Search results: Found 7

Listing 1 - 7 of 7
Sort by
Bogotá 450 años

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

El pasado 6 de agosto, Bogotá cumplió 450 años de fundada. Con este motivo durante los meses finales de 1987 un grupo de investigadores que trabajan sobre distintos aspectos de la problemática de la ciudad capital de Colombia, decidimos reunir-nos para discutir la posibilidad de un trabajo colectivo que tomara como objeto de su reflexión la ciudad de Bogotá. Esta idea fue promovida en el marco del Convenio Foro Nacional por Colombia-Instituto Francés de Estudios Andinos. De hecho las dos inst...

Un modèle québécois ? : Gouvernance et participation dans la gestion publique

Authors: ---
ISBN: 9791036513855 DOI: 10.4000/books.pum.15098 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:44
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Au Québec, la participation des usagers et des citoyens à la gestion publique constitue une composante essentielle de l’État et des formes de gouvernance qui caractérisent son action. Il faut remonter aux années 1960 et à la« Révolutiontranquille »pour en saisir toute la signification par rapport à la modernisation de l’État. Toutefois, au cours des dernières années, les choses ont changé. Le« modèlequébécois »des années 1970, ayant pour base la construction de l’État providence, n’a plus rien à voir avec celui des années 1990, soutenu par les valeurs néo-libérales et pratiquant le désengagement public. L’un des objectifs de cet ouvrage est de retracer l’évolution des formes institutionnelles de la participation des usagers/citoyens dans les secteurs de la santé et de l’éducation au Québec. Finalement, en mettant en lumière les nombreux registres à partir desquels les usagers et citoyens contribuent à l’amélioration des services en éducation et en santé, ce livre démontre sans contredit que l’avenir des systèmes de santé et d’éducation dépend d’une manière grandissante du rôle des principaux acteurs concernés.

Le désengagement de l'État providence

Author:
ISBN: 9791036503979 DOI: 10.4000/books.pum.12201 Language: French
Publisher: Presses de l’Université de Montréal
Subject: Political Science
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:43
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Plusieurs raisons militent en faveur d'une étude du processus de désengagement de l'État dans le domaine de la protection sociale. Certains voudront mieux connaître les fondements et l'organisation du filet de sécurité sociale au Canada. D'autres voudront savoir aussi en quoi a consisté sa restructuration profonde à partir de 1975. D'autres, enfin, s'intéresseront au processus de désengagement en tant que tel ou encore aux stratégies politiques que le gouvernement fédéral a mises en place pendant une vingtaine d'années pour restructurer la sécurité du revenu au moindre coût politique possible. Cet ouvrage poursuit trois grands objectifs. D'abord, il vise à analyser le processus et les formes de désengagement du gouvernement canadien dans le domaine de la sécurité du revenu entre 1975 et 1995. Pour ce faire, il examine les changements qui se sont produits dans quatre grands programmes fédéraux : pensions de vieillesse, assurance-chômage, Régime d'assistance publique du Canada et prestations financières pour enfants. Ensuite, il compare les approches et stratégies que le gouvernement fédéral a poursuivies au cours de cette période pour se désengager de certaines obligations financières envers les citoyens. Enfin, il établit des distinctions importantes entre les facteurs associés à l'expansion de l'État providence canadien (1950 à 1974) et ceux associés au désengagement (depuis 1975).

Le décret du 24 juillet 1997 définissant les missions prioritaires de l’enseignement : Approche interdisciplinaire

Authors: ---
ISBN: 9782802804000 DOI: 10.4000/books.pusl.11730 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Saint-Louis
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:50
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Le décret de la Communauté française du 24 juillet 1997 définissant les missions prioritaires de l'enseignement est original à plus d'un titre. Quant à la procédure suivie pour son élaboration, tout d'abord : il fait suite aux Assises de l'enseignement et aux travaux du Conseil de l'Éducation et de la Formation qui ont assuré une large participation aux acteurs de la communauté éducative. On s'interroge aujourd'hui sur les rapports entre démocratie représentative et démocratie participative. Le décret « missions » mérite l'attention à cet égard. Quant à son contenu et ses enjeux ensuite. L'exposé des motifs les présente comme suit : « Ce décret aurait dû être le premier de tous les textes législatifs organisant renseignement obligatoire. Définissant les missions de l'Éducation, il est le texte fondateur de tous les autres ». Il a déjà produit plusieurs changements considérables dans le fonctionnement et la vie des écoles, notamment la mise sur pied de « conseils de participation », des règles nouvelles au sujet de l'inscription, de l'évaluation et de l'exclusion des élèves, ou encore à propos de la gratuité de l'enseignement. Les questions que soulève pareille législation sont nombreuses. Peut-on formuler en règles de droit des objectifs généraux ? Quelles sont la valeur et la pertinence de ceux- ci ? Comment les normes décrétales doivent-elles être interprétées ? Que reste-t-il de la liberté d'enseignement garantie par la Constitution ? C'est pour traiter ces questions que le Centre de droit de la culture des Facultés universitaires Saint-Louis a organisé le vendredi 25 septembre 1998 une journée d'études interdisciplinaire. Le présent ouvrage livre une version revue et approfondie des exposés présentés à cette occasion.

