la nationalité française par le régime de Vichy. Cet outil exhaustif, lié à la base de données du Mémorial de la Shoah, documente la politique de privation des droits menée par l’État français envers des groupes qu’il excluait de la communauté nationale. Il permet d’accéder aux dossiers de demande de naturalisation correspondants, très riches pour cerner « les dénaturalisés de Vichy » : situation familiale, enquêtes sur l’attitude politique et le patriotisme, parfois photographies et documents autographes. Cette journée d’étude a dressé les premières exploitations qui peuvent être faites de ces sources sur les modalités d’organisation du retrait de la nationalité sous Vichy. Elle illustre la diversité des enquêtes qui peuvent être menées sur ces questions.

La persistance du Midi blanc : L’Hérault (1789-1962)

Author:
ISBN: 9782354122089 Year: DOI: 10.4000/books.pupvd.2235 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Perpignan
Subject: History --- Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au cœur du Languedoc méditerranéen, le département de l'Hérault est une place forte du mouvement républicain. Pour qualifier ce particularisme, on évoque l'existence d'un « Midi rouge » sur lequel de nombreux historiens se sont penchés. Face à cette entité politique se dresse un « Midi blanc » méconnu. Il fait preuve d'une vivacité étonnante et freine le développement de la droite « progressiste ». Cet ouvrage présente les ressorts de la culture politique royaliste de la Révolution française jusqu'au début de la Cinquième République. L'étude est bâtie autour des événements traumatiques (serment de 1791, Ralliement de l'Église à la République, Première et Seconde guerres mondiales) qui structurent l'imaginaire et fondent les repères politiques des combats à venir. Elle accorde une attention constante aux acteurs d'une droite appelée « traditionniste », en mettant l'accent sur le poids des milieux catholiques. Philippe Secondy insiste notamment sur la détermination de Monseigneur de Cabrières à la tête du diocèse de Montpellier entre 1874 et 1921. Celui que l'on présente souvent comme l'un des derniers évêques légitimistes de France initie une vaste nébuleuse partisane qui s'emploie à contrer le processus de consolidation du modèle républicain. À partir de l'histoire du Languedoc, l'auteur reconstitue le rôle des grandes familles « réactionnaires », leurs réseaux d'influence à travers plusieurs générations, la dynamique associative qu'elles génèrent, ainsi que leur savoir-faire électoral. L'un des points les plus significatifs est la participation à ce camp de bon nombre de médecins et d'avocats, prenant le relais de l'aristocratie terrienne durant l'entre-deux-guerres dans une société à la fois imprégnée par « l'esprit ancien combattant » et tentée par les solutions fascistes. L'avènement du régime de Vichy leur permet d'intégrer les rouages du nouveau pouvoir. Au moment de la Libération, le milieu « traditionniste », très affaibli, prône la « réconciliation nationale » et défend une lecture de l'histoire cherchant à réhabiliter l'expérience pétainiste.

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Narrow your search