Search results: Found 21

Listing 1 - 10 of 21 << page
of 3
>>
Sort by
Les entrepreneurs du coton

Author:
ISBN: 9782757407660 9782757414286 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Added to DOAB on : 2017-03-08 14:25:19
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le « roi coton » joue sans conteste un rôle majeur lors de la première Révolution industrielle. Et dans le Nord de la France, nombreux ont été ceux qui, un siècle et demi durant, ont entrepris de filer, de tisser ou d'imprimer des toiles. Dans ce territoire frontalier de longue tradition textile, le travail de la fibre se greffe là où régnaient en maîtres la laine et le lin. Partant d’une analyse fine de l’attente des consommateurs, Mohamed Kasdi montre comment cette activité s’immisce très t...

Le travail dans la ville : Toulouse et Saragosse des Lumières à l’industrialisation. Étude comparée

Author:
ISBN: 9782810709571 DOI: 10.4000/books.pumi.36373 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Alors que l’histoire du travail a été depuis une quinzaine d’années revisitée par des sociologues comme Robert Castel ou des philosophes comme Dominique Méda, la question du passage entre l’univers corporatif, dominé par la figure du maître artisan, et le monde industriel, où l’ouvrier d’usine occupe une position centrale, constitue encore une sorte de hiatus. Le découpage chronologique traditionnel des champs historiographiques, la force du paradigme révolutionnaire dans l’approche du phénomène industriel et de la naissance de la société libérale empêchent d’apprécier l’impact de la disparition des anciennes communautés de métier sur les économies urbaines et d’appréhender le changement social entre l’époque des Lumières et les débuts de l’industrialisation. Le choix d’une perspective transversale dans le temps s’accompagne ici d’une démarche comparative qui permet de mettre en relation l’expérience abolitionniste française avec celle de la progressive extinction observée en Espagne. Les cas comparés de Toulouse et de Saragosse donnent l’occasion de mesurer les changements intervenus entre 1760 et 1830 dans les villes encore peu touchées par le développement de nouvelles techniques productives que l’histoire des débuts de l’industrialisation a longtemps négligées en dépit de leur nombre, de leur rang et de leur croissance. L’étude comparée débouche sur la mise en évidence d’une sorte de modèle d’évolution du monde du travail dans des économies urbaines qui tout en participant à l’industrialisation, se caractérisent surtout par une intensification des modes déjà existants de production. La mort des corporations, brutale ou lente, n’a pas été le prélude à une progressive extinction de l’artisanat urbain. C’est bien plutôt une multiplication des agonis économiques de faible envergure en situation d’indépendance formelle qui s’observe en milieu urbain dans les premières décennies du xixe siècle et qui, dans le cas français, paraît avoir été favorisée par la fameuse loi d’Allarde.

Keywords

travail --- ville --- industrialisation

Les archives de l’invention : Écrits, objets et images de l’activité inventive

Authors: --- ---
ISBN: 9782810710164 DOI: 10.4000/books.pumi.40828 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Midi
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:34
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Les historiens ont longtemps privilégié le facteur technique dans l’approche des révolutions industrielles. Dans cette logique monocausale, le progrès technique était assimilé à une succession d’inventions apparues dans des secteurs pionniers, moteurs de la croissance, entraînant le reste de l’économie, dite traditionnelle, dans son sillage. L’un des paradoxes de cette approche consistait à valoriser l’innovation tout en évitant d’interroger les pratiques inventives. La dynamique interne du progrès technique et les traits de génie des inventeurs tenaient lieu de modèles explicatifs. La remise en cause de ces approches suscite bien des interrogations de méthode. Comment repérer les formes de l’invention ordinaire, en cerner les acteurs ? Comment assigner une origine à des nouveautés dont l’antériorité se perd dans la mémoire commune ? Comment appréhender des savoirs pratiques instables et non codifiés que ne livrent pas les corpus constitués de sources ? Comment concilier les définitions construites de l’invention et de l’inventeur, les catégories déjà forgées par les institutions et le corps social, et les mentions informelles ou indirectes de l’invention ? Ces questions débordent l’écrit. Cet ouvrage, issu d’un colloque international tenu à Paris en 2003, élargit le concept de sources : au-delà des « sources-textes », il considère les dessins, les enregistrements sonores, les instruments et outils, les installations, les échantillons, les modèles, les prototypes, etc. Il propose une réflexion originale sur le statut des archives de l’invention, sur leur mode de production et sur les méthodologies mises en œuvre dans leur exploitation.

