Search results: Found 9

Listing 1 - 9 of 9
Sort by
Pratiques culturelles en France et aux États-Unis : Éléments de comparaison 1981-2008

Authors: ---
ISBN: 9782111399129 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le ministère de la Culture et de la Communication français et le National Endowment of the Arts aux États-Unis réalisent régulièrement une enquête nationale (Pratiques culturelles des Français et Public Participation for the Arts) pour suivre l’évolution des comportements des habitants dans le domaine de la culture et des médias. La confrontation des résultats de ces deux enquêtes, dont les éditions sont, depuis le début des années 1980, relativement proches dans le temps, permet une analyse comparative sur près de trois décennies du niveau de diffusion des pratiques culturelles et du profil de leurs publics respectifs. Au début des années 1980, la population américaine, bien que plus téléphage, avait un niveau général de participation culturelle supérieur, à l’exception de la lecture de livres. Le profil des publics culturels en termes de sexe, d’âge, de niveau d’études et de revenu était relativement proche de part et d’autre de l’Atlantique. Les évolutions observées dans chaque pays au cours des décennies suivantes sont souvent semblables mais interviennent plus tard en France (augmentation de la consommation de télévision, baisse de la lecture de livres, progression des pratiques artistiques en amateur). La seule véritable divergence concerne les sorties au cinéma, au théâtre et aux spectacles de danse, dont les taux de fréquentation ont progressé en France dans les années 2000, au moment où ils accusaient un recul marqué aux États-Unis. Les évolutions relatives au profil des publics sont également souvent analogues : féminisation et vieillissement des publics, recul de la participation des plus diplômés s’observent dans les deux pays, avec toutefois une accentuation des écarts entre les plus riches et les plus pauvres aux États-Unis qu’on n’observe pas en France.

French and American Cultural participation : Elements of comparison, 1981-2008

Authors: ---
ISBN: 9782111399136 Language: English
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

A comparison of the results of these two surveys, which have been published in roughly similar periods since the early 1980s, gives a comparative study of the level of dissemination of cultural practices and their respective public profiles which spans almost three decades. In the early 1980s, the American population, whilst being much more avid consumers of television, had a higher overall level of cultural participation, except in the area of book reading. The profile of cultural consumers in terms of age, sex, level of education and income was fairly similar on both sides of the Atlantic. The changes observed in each country over the course of the following decades are often similar, although they occur later in France (e.g. increasing consumption of television, decreasing book readership, increasing amateur artistic practices). The only main disparity concerns outings to the cinema, theatre and dance performances, for which attendance figures rose in France during the 2000s, at a time when they were showing a marked decline in the USA. Relative changes in the profile of cultural consumers are often similar: we observe an increasingly female and an increasingly older public, whilst reduced participation on the part of the highest-educated has also been seen in both countries, although with a marked disparity between the richest and poorest in the USA which is not seen in France. The French Ministry of Culture and Communication and the US National Endowment of the Arts regularly conduct national surveys (Pratiques culturelles des Français and Public Participation for the Arts) to track changing behaviour in the general population in the fields of culture and media.

Pratiques culturelles, 1973-2008 : Dynamiques générationnelles et pesanteurs sociales

Author:
ISBN: 9782111399037 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

L’analyse rétrospective des cinq éditions de l’enquête Pratiques culturelles réalisées depuis le début des années 1970 met en lumière quelques grandes tendances d’évolution : l’augmentation massive de l’écoute de musique et la généralisation de la culture d’écrans, le recul de la lecture d’imprimés, l’essor des pratiques artistiques en amateur et la hausse de la fréquentation des établissements culturels. Elle souligne l’ampleur du renouvellement des pratiques culturelles, la féminisation et le vieillissement des publics, mais elle vient aussi rappeler que les dynamiques générationnelles liées à la diversification de l’offre tant publique que privée et aux profondes mutations de la société française doivent souvent composer avec les pesanteurs qui entravent le processus de démocratisation.

Vingt ans d’évolution de l’emploi dans les professions culturelles (1991-2011)

Authors: ---
ISBN: 9782111398214 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au cours des vingt dernières années, les effectifs en emploi des professions culturelles ont connu une expansion exceptionnelle, bien plus importante que celle de l’ensemble des actifs. Le profil des personnes qui exercent ces professions et celui des emplois qu’elles occupent présentaient, au début des années 1990 tout comme aujourd’hui, certaines caractéristiques d’ensemble qui distinguent cette population professionnelle du reste des actifs, au-delà de la grande diversité des métiers qu’elle rassemble. C’est ainsi une population plutôt plus jeune que la moyenne des actifs, plus masculine, nettement plus diplômée et plus francilienne. L’emploi y est globalement marqué à la fois par le poids important, constant depuis vingt ans, du non-salariat (trois fois plus que dans l’ensemble de la population active) et par une plus grande flexibilité du salariat (davantage de contrats courts, de temps partiel et de pluriactivité). Pour autant, les professions culturelles ne sont pas restées imperméables à certaines évolutions qui ont marqué l’ensemble du monde du travail depuis le début des années 1990. Le mouvement continu de féminisation des emplois, par exemple, s’y est opéré dans les mêmes proportions que dans l’ensemble de la population active, amenant certaines professions culturelles traditionnellement très masculines à connaître un doublement de la part de leurs effectifs féminins en vingt ans. En outre, les efforts des politiques publiques de décentralisation ont conduit à une légère atténuation de la concentration francilienne de ces professions. D’autres évolutions communes à l’ensemble des actifs comme l’élévation continue du niveau de diplôme et le développement de la flexibilité de l’emploi – deux caractéristiques attachées de longue date au monde de l’emploi culturel – ont continué à s’y développer, dans des proportions toujours supérieures à celles observées dans le reste de la population active.

