Search results: Found 2

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
L’identification dans la théorie freudienne

Author:
ISBN: 9782802803416 DOI: 10.4000/books.pusl.428 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: Medicine (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:51
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

La notion d’identification appartient au langage courant et à celui de la psychologie. Elle désigne généralement un phénomène propre à la relation avec autrui et son usage recoupe celui de notions telles que l’imitation, la sympathie, la participation affective, la contagion mentale. L’expérience et l’écriture freudiennes ont produit une mutation dans ce champ sémantique de l’intersubjectivité. En psychanalyse, l’identification ressortit aux processus inconscients ; elle obéit à des lois qui subvertissent les données de la psychologie empirique et philosophique. Ce travail d’analyse et de déconstruction du langage et, par conséquent, de l’expérience, est suivi dans le présent ouvrage en serrant au plus près les textes de Freud. Que l’identification y apparaisse d’emblée comme un processus de formation de symptômes et une modalité du refoulement, suffit à indiquer la direction et l’enjeu de la recherche psychanalytique. À mesure que se développent pour Freud la pratique clinique et sa conceptualisation, l’identification se trouve prise dans un réseau de plus en plus complexe de concepts : l’inconscient, la sexualité, les vicissitudes pulsionnelles, le narcissisme, la répétition, la pulsion de mort, l’œdipe, la castration. Ce livre s’efforce de montrer la solidarité de l’élaboration du concept d’identification avec le mouvement des remaniements de la problématique freudienne dans sa singulière histoire, en indiquant les questions que Freud a laissées ouvertes, inachevées, et la manière dont les psychanalystes, aujourd’hui, tentent d’en poursuivre l’énonciation.

Le complexe de Zeus : Représentations de la paternité en Grèce ancienne

Author:
ISBN: 9791035102005 DOI: 10.4000/books.psorbonne.13278 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:41
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les Grecs paraissent avoir conçu le monde idéal sans femmes. Pour résoudre la contradiction entre l’utopie d’un monde exclusivement masculin et la nécessaire présence des femmes pour perpétuer l’espèce, ils ont produit au moins deux types de discours relatifs à la paternité : des mythes donnant à voir un rêve, celui d’une paternité exclusive qui évincerait les femmes de leur pouvoir de reproduction ; des théories biologiques depuis les Présocratiques jusqu’à Aristote, qui, tout en admettant, à des degrés divers et sous des modalités variables, la participation des femmes au processus de génération, déprécient cependant la maternité au profit de la paternité. Ces deux formes de représentations mettent en évidence le phantasme de pouvoir se reproduire seul, ce que l’on peut appeler le complexe de Zeus, tant ce dieu semble en avoir été particulièrement investi. Ce complexe, dans lequel s’exprime une volonté de puissance par le déni de la maternité, manifeste que les Grecs ont pensé la paternité sous la catégorie du pouvoir.

Listing 1 - 2 of 2
Sort by