Les Ouvriers de la région lyonnaise (1848-1914) - Volume 2 : Les intérêts de classe et la République

Author:
ISBN: 9782729709617 DOI: 10.4000/books.pul.30188 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Lyon
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:32
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

C'est dans un large cadre géographique que s'inscrit le travail d'Yves Lequin : Lyon et sa mouvance directe mais aussi le bassin de la Loire, le Dauphiné, la Savoie, le Bugey, le Vivarais, les montagnes du Roannais et du Beaujolais ; il évite ainsi à la fois l'étroitesse de la monographie et les faux-semblants du cadre national confondu avec les appareils parisiens. Livre d'histoire sociale de la classe ouvrière, il éclaire la vie et l'action de ses organisations par les modalités de l'industrialisation, par les évolutions de la vie matérielle et culturelle, par la sociologie des groupes où elles s'insèrent. L'image qui en sort rompt avec l'idée habituelle d'une évolution linéaire. Yves Lequin oppose fortement deux périodes séparées, grossièrement par la grande dépression des années 1880-1890 qui coïncide avec une profonde mutation de toute l'économie régionale. Jusque-là, l'industrialisation n'a pas été rupture mais développement parti de loin ; aussi les groupes ouvriers renforcent-ils leur cohésion en augmentant leur nombre, même si la médiocrité des conditions de travail et de vie correspond bien aux descriptions du temps ; autour du métier naissent des mouvements collectifs et une prise de conscience très précoces d'où sortent des organisations professionnelles d'une puissance insoupçonnée et qui atteignent leur apogée à la veille des années 1880. C'est après 1890, la reconversion totale de l'industrie régionale qui brise leur base militante ; la Belle Époque est un temps d'inquiétudes et d'incertitudes malgré l'amélioration du niveau de vie ; avec la disparition du « métier » liée à une déqualification générale du travail, disparaît ou s'affaiblit l'identité collective. C'est en fait une nouvelle classe ouvrière qui est en train de naître, encore incertaine d'elle-même et souvent prisonnière de conduites revendicatives ou politiques héritées du XIXe siècle, inadaptées au siècle qui naît.

Science at the end of empire

Author:
Book Series: Studies in Imperialism ISBN: 9781526131409 Year: Pages: 244 Language: English
Publisher: Manchester University Press Grant: Wellcome Trust
Subject: Science (General) --- History --- Migration --- Business and Management
Added to DOAB on : 2018-09-12 11:01:02
License: Manchester University Press

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

This book produces a major rethinking of the history of development after 1940 through an exploration of Britain’s ambitions for industrialisation in its Caribbean colonies. Industrial development is a neglected topic in histories of the British Colonial Empire, and we know very little of plans for Britain’s Caribbean colonies in general in the late colonial period, despite the role played by riots in the region in prompting an increase in development spending. This account shows the importance of knowledge and expertise in the promotion of a model of Caribbean development that is best described as liberal rather than state-centred and authoritarian. It explores how the post-war period saw an attempt by the Colonial Office to revive Caribbean economies by transforming cane sugar from a low-value foodstuff into a lucrative starting compound for making fuels, plastics and medical products. In addition, it shows that as Caribbean territories moved towards independence and America sought to shape the future of the region, scientific and economic advice became a key strategy for the maintenance of British control of the West Indian colonies. Britain needed to counter attempts by American-backed experts to promote a very different approach to industrial development after 1945 informed by the priorities of US foreign policy.

Foyers industriels nouveaux en Amérique latine, Afrique noire et Asie

Author:
ISBN: 9782371540804 DOI: 10.4000/books.iheal.6871 Language: French
Publisher: Éditions de l’IHEAL
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:35
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Développement des villes moyennes. Chartres, Dreux, Evreux : Tome II

Author:
ISBN: 9791035102807 DOI: 10.4000/books.psorbonne.37161 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le rapide développement récent des villes moyennes est, ici, analysé dans le contexte géographique très particulier de la périphérie de la région parisienne et, principalement, au travers des exemples de Chartres, Dreux et Évreux. Il est interprété comme l'expression de l'incorporation de ces villes au système urbano-industriel et comme le résultat de la diffusion, à partir du centre d'impulsion parisien, de deux processus majeurs et intimement liés : processus d'industralisation, processus d'urbanisation. Trois interrogations majeures guident la recherche et déterminent la matière de cet ouvrage. Les formes et les modalités de la croissance contemporaine sont-elles réellement spécifiques et originales ? Ou, les villes n'ont-elles toujours été que les instruments et que les relais de pouvoirs externes ? La division spatiale du travail transforme les villes en espaces productifs et leur attribue des tâches d'exécution. Quels sont les raisons, les mécanismes et les effets d'une telle mutation? Quelle logique nouvelle gouverne l'organisation et le fonctionnement de l'espace urbain ? Mettre les villes au service des stratégies des grandes organisations bouleverse leur rapport à l'espace et l'échelle de leurs relations géographiques. Entre l'échelle -locale - de la constitution des bassins d'habitat et de main-d'œuvre, qui engluent la ville dans le milieu urbain, et celle de son branchement sur divers réseaux nationaux ou internationaux, quelle réalité ; quelle intensité; quelle valeur conservent les solidarités régionales?

