Search results: Found 4

Listing 1 - 4 of 4
Sort by
Les administrations coloniales, XIXe-XXe siècles : Esquisse d'une histoire comparée

Author:
ISBN: 9782753566989 DOI: 10.4000/books.pur.104240 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’administration est au cœur de l’État, c’est elle qui assoit son pouvoir et lui fournit en temps de paix les moyens de sa puissance, comparable à celle que l’armée lui assure en temps de guerre ou de tension. Elle est aussi un des éléments cardinaux des processus constitutifs de la domination impériale et coloniale instaurée par les puissances européennes. Pourtant, les travaux historiques sur les administrations coloniales restent plutôt rares. Ce livre s’attache à combler cette lacune. Réunissant des chercheurs en histoire, en science politique et en droit, cette esquisse d’une histoire comparée des administrations coloniales se veut une contribution à la réflexion sur le rapport entre la domination et les pratiques des administrations coloniales. Afin de mieux comprendre la logique, les contradictions et la complexité des conduites administratives, celles-ci ont été abordées à partir de quatre axes : la formation, les trajectoires et les itinéraires des acteurs de l’administration permettent de saisir la nature du lien entre l’État colonial, les colons et les indigènes ; l’évocation des rapports entre les autorités coloniales et les notables locaux analyse les interactions et les dynamiques à l’œuvre au sein de chaque groupe ; le poids des représentations, les pratiques et les usages administratifs permettent de repérer les analogies et les singularités des administrations coloniales européennes ; enfin, les pouvoirs de l’administration et la fonction du droit soulignent la place du droit, qui apparaît comme la source de la morale et des conduites administratives. La prise en compte de ces dimensions renouvelle ainsi la connaissance des stratégies mises en œuvre en situation coloniale, lesquelles ont oscillé entre domination et compromis.

Espace et rapports de domination

Authors: --- --- ---
ISBN: 9782753563988 DOI: 10.4000/books.pur.59225 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:48
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dégagé de la plupart de ses contrepouvoirs depuis la fin des années 1980, le projet politique néolibéral et les inégalités qu’il renforce paraissent aujourd’hui sans remède. Est-il si difficile de ne pas céder à la résignation ou, pire, à l’indifférence ? Les outils pour identifier ces inégalités, les expliquer et les dénoncer ne manquent pas. La pensée critique connaît, en France comme ailleurs, un formidable renouveau. Dans toutes les disciplines des sciences sociales, l’apport de nos aînés est revisité et enrichi de nouvelles propositions pour se confronter aux injustices contemporaines, qui semblent rendues acceptables par des manipulations intellectuelles et des ficelles de plus en plus grossières. L’espace est, comme le temps et l’argent, un redoutable allié des dominants. Accaparé, exproprié, spolié, marchandisé, financiarisé, surveillé, refusé, l’espace se révèle être, à toutes les échelles et dans toutes ses configurations, une excellente clef de lecture de la situation des dominés. Confinement, relégation, enfermement en sont les modalités extrêmes, mais bien d’autres, plus subtiles et moins visibles, contribuent à pérenniser des rapports de force à ce point asymétriques qu’il n’est de meilleur terme pour les qualifier que celui de domination. Mais l’espace est aussi l’allié des dominés engagés dans des processus de résistance, de contestation ou de lutte contre l’ordre du capitalisme néolibéral. Dotés de ressources propres, les dominés construisent aussi des stratégies, individuelles ou collectives, qui prennent appui dans l’espace et peuvent faire de ce dernier une ressource pour se faire entendre ou se rendre visible. Dans un contexte académique mondial dominé par les travaux anglophones, en particulier ceux de la géographie radicale, cet ouvrage entend présenter la manière dont les chercheurs et chercheuses francophones travaillant sur les questions spatiales analysent les rapports sociaux de domination, qu’ils soient de classe, de race, de sexe, autant de rapports sociaux qui ont un fondement matériel. Plusieurs entrées thématiques sont explorées, qui renvoient à des champs de recherche bien identifiés : la question urbaine, les études sur le genre, le sexe, la sexualité et l’intersectionnalité, la question des migrations et celle des populations marginalisées et, enfin, l’environnement. Cet ouvrage témoigne donc de la grande vivacité des travaux francophones, tout en réaffirmant l’utilité de penser l’espace dans la critique sociale.

