Search results: Found 2

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
L’Europe en conflits : Les affrontements religieux et la genèse de l’Europe moderne (vers 1500-vers 1650)

Author:
ISBN: 9782753566392 DOI: 10.4000/books.pur.119202 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À l’aube des temps modernes, l’Europe est secouée par une série d’affrontements religieux. Par routine ou par paresse, on pense en premier lieu à l’irruption de Martin Luther et des autres protagonistes de la Réforme protestante et à la scission de la chrétienté latine. Mais toute l’Europe n’est pas chrétienne : les temps modernes s’ouvrent avec l’expulsion, les conversions forcées et la persécution des juifs et des musulmans dans la péninsule Ibérique de la Reconquista. Et il y a une Europe ottomane, elle aussi pluri-religieuse. L’expérience européenne des conflits religieux se fait en outre dans un horizon global de la rencontre avec d’autres religions et civilisations où les Européens découvrent leur propre barbarie. Celle-ci s’exprime dans les atrocités des guerres civiles, des guerres de religion en France à l’action des troupes de Cromwell en Irlande. Partant de la pluralité religieuse de l’espace européen, les affrontements de la première modernité se lisent comme un douloureux processus d’apprentissage d’accepter et de gérer cette pluralité irréductible. Ainsi naît une notion et forme historique, politique et culturelle de l’Europe qui intègre dans sa constitution la conflictualité religieuse. Les contributions ici réunies analysent ce processus couvrant tout l’espace européen. Cet ouvrage est né de la collaboration d’un groupe d’historien(ne)s européen(ne)s spécialistes de ces questions et montre la richesse du paysage historiographique européen.

Des religions dans la ville : Ressorts et stratégies de coexistence dans l'Europe des XVIe-XVIIIe siècles

Authors: --- ---
ISBN: 9782753567436 DOI: 10.4000/books.pur.129468 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:46
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dans l'Europe moderne, chaque ville est une île dont l'ultime idéal est la préservation de la paix publique. Des épisodes dramatiques, comme le massacre de la Saint-Barthélémy, témoignent de la rupture de ces équilibres fragiles, sous l'influence des lignes confessionnelles nouvelles, venues se superposer à une diversité religieuse préexistante dans de nombreuses régions de la chrétienté. Pourtant les conflits violents n'étaient pas l'unique réponse à la division des fidèles. Ce livre analyse la polysémie de la coexistence. L'Europe des XVIe-XVIIIe siècles, de Vilnius à Malaga, d'Amsterdam à Livourne, ne se réduit pas à la seule chrétienté. La variété des situations qui en découle dépasse les oppositions binaires (catholiques contre protestants, chrétiens contre musulmans, chrétiens contre juifs etc.) sur lesquelles on se focalise d'ordinaire. L'espace urbain – carrefour économique, intellectuel, social – est aussi le lieu privilégié de la production et de l'inscription des différences. Il est le laboratoire d'observation des multiples frictions possibles, dans les pratiques et les arrangements quotidiens de ses populations. À cette échelle, le modèle de la confessionnalisation révèle à la fois son intérêt et ses limites. Il laisse entrevoir les nombreuses pièces d'une mosaïque identitaire complexe, sans tenir compte de la dynamique changeante des rapports entre les habitants, qui brouille la frontière, à certains moments, et la renégocie sans cesse au service du bien commun. En complément, quatre mises au point thématiques situent l'étude de la coexistence urbaine dans les débats historiographiques actuels.

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Narrow your search