Les femmes dans la création audiovisuelle et de spectacle vivant : Les auteurs de la SACD percevant des droits en 2011

Author:
ISBN: 9782111398184 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 2011, les femmes représentent 29 % des auteurs de la SACD et reçoivent 24 % des droits versés. Une femme perçoit ainsi, en 2011, un revenu moyen inférieur de 24 % à celui d’un homme. Les écarts de droits versés entre femmes et hommes trouvent plusieurs éléments d’explication : les femmes participent à moins d’œuvres que les hommes, en particulier dans le cinéma, le théâtre et les arts de la rue. Elles n’exercent pas non plus les mêmes fonctions, et sont ainsi plus souvent auteurs de texte ou chorégraphes que réalisatrices ou compositrices. À discipline et fonction égales, les écarts de rémunération sont pratiquement inexistants dans la radio et la télévision, mais subsistent dans le cinéma et le spectacle vivant : ces écarts persistants peuvent être liés à d’autres facteurs comme, par exemple, une fréquentation des spectacles ou une programmation des œuvres moins importante, dans des lieux de représentation ou sur des canaux de diffusion différents et à des horaires moins favorables.

Une typologie de l’emploi salarié dans le secteur culturel en 2007

Author:
ISBN: 9782111398504 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le salariat représente les trois quarts de l’emploi total dans le secteur culturel. Il est très singulier par rapport à l’ensemble de l’emploi salarié en France : les salariés qui interviennent dans le secteur culturel ont souvent plusieurs employeurs (y compris des employeurs à l’extérieur du champ culturel), exercent plusieurs métiers, travaillent globalement moins longtemps que les autres tout en cumulant des contrats de différents types. Il est également très diversifié, les salariés intervenant dans l’audiovisuel et le spectacle vivant évoluant dans des situations bien distinctes de celles des autres salariés du secteur culturel, en termes de temps de travail, de salaires perçus, de types de postes occupés et de professions exercées.

Tendances de l’emploi dans le spectacle

Authors: ---
ISBN: 9782111398481 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Observé sur une période de près de vingt ans, l’emploi dans le champ du spectacle (audiovisuel et spectacle vivant) se caractérise par une progression continue du nombre de professionnels, infléchie depuis 2004. Le nombre d’entre- prises et leur offre d’emploi en revanche n’ont cessé de croître, en particulier dans le spectacle vivant. Après s’être nettement et durablement dégradée en termes de temps de travail et de rémunération, du fait de la disjonction des rythmes de croissance entre effectifs et volume d’emploi, la situation moyenne des intermittents se stabilise au cours des années 2000. De fortes différences catégorielles subsistent, le volume moyen d’emploi et de rémunération des artistes étant deux fois moindre que celui des techniciens.

L’emploi salarié dans le spectacle en 2008 : une diversité de situations

Author:
ISBN: 9782111398580 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management --- Social Sciences
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

En 2008, 440 000 personnes sur les 23 millions de salariés en France ont travaillé au moins une heure dans le secteur du spectacle (audiovisuel et spectacle vivant). Les volumes de travail et les rémunérations sont fortement concentrés par une minorité de salariés : 5% des salariés du spectacle perçoivent 30% du total des rémunérations. Polyvalence et pluriactivité caractérisent le salariat dans le spectacle, ce qui se traduit par une fragmentation de l’emploi : important recours aux contrats à durée déterminée et perception d’indemnités chômage en complément des salaires. Une typologie des salariés, articulée autour du volume de travail et du montant des salaires horaires, permet de caractériser six types principaux, des professionnels les plus impliqués, qui exercent au moins les trois quarts de leur activité dans le spectacle vivant (35%) ou dans l’audiovisuel (37%), aux salariés épisodiques (11% dans l’audiovisuel et 17% dans le spectacle vivant).

Le salariat dans le secteur culturel en 2009 : flexibilité et pluriactivité

Authors: ---
ISBN: 9782111398603 Language: French
Publisher: Département des études, de la prospective et des statistiques
Subject: Business and Management
Added to DOAB on : 2019-12-12 11:49:49
License:

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Comparé à l’ensemble du salariat en France, celui du secteur culturel se singularise nettement : les emplois y sont plus flexibles, les contrats plus souvent à durée limitée, les rémunérations plus dispersées. Les employeurs sont plus souvent de taille modeste et implantés en région parisienne. Le salariat y est plus jeune et masculin. Une analyse approfondie révèle cependant que ces caractéristiques globales tiennent principalement à certains domaines d’activité culturels (le spectacle, l’enseignement artistique et de loisirs) où la grande flexibilité de l’emploi, les faibles volumes individuels d’activité, la rotation (turn over) des salariés sont la règle. Dans d’autres domaines culturels (l’édition, l’architecture, le patrimoine), la physionomie du salariat s’écarte peu de celle observée dans l’ensemble de l’économie (prépondérance du CDI et du travail à temps plein). Dans les domaines où l’emploi est le plus flexible, la pluriactivité est particulièrement répandue : les salariés travaillent alors pour plusieurs activités culturelles (par exemple, en combinant des emplois dans le spectacle vivant et dans la création visuelle), mais surtout interviennent à la fois dans le champ culturel et à l’extérieur de celui-ci.

Listing 1 - 9 of 9
Sort by
Narrow your search