Développement des villes moyennes. Chartres, Dreux, Evreux : Tome I

Author:
ISBN: 9791035101282 DOI: 10.4000/books.psorbonne.37270 Language: French
Publisher: Éditions de la Sorbonne
Subject: Science (General)
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:42
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le rapide développement récent des villes moyennes est, ici, analysé dans le contexte géographique très particulier de la périphérie de la région parisienne et, principalement, au travers des exemples de Chartres, Dreux et Évreux. Il est interprété comme l'expression de l'incorporation de ces villes au système urbano-industriel et comme le résultat de la diffusion, à partir du centre d’impulsion parisien, de deux processus majeurs et intimement liés : processus d’industralisation, processus d’urbanisation. Trois interrogations majeures guident la recherche et déterminent la matière de cet ouvrage. Les formes et les modalités de la croissance contemporaine sont-elles réellement spécifiques et originales ? Ou, les villes n'ont-elles toujours été que les instruments et que les relais de pouvoirs externes ? La division spatiale du travail transforme les villes en espaces productifs et leur attribue des tâches d'exécution. Quels sont les raisons, les mécanismes et les effets d'une telle mutation ? Quelle logique nouvelle gouverne l'organisation et le fonctionnement de l'espace urbain ? Mettre les villes au service des stratégies des grandes organisations bouleverse leur rapport à l'espace et l'échelle de leurs relations géographiques. Entre l'échelle -locale - de la constitution des bassins d'habitat et de main-d’œuvre, qui engluent la ville dans le milieu urbain, et celle de son branchement sur divers réseaux nationaux ou internationaux, quelle réalité ; quelle intensité ; quelle valeur conservent les solidarités régionales ?

La population de Roubaix : Industrialisation, démographie et société 1750-1880

Author:
ISBN: 9782757422625 DOI: 10.4000/books.septentrion.55914 Language: French
Publisher: Presses universitaires du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2020-09-09 12:19:45
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

À Roubaix, triomphe de la laine et accumulation de main-d’œuvre sont intimement liés. Dans une Europe du Nord-Ouest où la pression démographique est la norme, la ville n’éprouve jamais de difficultés à recruter une main-d’œuvre qui, en définitive, est à sa porte. Longtemps, les campagnes environnantes, de part et d’autre de la frontière, suffisent amplement aux demandes d’une industrie encore naissante. À partir des années 1830-1840, si l’industrialisation à marche forcée donne à la question du recrutement de la main-d’œuvre une acuité singulière, il faut, pour y faire face, changer d’échelle en repoussant simplement les limites du bassin de recrutement. Voilà donc la première monographie consacrée à une grande ville industrielle du xixe siècle. Grâce à la reconstitution de 11 395 familles, l’auteur cerne au plus près les comportements démographiques d’une population complexe où niveau de fécondité, rythme des naissances et taux de mortalité se répondent continuellement sur fond de migrations incessantes. Quelle que soit la singularité de chaque parcours ouvrier, c’est l’unicité de la condition prolétarienne qui prévaut. Entre 1750 et 1880, hommes et femmes de Roubaix ne contrôlent que bien peu de choses dans le cours individuel et familial de leur existence : ils sont broyés par le caractère massif d’une industrialisation qui s’immisce dans leur quotidien au point d’être maîtresse de leur vie. Sur fond de misère, le territoire, dans cette ville dévoreuse d’hommes, s’impose à ceux qui l’occupent au point de leur assigner des destins sociaux écrits d’avance. À Roubaix, tout est grisaille tant les ouvriers sont otages du temps. C’est seulement à la fin du siècle, avec le formidable élan des luttes sociales, qu’ils se projettent au-delà du lendemain pour dessiner les couleurs de la vie.

Villes et districts industriels en Europe occidentale (XVIIe-XXe siècle)

Author:
ISBN: 9782869061590 9782869063464 Year: Language: French
Publisher: Presses universitaires François-Rabelais
Added to DOAB on : 2017-04-28 15:22:13
License: OpenEdition licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au moment où les pays occidentaux redécouvrent les avantages de la production flexible et des communautés territoriales d'entreprises, ce livre s'interroge sur le rôle de la ville dans le fonctionnement des systèmes productifs locaux. Il étudie la place de la ville et des municipalités dans l'organisation du district industriel et l'effet, en retour, de la présence du district sur le développement de la ville. Il met en lumière le rôle des valeurs et des institutions urbaines comme éléments c...

Listing 1 - 10 of 21 << page
of 3
>>
Sort by