Keywords

enseignement --- éducation --- école --- service public --- mission --- décret --- loi --- texte

Grève et droit public : 70 ans de reconnaissance

Authors: ---
ISBN: 9782379280474 DOI: 10.4000/books.putc.1049 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:51
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Cessation collective et concertée du travail, la grève tient son nom d'une place, située devant l'Hôtel de Ville de Paris, où les hommes sans emploi attendaient l'accostage des bateaux pour les décharger. Mais il a fallu attendre que l'alinéa 7 du préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 reconnaisse le droit de grève pour que celui-ci devienne un droit fondamental constitutionnellement garanti. 70 ans plus tard, ce droit est-il dépassé, voire menacé ? L'action collective, les droits syndicaux et le droit de grève peuvent-ils réfutés au nom de l'intérêt général et de la continuité des services publics ? Quelle place faut-il accorder au dialogue social ? Et quid des mouvements sociaux qui marquent régulièrement notre vie sociale ? Les dernières dispositions législatives relatives au droit de grève constituent-elles une atteinte à un droit fondamental ou un simple aménagement de la grève et de ses conséquences ? Des juristes principalement, mais aussi des historiens, des politistes et des sociologues proposent ainsi d'analyser les fondements de ce droit, de débattre de la grève et de ses modalités, d'en apprécier la portée mais aussi les limites. Cet ouvrage permet aussi de restituer les échanges qui se sont tenus lors du colloque coorganisé à Toulouse les 9 et 10 juin 2016 par l'IMH de l'Université Toulouse Capitole et le CRJ de l'Université Grenoble Alpes.

L'accès aux soins : Principes et réalités

Author:
ISBN: 9782379280047 DOI: 10.4000/books.putc.305 Language: French
Publisher: Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole
Subject: Law
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:51
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Il y a dix ans, l'OMS n'hésitait pas à qualifier notre système de meilleur du monde. Les avancées médicales spectaculaires du siècle écoulé, comme la coexistence de deux secteurs public et privé, garantie d'un efficace maillage du territoire, l'ensemble soutenu par un financement collectif et solidaire, semblaient faire de l'accès de tous à des soins de qualité et en tous points du pays, un objectif réaliste. Le droit aux soins, l'un de ces droits consacrés il y a plus de soixante ans comme paradigme des nouveaux rapports de l'État et des citoyens, pouvait être garanti sans remettre en cause la liberté de tous et de chacun, celle du patient comme celle du praticien. Toutefois, cet équilibre, déjà acrobatique dans une société en pleine expansion, ne pouvait qu'être affecté par la dégradation des conditions économiques et sociales conjugué au vieillissement de la population et à l'augmentation continue des dépenses de santé. Aux lendemains de l'entrée en vigueur de la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires, au coeur des différents débats sur la réforme de la psychiatrie, sur l'irréductibilité des inégalités, le coût réel de la santé et des questionnements sur la prise en charge future de la dépendance, il est apparu utile d'arrêter un moment le défilé d'images et de préconisations, pour interroger à nouveau ce thème, largement évoqué et jamais épuisé, de l'accès aux soins. En premier lieu sur le plan conceptuel et normatif, en en rappelant les origines historiques, les sources et manifestations textuelles, les liens consubstantiels avec le service public, autant de préalables à l'analyse de ses « traductions singulières », notamment au travers des « urgences populationnelles » (détenus, étrangers et migrants, malades mentaux,…). Dans un second temps, la mesure de l'effectivité de ce droit imposait de réfléchir à ses conditions concrètes, à l'accessibilité des soins, contrainte territoriale certes mais nécessité financière aussi. Toutes ces questions sont depuis longtemps débattues, elles sont loin d'être closes. La pertinence des réponses qui leur seront apportées, cela fut dit à de multiples reprises lors de nos travaux, s'appréciera dans la capacité des pouvoirs publics à ne jamais perdre de vue l'ultime référence, la finalité première : le soin, à tous égards, du patient.

Les services publics et la Résistance en zone interdite et en Belgique (1940-1944)

Author:
ISBN: 9782490296118 Language: French
Publisher: Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
Subject: History
Added to DOAB on : 2019-12-06 13:15:38
License: OpenEdition Licence for Books

Loading...
Export citation

Choose an application

Abstract

Des procès récents ont mis l'accent sur les responsabilités des services publics dans des exactions commises au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il est vrai que les services publics sont au coeur des contradictions et des paradoxes qui caractérisent l'Occupation de 1940 à 1944. Se soumettre aux ordres de l'autorité d'occupation c'est accepter l'accomodement voire la collaboration. En revanche, s'y refuser c'est rompre avec une éthique classique chez les fonctionnaires et les personnels qui leur sont assimilés, c'est-à-dire celle du souci du service public dans le cadre de la loi et des réglementations. Dès lors, les choix sont difficiles et complexes. En confrontant des situations différentes, des administrations diverses, des chercheurs du CEGES de Bruxelles, des universités de Lille et d'institutions régionales, montrent que l'éventail des prises de position est large mais que les choix sont généralement individuels. Entrent en résistance non pas des services mais des fonctionnaires qui, tout en poursuivant leur mission ou leur fonction, font le choix de participer à des mouvements ou à des organisations de résistance extérieurs à leurs services. Prudence liée à la vie clandestine du résistant mais aussi efficacité et respect de l'éthique professionnelle jouent un rôle décisif dans le comportement. Le deuxième colloque de Bondues. dans une perspective d'histoire sociale de la Résistance, apporte des éclairages nouveaux sur les années noires de de l'Occupation en Belgique et dans la région du Nord-Pas-de-Calais.

Listing 1 - 7 of 7
Sort by