Liens de sang, liens de pouvoir : Les élites dirigeantes urbaines en Europe occidentale et dans les colonies européennes (fin XVe-fin XIXe siècle)

Author:
ISBN: 9782753567245 DOI: 10.4000/books.pur.100814 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Dans un contexte de profond renouvellement historiographique de l’étude du pouvoir depuis une quinzaine d’années, dix-huit historiens et chercheurs tant français qu’étrangers (anglais, portugais et espagnols) ont confronté leur vision de l’histoire sociale du politique en étudiant, du milieu du XVIe siècle à la veille de la Première Guerre mondiale, les élites dirigeantes urbaines des principaux pays d’Europe occidentale et de leurs possessions coloniales dans le Nouveau-Monde. Les études réunies ici abordent le sujet sous des angles variés mais complémentaires : présentation d’individus et de lignages qui ont pu symboliser en leur temps un parcours politique hors du commun, études sociales et familiales des élites dirigeantes de quelques grandes villes, études comparatives à l’échelle d’une région, entre une métropole et ses possessions ultramarines, voire entre plusieurs pays. Modalité d‘accès au pouvoir, réseaux familiaux, importance des dynasties, relations avec le pouvoir central, spécificité ou non des villes portuaires ont été au cœur des problématiques des auteurs. L’ensemble est découpé en quatre grands thèmes : familles et pouvoirs dans le monde atlantique, opposition entre villes portuaires et villes de l’intérieur, pouvoir et réseaux dans les villes continentales, destins individuels et destins collectifs.

Africaines et diplômées à l’époque coloniale (1918-1957)

Author:
ISBN: 9782753567504
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-10 12:25:11
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

De la Première Guerre mondiale aux indépendances des pays d’Afrique occidentale française (AOF), elles ne furent pas plus de mille à obtenir leur diplôme de sage-femme, d’infirmière-visiteuse ou d’institutrice. Une poignée d’entre elles vit encore aujourd’hui au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Mali, au Niger, au Sénégal ou au Togo. À partir d’archives inédites et de près de cent témoignages recueillis auprès de ces femmes dans cinq pays différents, ce livre raconte leur histoire, inconnue jusqu’ici. Formées au sein de l’École de médecine et de l’École normale de jeunes filles de l’AOF, ces premières diplômées africaines ont occupé une place tout à fait singulière dans leurs sociétés respectives. Quelles furent leurs origines sociales, familiales et géographiques ? Dans quelles conditions ont-elles été scolarisées ? De quelle façon ont-elles exercé leur métier et réinvesti leur capital scolaire dans le champ social, voire politique ? Quelles ont été les conséquences de leur professionnalisation dans leur vie personnelle ? Telles sont les questions auxquelles répond cet ouvrage. À travers l’étude de la composition et de la constitution de ce groupe, par l’analyse de la place de ces figures de « l’entre-deux » dans des sociétés en pleine mutation, il aborde sous un angle renouvelé la politique coloniale française. Instruites et salariées, agents auxiliaires de l’action éducative et sanitaire, ces premières diplômées ont incarné de « nouvelles » femmes africaines, susceptibles de fonder avec leurs homologues masculins des « ménages d’évolués ». Centré sur la période coloniale, l’ouvrage prolonge au-delà des indépendances l’analyse des transformations induites par la professionnalisation de ces femmes. Au croisement de l’histoire des femmes, de l’Afrique et de la colonisation, ce livre contribue à montrer la complexité des rapports de domination en contexte colonial, qui ne peuvent se comprendre que par la confrontation des discours et des politiques de la métropole avec la réalité des expériences vécues.

Listing 1 - 4 of 4
Sort by
Narrow your search