Search results: Found 2

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Le travail en question, XVIIIe-XXe siècles

Author:
ISBN: 9782869065901 Year: DOI: 10.4000/books.pufr.12767 Language: French
Publisher: Presses universitaires François-Rabelais
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Nos sociétés modernes n’ont cessé de se questionner sur la place et le sens du travail. Cette très ancienne question est récemment encore réapparue dans le débat public : ce débat concerne la place du travail dans nos vies, le manque de travail pour les uns, la surcharge de travail pour les autres, les formes que revêt celui-ci, plus récemment la nature des transformations de la relation d’emploi et du rapport salarial. Une mise à distance par l’histoire des faits et des idées peut permettre de décentrer notre regard du vécu immédiat pour resituer le débat sur le travail dans l’univers riche et complexe des possibles. Revisiter à ce sujet les auteurs classiques ou plus contemporains, analyser leurs interrogations relatives à l’action, au faire, à l’effort, à l’oeuvre et au travail, est une voie privilégiée pour interroger le devenir de nos sociétés. C’est l’hypothèse que veut valider le présent ouvrage, recueil de contributions d’universitaires et de chercheurs spécialistes de l’histoire de la pensée et des faits économiques et sociaux. La première partie consacrée à l’invention du travail illustre divers aspects de la réalité du travail avant la révolution industrielle, puis réinterprète la pensée de Locke, de Rousseau et des physiocrates. La deuxième partie aborde le double problème de l’aliénation et de l’exploitation, au coeur des réflexions des philosophes et des économistes du xviiie et du xixe siècle. La troisième partie aborde plus largement la question sociale et en particulier les aspects du droit au repos et de l’organisation du marché du travail.

La corvée des grands chemins au xviiie siècle : Économie d'une institution

Author:
ISBN: 9782753555556 Year: DOI: 10.4000/books.pur.45591 Language: French
Publisher: Presses universitaires de Rennes
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:47
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au titre de la corvée royale, dite aussi des grands chemins, les habitants de nombreuses communautés riveraines d'un axe routier furent contraints pendant la majeure partie du xviiie siècle de fournir quelques jours de travail pour sa construction ou son entretien. Décrié comme arbitraire, oppressif et inefficient, ce système de réquisition œuvra puissamment à l'extension du réseau routier et indirectement à l'essor des mobilités et des circulations marchandes. C'est ce paradoxe que cherche à comprendre ce livre en se dégageant d'une représentation critique de la corvée, largement construite par le discours libéral des Lumières qui en fit une institution fondamentalement incompatible avec ses idéaux et la croissance économique. Or la décision de recourir à la corvée en travail et les modalités de son fonctionnement présentent une certaine rationalité dans le contexte dans lequel elle s'inscrit. Cette institution va se trouver travaillée dans la seconde moitié du xviiie siècle par des dynamiques sociales et économiques elles-mêmes fortement marquées par des différenciations spatiales. La transition entre une prestation en nature attachée à un statut fiscal et un impôt destiné à financer du travail salarié constitue alors plus largement un observatoire de l'action politique, de dynamiques économiques et de représentations sociales.

Listing 1 - 2 of 2
Sort by
Narrow your search